AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 L'Entrée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Maitre du jeu
Ecoutez ma voix...

avatar
Féminin
Age : 36
Fan Club RP : 16
Commentaires : Un soucis ? Une question ? Un conseil ? Ma boîte à mp est ouverte. Faut pas hésiter.

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: L'Entrée   Mar 20 Avr 2010 - 11:18

Une immense porte massive et majestueuse vous surplombe.
Deux lions trônent fièrement.
Ils sont les gardiens de ces lieux magiques.
Prenez vite votre souffle car en la franchissant vous serez embarqué dans le tumulte de la Cité Asiatique.
Oserez vous entrer dans ChinaTown ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Automate
Nous sommes Dieu...

avatar
Féminin
Age : 32
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Mer 21 Avr 2010 - 18:04

Erreur...
C'était une vulgaire erreur. Quoique...est ce qu'on peut parler d'une erreur quand on fait quelque chose consciemment en espérant rechaper au pire encore une fois ?
Rien qu'une seule fois...

J'aurais pas du la toucher je le sais bien, même si c'est la seule façon de me sentir vivante. Vivre par le biais des émotions des autres, voila en quoi consiste mes journées.
Tragicomédie quotidienne, ne pas les toucher pour ne pas éclater, toucher pour ressentir quoi que ce soit.

Ce fut très brève cette fois, un peu trop a mon gout, une lueur éclatante et le noir complet, a croire qu'elle était aussi vide que moi...

Mais un nouveau jour c'est déjà levé, me voila en face de l'entrée a Chinatown, non pas que je la connaisse déjà, d'ailleurs les bas-fond ce n'est pas vraiment mon trip a vrai dire, mais bon tout le monde en a au moins entendu parler.
D'ailleurs c'est le genre d'endroit qu'on a pas vraiment de mal a s'imaginer, surtout quand on a déjà quelques expériences, peu fructueuse, avec certain produits peu recommandables. Haut en couleur, haut en bruit, haut-le-coeur...

En parlant de peu recommandables je ferais peut-être mieux de me cloitrer quelques par avant que quelqu'un ne me frôle, il y a trop de joie par ici, une sorte de fête ou que sais-je. La-bas derrière l'un des lions gardiens de l'entrée, juste un instant, le temps de reprendre mes esprits, remettre mes gants, de retrouver mon chemin et partir le plus vite d'ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 37
Fan Club RP : 11

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Jeu 22 Avr 2010 - 15:57

J’y suis. Devant moi, la porte que j’ai déjà franchi des dizaines de fois. Mais cette fête qui se prépare, je n’y ai jamais assistée. Des heures durant, je m’y suis préparée. Hésitant entre plusieurs tenues et plusieurs masques. J’ai opté pour un kimono sobre, pour exprimer le respect envers la culture tout en gardant mes distances, pour leur montrer que je ne prétends pas être l’une des leurs. Le masque sera celui d’un enfant rieur. Je ne veux pas que ma fonction soit affichée, donc pas de fioriture inutile. Un seul accessoire m’accompagne. Mes mains camouflées par les longues manches pagodes tiennent fermement mon compagnon. Il sortira le moment venu, déchirant l'obscurité pour rendre le moment volé immortel.

J’entends déjà le bruit de la foule, fendu de temps à autre par l’explosion d’un pétard. Quelques notes de musiques tentent de se frayer un passage jusqu’à mes oreilles. Je l’ai entendu, et bientôt, je l’aurai rejointe. Dans quelques pas, je serai engloutie par Chinatown.

Cette culture me fascine. Emplie de joie et de couleur, elle est la vie. De l’art vivant, que j’observe assidument, alors que je suis plus férue de la noirceur de Guernica et des peintures noires de Goya. Ici, le rouge n’est pas du sang, le jaune n’est pas du feu, le noir n’est pas la mort. C’est ce que je suis venue apprendre. Et pour cela, je me laisse avaler par la foule, bientôt entrainée dans une danse par une enfant qui me tire la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Masculin
Age : 29
Présentation du Personnage : http://novlangue-city.forums-rpg.com/t2442-l-hopital#78347
Fan Club RP : 42

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Jeu 22 Avr 2010 - 18:56

Blonde, un mètre soixan… elle est plus petite que moi… j’aime ! Quand son front est à égal hauteur de mes lèvres. Tout le plaisir est pour moi, madame. Fine et ronde au dessus du nombril, ferme quand on le survole, doux et chaleureux quand on prend la pente. Un régal. Merci dame nature pour cette splendeur !

Je rêve…
- Non Jude, d’ailleurs, tu baves.

Qui me parle ?
Allo !!
- maman bobo.

Alice ? C’est toi…
- Non, moi c’est Gemini

Je savais pas que j’avais une conscience…
- Faut croire que oui, andouille.

Andouille ? Pas très aimable pour une conscience !
- C’est pas prévu au contrat.

Ah parce qu’on a passé un contrat ?
- Oh que oui.

Ah…
- E…
I ?
- O !
U !
- Dada
Darla
- Dirladada…

Je rêve… De son regard… piqué d’un somptueux et infime strabisme. Une merveille quand elle sourit. Quand elle sourit pas aussi, d’ailleurs. Regard bleu… bleu… comme la mer ? Non, trop banal, trop joué, trop dit. Bleu… de Paname ? Surement pas. Azur… banal, commun, ordinaire… bleu elle. C’est bien non ? Bleu elle…

(…)

Mes oreilles… mes yeux… je suis où ?
Je connais… pas. Mal au crane.
Help me…

J’ai fait un drôle de rêve. Et tout ça pour me réveiller dans la rue, allongé sur le sol. Pas très élégant tout ça.
J’ai mal à la tête, qui elle est enfoncée semble t-il dans… Non rien. Une image saumâtre mais amusante.
Que faire… attendre de la compagnie. Ou aller plus loin. En tout cas, ça sent la fête !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 25
Présentation du Personnage : Récits d'ailleurs

2140
En marche pour devenir Valkyrie.
Chinatown, anim Premier sign
Restaurant de sushis à Chinatown.
Suite, à l'hôtel Kamata.
Formation Valkyrie
Suite de Nina. (en cours)
Rencontre avec Emon. (en cours)

Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Jeu 22 Avr 2010 - 21:54

Aïe.

C'est quoi ce boucan ? De toute évidence c'est pas le bruit de mon réveil, donc c'est pas normal, et l'anormal moi ça a tendance à me mettre dans des états pas possible, ça me stress. Et là en plus, ça me donne mal au crâne, ou peut-être que j'aurais eu mal au crâne de toute façon, je me sens tellement... bizarre.

J'ouvre un œil, le referme. Trop de lumière. Au bout de quelques essais j'arrive à l'ouvrir le temps de quelques secondes et à percevoir des tâches colorées. Je visualise vaguement quelqu'un qui passe sous un gros truc très coloré et très kitch semble-t-il.
Au bout de quelques instants j'arrive enfin à garder les deux ouverts, la personne n'est plus là, j'ai peut-être rêvé, après tout ça m'est égale, il y a plus préoccupant : Où est-ce que je suis ? Et qu'est ce que j'y fais ?

J'ai trop bu ? On m'a drogué ? J'ai pris un coup sur la tête ? Pour le dernier, que ce soit dans le sens direct ou relatif, je crois que la réponse est oui tellement j'ai mal. Je commence à étudier méthodiquement mon environnement.

D'abord : moi. Pas de traces de bleus ou autres, les même habits qu'hier, toujours en ordre mais un peu froissés. Je m'assis et me recoiffe.

Ensuite : le bitume, la rue, le décor. Comment j'ai pu dormir dans un endroit pareil ? En tout cas vu le style, il semble bien que ce soit Chinatown... Et le bruit ? Le carnaval je crois, j'ai lu ça quelque part, j'en suis sûre même.

Enfin : le peuple. J'aime pas trop le regarder celui là, on ne sait jamais, un regard de travers sur la mauvaise personne et paf, c'est les emmerdes qui commencent. Mais là, je dois bien noter avec une pointe de soulagement que je ne suis pas seule. Il y en a même un qui bouge pas loin, enfin qui bouge, qui parait grosso-modo en vie et éveillé quoi.
Qu'est ce que je fais, je lui parle ? Parler ?! Non mais ça va pas ! Quelle idée... J'ai vraiment dû prendre un gros coup... En attendant, il a peut-être un cacheton pour le crâne. Comme ça tant que je suis là, je pourrais aller voir le carnaval, même si... ça me ressemble pas tout ça. Pour me rassurer je rajuste ma chemise et l'époussette avant d'oser un bonjour...

Bonjour... hum... Monsieur... Est-ce que vous auriez pas par hasard un truc contre les maux de crâne, s'il-vous-plait ?

Non mais c'est absurde comme question...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Féminin
Age : 29
Fan Club RP : 52

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Ven 23 Avr 2010 - 14:33

Qu'est-ce qui ce passe ?
Il fait tout noir.
Ah non, j'avais les yeux fermés.
Je dormais ?
Où suis-je ? Pas dans mon lit en tout cas. Qu'est-ce qui se passe ? Ya trop bruit, c'est pas normal.
Qu'est-ce que je fais là, sur le sol ?

Je me lève rapidement mais maladroitement, étourdie par ce tintamarre. Trop... de bruit, de lumière, de gens. Ça grouille. C'est trop. Ces couleurs...
Qu'est-ce qu'ils font ? Ils courent, chantent, ils rient ? C'est la fête. C'est interdit. Et on laisse faire ça ?
Il y a des gens avec des masques. Est-ce que je viens de voir passer, une farandole de diablotins ? Mais qu'elle est cette folie ?
Des coups de feu. Non, ça viens de là-haut, dans le ciel. Ça monte comme des roquettes et ça explose en milliers d'étincelles colorées. Du feu, des pétards, mais pas de blessés. Pourtant les gens s'agitent. Ça n'a pas de sens.

Peut-être que je rêve.
Je dormais, mais peut-être que je ne suis toujours pas réveillée.
C'est quand la dernière fois que j'ai rêvé ? Je ne me rappelle déjà pas de la dernière fois où j'ai dormi. Je crois que je ne sais même plus ce que ça fait de rêver. Ça a l'air très réel. Mais ce bazar, étouffant, c'est un cauchemar.
On dirait... Chinatown... ou une hallucination. J'ai peut-être fais une erreur, pris un caché de trop, ou j'ai oublier d'en prendre. Depuis combien de temps ? Quelle heure il est ? Il faut que j'aille bosser.

Ces personnes là ont l'air plus calme. Ils attendent peut-être quelqu'un. Je vais leur demander.

-Vous avez l'heure s'il vous plais ?


La jeune femme a l'air malade ou paumée. Et lui, il est couché par terre, pas mieux. Je ne suis peut-être pas tombée sur les bonnes personnes. Où sont les bonnes personnes ?

Il faut que je me calme, je suis complètement déboussolée. Je fouille dans ma poche pour trouver mon tube de cacheton. Je ne sais pas si c'est l'heure d'en prendre. Je ne sais même pas quel jour on est. C'est pas normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Masculin
Age : 29
Présentation du Personnage : http://novlangue-city.forums-rpg.com/t2442-l-hopital#78347
Fan Club RP : 42

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Ven 23 Avr 2010 - 16:05

Je suis pas seul… Pendant un instant j’ai cru… mais non. D’ailleurs, elles parlent. Et toutes les deux. Ça fait beaucoup tout à coup, mais c’est rassurant de ne pas se savoir seul à avoir atterri dans ce quartier.

Doucement mesdames, j’ai bien deux oreilles mais qu’un seul cerveau pour les faire fonctionner. Il m’arrive même de le confondre… oui, pardon ?

Vous aussi, vous avez mal au crane ? Et vous… je n’ai plus aucun souvenir… plus rien… je ne sais pas ce que je fais ici et avant ça… rien. Et vous ?

Je n’ai pas l’heure. Mais… tiens, pourquoi les écrans sont-ils noirs ?


Je me relève pour suivre l’exemple et ne pas avoir l’air plus minable que ma mécanique génétique.

Pardon, je n’ai pas oublié mes bonnes manières : bonjour, je m’appelle Jude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Féminin
Age : 36
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Ven 23 Avr 2010 - 16:11

musique de la fête

Je me frotte la tête et ouvre tout doucement les yeux pour voir d'où vient tout ce bruit..


*PAF*

Je sursaute, et éblouie je ferme les yeux..


- mais.. qu'est ce que..


Je me relève lentement et approche du grand porche, intriguée par toutes ses couleurs, cette musique.. J'ai du mal a comprendre comment je suis arrivée ici, je me sens désorientée..



- Réfléchit Kaÿla.. réfléchit..

Je me souviens des gamins étaient en cercle autour de moi... je me souviens même leur sourire lorsque j'avais entamée une mélodie au violon.. mais ensuite.. plus rien.. Et d'ailleurs je n'arrive pas a me souvenir du jour que l'on est..


Je glisse la main dans mon dos pour vérifier que Jéricho est bien la, on sait jamais je n'ai jamais mis les pieds à la surface et vu l'ambiance, ça peut mal tourner.. J'avance doucement vers la grande porte tournant la tête à gauche.. puis à droite je peux voir deux lions de pierre qui garde l'entrée...

La fête est tentante... La foule est joyeuse, les rues habillés de lampion, et cette musique enivrante...



Mon pied commence inconsciemment à battre la mesure et l'envie de me joindre à la fête se fait de plus en plus forte mais je dois tout de même faire attention, non loin de moi j'aperçois quelques personnes et pas sur qu'elle soit de mon coté.. J'dois faire gaffe pas l'moment d'avoir des ennuis, je m'approche doucement..


- Euh.. Bonsoir.. Je me demandais l'un d'entre vous pourrait me dire ou je suis ou vous etes paumé comme moi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Féminin
Age : 29
Fan Club RP : 52

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Ven 23 Avr 2010 - 18:42

Alors ils sont tous aussi paumés que moi ? Pratique...
Donc pas moyen de savoir où et quand on est, ni ce qu'on fout là.
Au moins, s'ils sont dans la même merde que moi, c'est que ça vient pas d'une erreur de médoc.

Mais pourquoi eux ? Pourquoi moi ? Pourquoi nous ? Je n'ai rien à voir avec ces personnes, je ne les connais même pas... ou alors j'ai oublié ?

Une autre amnésique nous rejoint. D'où elle sort ?
Qu'est-ce qu'il nous est arrivé ?
Qu'est-ce que j'ai vraiment oublié cette fois ?

Bon, on se concentre cinq minutes. Des lampions, de lions en pierre, un monument avec des inscriptions chinoises. C'est bien ça.

-On est à Chinatown.


ou dans un cauchemar. Mais si je me retrouve ici, c'est qu'il doit bien y avoir une raison. Peut-être que l'un d'eux pourra me donner une piste.
En voilà déjà un qui se présente. C'est un bon début... même si son nom ne m'apporte pas grand chose.

-Mois c'est Hyena.
Je ne sais pas non plus ce qu'on fait là, mais si nous restons ensembles peut-être qu'on finira par le savoir. Ça finira bien par nous revenir.


Oui, surtout qu'ils n'aillent pas se perdre dans la foule. Pas avant que j'en sache un peu plus.

-Est-ce que l'un d'entre vous aurait un lien quelconque avec cet endroit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Féminin
Age : 36
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Ven 23 Avr 2010 - 18:53

Chinatown.. j'connais pas cet endroit, jamais entendu parler ni par Ralph ni par ma mère.. J'pense même que vu comment ca a l'air d' s'éclater la bas s'ils avaient entendu parler de l'endroit ca fait un bail qu'on aurait quitter la planque pour venir vivre au grand air..

Jude, Hyena.. je les examine discrètement.. avec cette petite voix qui ne cesse de m'repeter de me méfier.. de ne pas totalement faire confiance.. de ne pas me dévoiler..Je me rapproche un peu, et m'adresse à Hyena..


- Chinatown hmm, aucun lien avec cette endroit pour ma part.. Et je ne crois pas avoir encore rencontré aucun d'entre vous et j'oublie jamais un visage... Moi c'est Kaÿla et j'ai également aucun souvenir du comment du pourquoi j suis la et avec vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Masculin
Age : 29
Présentation du Personnage : http://novlangue-city.forums-rpg.com/t2442-l-hopital#78347
Fan Club RP : 42

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Ven 23 Avr 2010 - 19:17

Chinatown… comme c’est intéressant…

Pardon, je pense tout haut.


Chinatown… un quartier populaire… j’en ai entendu parler. En mal évidemment. Grand bien leur fasse, ce qui est mal ne peut que me plaire. Et puis, ce n’est pas un quartier pour les NOD, encore moins pour les mentalistes… je sens que je vais m’y plaire.

Des pétards ? Des cris, des gens qui s’amusent ? Le paradis. Mon Nirvana. Dieu existe.
Curieux quand même.

Aucun lien, non. Malheureusement…

Ça aussi c’est curieux, elle pose d’étranges questions…

Bonjour, Jude pour peut-être vous servir.

Celle-là n’a pas les mêmes manières. Moins… enfin, plus…

C’est magnifique cet endroit, vous ne trouvez pas ?
Et si… on visitait ?


J’ai failli dire autre chose. Je me suis retenu en ravalant cette joie qui m’envahit. La joie… si loin de la maison des Valkyries… C’est donc ici, la vraie vie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Féminin
Age : 36
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Ven 23 Avr 2010 - 20:52

Dans mes vieilles chaussures mes oreilles battent la mesure je n'arrive pas à m'en empêcher... Mais je dois retenir ma joie d'entendre cette musique, cette folle envie d'aller danser avec tout ses gens, je ne dois surtout pas montrer mon enthousiasme, ils ne sont pas comme moi ca se voit rien qu'a leur accoutrement et je dois pouvoir rentrer en un seul morceau on compte sur moi ...

C’est magnifique cet endroit, vous ne trouvez pas ?
Et si… on visitait ?


Il semble différent celui la il à l'air de vouloir.. s'amuser.. ou bien il nous test et au premier faux pas bang en cage... et implant.. Je détails Hyena voir si elle émet une quelconque objection, je le sent vraiment pas mais qu'est ce que j'fais la...

Et la musique qui se fait de plus en plus prenante je meurs d'envie de me joindre à la fête.. Cachant un maximum mon enthousiasme je me tourne vers Jude..



- Humm c'est différent ici, effectivement.. cela mérite qu'on s'y attarde un peu..


J'espère que les filles vont être du même avis histoire que j'ai le temps de faire semblant de pas m'éclater avant que ca tourne mal... Les mains au fin fond des poches de mon jean je croise les doigts... je voudrais pouvoir rentrer voir si les p'tio et les autres vont bien...

Mais en même temps.. cette musique.. ses lumières explosant dans le ciel.. je dois Franchir la porte, passer ses lions, je peux pas repartir sans en avoir vu plus... faut qu'elles se décident.. faites qu'elles en ai envie...


- Alors mesdemoiselles.. on va voir un peu plus loin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Féminin
Age : 29
Fan Club RP : 52

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Ven 23 Avr 2010 - 23:15

"magnifique" ? Il trouve ça magnifique ? Mais c'est un magnifique bordel, oui !
Tous ces flashs, ces couleurs, ce remue ménage... faut pas être épileptique.
C'est mauvais. Quelqu'un se ferait égorger dans cette foule, on ne s'en rendrait même pas compte. Une planque parfaite pour les pires criminels. Et pas un collègue à l'horizon... putain, dans quelle merde je me suis fourrée ? Un monde aussi anarchique... un NOD n'a pas sa place ici et je suis prête à parier que si jamais on y découvre un représentant de l'ordre, il ne ferait pas de vieux os.

Bon, essayons d'avoir l'air cool. Tout va très bien, c'est la fête, je m'amuse (même si je sais pas ce que c'est). Oh putain ! Je viens de voir au moins 7 infractions à la loi. Non non non, on oublie la loi, je ne suis pas une NOD... pas ici. De toute façon qu'est-ce que je peux faire ? Allez les choper un à un pour leur dire que c'est mal et leur coller des contraventions ? Ridicule.

Mais comment ils font ça ? Ils n'ont donc pas d'implant ? Mais qu'est-ce qu'on attend pour y balancer du napalm sur cette zone ?!
Et cette musique... ça résonne, ça tape jusque dans ma poitrine. J'ai chaud. Je transpire. Besoin d'air.
j'entends... cette voix...

"N'oublie jam..."


Une voix qui n'appartient pas à la foule. Ça vient de nul part. J'aime pas ça.
Oulà... faut que j'arrête de regarder le vide avec des grands yeux ronds comme si je cherchais un monstre. Ils risquent de se poser des questions. Il faut que j'ai l'air naturel jusqu'à ce qu'on soit sortis d'ici.

Et l'autre qui propose d'aller plus loin ! Non mais ça va pas ?!
Merde ! Comment faire pour les dissuader sans avoir l'air suspect ?

-heum... pourquoi pas

Dites "non", dites "non" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 25
Présentation du Personnage : Récits d'ailleurs

2140
En marche pour devenir Valkyrie.
Chinatown, anim Premier sign
Restaurant de sushis à Chinatown.
Suite, à l'hôtel Kamata.
Formation Valkyrie
Suite de Nina. (en cours)
Rencontre avec Emon. (en cours)

Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Sam 24 Avr 2010 - 10:46

Et ben, ça s'éveille comme des pâquerettes au printemps, bien que je n'ai jamais vu de pâquerettes. A tel point que je n'arrive pas à en placer une.
Je hoche la tête pour répondre à Jude, acquiesce pour Chinatown. Puis je me relève tout en les écoutant, je remet ma jupe en place, observe à nouveau cet étrange décor et les regarde un à un. Le mal me frappe encore sur la tête, j'ai du mal à les suivre, et c'est seulement quand ils parlent de faire un tour là-bas que je me présente enfin.

Nina... Enchantée. Je ne connais Chinatown que de réputation et je n'en sais pas plus que vous.

Pour ce qui est d'y aller... je n'ai pas d'avis sur la question.


Non vraiment aucun, j'ai déjà dépassé mon taux maximal d'actions inhabituelles pour plusieurs années, ma petite vie rangée ne l'est déjà plus, à quoi bon dire non ? Mais je ne vais pas me jeter dans la gueule du loup pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Féminin
Age : 53
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Sam 24 Avr 2010 - 13:39

Martèlement.
Tambours et percussions.
Dans la tête.
C'est suffocant.
Et les odeurs !
Nourritures diverses et avariées.
Manque d'hygiène.

Et cette tête !
Ce mal de crâne qui roule et sourde dans ses oreilles.
Inlassablement.

Elle s'éveille !!!

Groggie.
Sous son front ça pulse.
Et ça bat.
Comme une fête.
Une fête ?
C'est quoi ce bordel ?

Gabrielle viens d'émerger du plus profond d'elle même. D'un sommeil pas du tout naturel.
Lorsqu'elle se redresse, elle se rend compte qu'elle était allongée sur l'asphalte puant entourée de gamins qui lui touchent les cheveux comme s'ils n'avaient jamais vu quelqu'un de leur vie.
Et ça piaille !
Et ça trépigne !
Elle leur lance un regard noir et les chasse d'un geste vif de la main.
Bordel !
C'est quoi cette merde ?


Les gamins sont partis tout courant mais elle voie bien qu'ils se cachent derrière les poubelles là-bas. Et qu'ils continuent de la regarder.
Tsssssss ...
Elle se redresse.
Se perche sur ses talons.
Elle s'époussette le pantalon et reprend contenance.
Quelque chose lui titille.
Elle regarde autour d'elle.
Cherche.
Et trouve.
Elle n'est pas seule. A quelques mètres plus loin un petit groupe de personnes.

Ça lui titille toujours.
Alors elle cherche son paquet et s'en grille une.
Le tout en s'approchant du petit groupe.

Tiens !
Une tête connue.
Pourquoi donc est-il là ?
Tout en avançant d'un air assuré elle tente de se remémorer la suite de sa soirée.
Jude qu'il disait s'appeler.
Mais ... après.
Trou noir.

" Bonsoir ou ... bonjour."

Avec tout ce fouilli-fouilla on arrivait même plus à dire si on était le jour ou la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orthodoxe
Esclave de corps et d'esprit

avatar
Masculin
Age : 17
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Sam 24 Avr 2010 - 14:16

Suzyyyyyy !!!
Suzyyyyyy !!!
Suzy t'es où???


Tel est le cri d'un Marty paumé, seul, devant une porte immense. Si Marty n'avait pas si mal à la tête, s'il n'était pas obligé de plaquer ses mains contre ses oreilles pour bloquer le passage à ces bruits insupportables qui viennent lui secouer le cervelat, alors il serait heureux.

C'est pas du juste!

J'ai envie, mais j'peux pas. J'aimerai, mais c'est pas possible! Alors je me retrouve là, posé devant la grande porte, à faire la girouette. Attiré par la foule, les couleurs et la fête. Et agressé par ce bruit qui me donne des coups de marteaux dans ma tête.

Mais sort de ma tête!!!

Je ne maitrise plus rien. Que quelqu'un vienne me sauver! Ceux sont mes avant bras qui tentent de couvrir mes écouteurs haute fréquence maintenant. Parce que mes doigts eux se resserrent sur mes cheveux, pour les arracher. Je suis sur qu'ils sont coupables. Je souffre dans ma tête. Et même une fois tombé les genoux à terre, la tête cachée entre mes bras et mes jambes, la douleur ne s'arrête pas. Et j'ai même pas bu du truc interdit. Enfin j'crois pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Automate
Nous sommes Dieu...

avatar
Féminin
Age : 37
Mes RPs : 1-
Fan Club RP : 15

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Sam 24 Avr 2010 - 19:22

J'ai le dos contre le mur, le pied qui tapote le sol, et le regard qui court partout.
Mes dents mordent ma lèvre inférieure, tandis que je réfléchis. Je suis juste un peu nerveuse. Mais ça va passer. Enfin j'espère. De toute façon, personne fait attention à moi, enfin, personne ne me laisse penser que l'on s'intéresse à moi.
Alors je fais pareil, j'essaie d'avoir l'air décontractée, mon regard qui court partout donc, qui fait semblant de ne se poser nulle part, de ne rien voir, et qui voit pourtant pleins de choses. Je sais faire que ça de toute façon, regarder.
Pas comme les autres là, que je vois, qui papotent alors qu'ils ont pas vraiment l'air de se connaitre.

C'est louche tout ça.
Y'en a peut-être un qui veut vendre quelque chose de pas net aux autres. Alors ça fait genre on est là pour visiter.
Je regarde rapidement. Est-ce que je m'éloigne ?

M'inspire pas confiance.

Je me décolle de mon mur, et y jette un coup d'oeil. Tss, qu'est-ce que tu fais là Naël, t'as peur qu'il tombe p't'être maintenant que tu l'tiens plus ? Je hausse les épaules en réponse à mes pensées tortueuses et tape dans un caillou, sans me soucier de là où il va atterrir.

Faut que je parte d'ici. Où mon frère va encore être en colère. Pourtant, je visiterais bien un peu. M'enfin, quand faut y aller... Faut y aller...

[ Vers la place couverte ]

_________________


Où es tu ?


Dernière édition par Gwenaël le Mar 27 Avr 2010 - 7:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Masculin
Age : 29
Présentation du Personnage : http://novlangue-city.forums-rpg.com/t2442-l-hopital#78347
Fan Club RP : 42

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Sam 24 Avr 2010 - 23:16

Je sais… cette fille a un truc qui cloche… elle est… nerveuse… impatiente, et puis… elle s’énerve, je peux sentir l’agitation sous sa peau.
Tiens, je la connais celle là…

Bonjour… Gabrielle.

Elle aussi… Surprenant… je crois qu’on va s’amuser. Tout y est, et cette musique, ces tambours, ces cris… ce n’est pas de la souffrance, ce ne sont pas des cris de douleur, ce sont des… cris d’enfants. Il y a des enfants qui courent et qui jouent… c’est magnifique. Les autres sont là, tout autour, encore endolories d’un sommeil mystérieux, la mémoire volatilisée et… je ne les écoute pas. Je n’entends que ces cris, ces rires et ces chants… des chants d’enfants…
Je baisse les yeux, cachant mon regard dans n’importe quoi, n’importe quelle direction, pourvu que personne ne les voit, mon regard ébloui, mes yeux… qui pleurent. Même entre les mains des Valkyries et toute la justesse de leur talent, jamais une telle émotion n’avait secoué mes entrailles à ce point, au point de découvrir une forme de pudeur que j’ignorais, jusque là.

Suzyyyyyy !!!
Suzyyyyyy !!!
Suzy t'es où???


A ces cris, je ferme mes yeux impudiques, et solennel, je les rouvre, une main barrant mon visage, le temps d’y refaire un sourire imbécile. Un air de rien, celui de tous les jours, masque sans joie, masque de fer, marque du fer rouge invisible qu’on a appuyé sur mon âme, au fond d’un laboratoire où les rats sont des humains.

Je prends sa main, personne ne la touchera.

Que quelqu’un prenne une décision, mais nous devrions… profiter.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orthodoxe
Esclave de corps et d'esprit

avatar
Masculin
Age : 58
Mes RPs : Dehors. Dedans.
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Dim 25 Avr 2010 - 1:52

[Vient de l'épicerie des Quartiers populaires]

.....

Enfin de la sérénité. Je me sens bien, léger, libéré. Trop bien...
C'est pas possible, ça cloche forcément quelque part. Où suis-je ? Dans quel état ?
Y a pas trente-six possibilités. Je suis bourré, défoncé, ou mort.
Mais pourquoi ? Encore un truc pas logique... Pour quelles raisons serais-je dans cet état ?
Finalement je suis pas si bien... Hors logique, je m'emballe.


RAaarhh !!
PUTAAINN ! La voilà LA raison ! Putain ma tête !
... J'ai donc... l'état...
Ahh!... la raison. Manque l'endroit...
Okay on se redresse...
On ouvre les ye... ouais non ! Doucement ou ma tête suivra pas.
Ton rouge sur noir, c'est déjà ça...

Aahhh !!
C'est quoi ce bordel ! Ca m'arrange pas ! C'est ingérable ce boucan !

Il me faut des médocs, maintenant !!
Pour le lieu et la locomotion on verra plus tard...


Et merde !! Voilà du monde...
Je peux même pas ouvrir la bouche ni supporter le moindre son...
Profil bas, je pourrais me retrouver à l'hosto ou pire...
Je trace... J'espère qu'ils ne vont pas m'emmerder...


Dernière édition par Éric Dalmanson le Lun 26 Avr 2010 - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onsfaituncine.blogs.allocine.fr/

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Masculin
Age : 28
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Dim 25 Avr 2010 - 1:54

Partie immergée de l'iceberg :

Spoiler:
 

Et puis Jack se réveille, doucement. Comme si de rien, paresse, remue prudemment, ouvre un œil, hagard, le referme. Le sol, depuis trois mois, c’est son unique sommier. Celui-ci n’est pas plus mal qu’un autre. Sec, déjà, et c’est d’autant plus appréciable que ce n’est pas toujours le cas. Ferme à point, juste ce qu’il faut pour vous maintenir le dos droit. Froid, certes, mais quand on a le sang chaud, ça se réchauffe vite. C’est même un sol d’honnête qualité, sans doute pas Made in Taïwan.

Par curiosité, Jack tend une oreille. Erreur matinale. Aussitôt y déferle une joyeuse cohorte de sonorités de toutes sortes, traînant chacune derrière elles des accents festifs très prononcés. Dès lors, l’obsession naît. Non pas celle qui se focalise sur le bruit en lui-même en tant que source de trouble auditif, mais bien sur la proposition arguant de l’impossibilité technique de trouver le sommeil sous de telles conditions. Obsession qui en devient le premier élément perturbateur. Tout est plié.

Jack se résigne. Jack s’assied. Jack s’étire. Jack se gratte. Jakarta. Jack observe.

La scène est déconcertante. Il en a rêvé, il y est. Magique. Chinatown, en chaire jaune et en os de brochettes saveur chat du voisin. C’est la fête, pour de vrai. La grande, la bruyante, la suante, la populeuse, l’une fois l’an. Pour un peu, il s’en poserait presque des questions. Presque. Heureusement qu’il n’est plus tellement du genre cérébral depuis l’opération.

Et puis ce n’est pas le matin. Déjà parce qu’une fête, ça se fait la nuit, et ensuite, parce qu’il fait nuit. Ô imparable, implacable logique. A vue d’étoiles, d’ailleurs, il se fait sans doute pas trop loin de minuit, à quelques heures près. Mais la foule, ça, c’est gênant. En général, Jack évite.

C’est-à-dire qu’un espèce de grand brun aussi blême que ténébreux, bâti comme un zombi élancé, le sourire glacial et l’œil mauvais, pourvu du long de sa nuque jusqu’à la base du crâne d’une sorte de boursouflure pestiférée exhalant la vieille charogne sur plusieurs mètres à la ronde, ce n’est pas tellement indiqué pour inciter le prolo moyen à la sympathie à son endroit.

Jack renifle par-dessus son épaule. L’odeur se fait relativement discrète, il n’a pas du pleuvoir depuis quelques temps. En relevant le col de la chemise et en évitant la bise, ça devrait couler à peu près droit sur le plan relationnel. Condition supplémentaire de dernière minute : éviter d’ouvrir sa gueule, aussi. Quand ça ne fonctionne déjà pas bien bien là-haut dans le ciboulot, le temps de redescendre, c’est rarement sans déperdition d’informations, parfois cruciales.

De toutes les manières, le copinage, c’est pas son truc. Perso, il préfère plutôt se chouchouter solo. Des amours d’une nuit, pourtant sincères à jamais, danse à sens unique, se finissant à feu et à sang, c’est là tout ce qu’il collectionne, par la force des choses.

Les hommes sont faits, nous dit-on,
Pour vivre en bande, comme les moutons.
Moi je vis seul et c’est pas demain
Que je suivrais leur droit chemin.


Quatre vers qui le rongent de l’intérieur et on fait de lui un loup pour l’Homme, femmes et enfants d’abords. A ce titre, le lieu semble idéal pour se mettre à table.

Jack se tire péniblement de ses réflexions nombrilistes, essuie la perle salivaire s’esquissant sournoise à la commissure de ses douces lèvres, et se lève. Une descente de trottoir un peu raide, deux trois pas de côté, mambo vacillant, frappe dans ses mains, marque un temps, et se reprend. Il s’attarde, regarde, et remarque. Ici et là, un peu partout tout autour de lui s’amoncèle une constellation de visages sensiblement déboussolés. Des faciès froissés par poignées. Pas asiatiques pour un sou, qui plus est.

Vous avez dit bizarre ? Des intrus ! C’est son rêve à lui, après tout. Pourquoi le partager ? Ça parlotte, ça cri, ça papote, ça chahute qu’on s’en demanderait presque si c’est pas plutôt la fête du slip au village de Mémé. Et ça ne fait rien. Ils parlent seuls et n’agissent pas. Mais qu’est-ce que c’est que ça comme projections mentales défectueuses ! Il débloque dur. Mieux vaut effacer tout ça, se concentrer, faire disparaître et… misère et poule-au-pot, la raclure s’accroche. Qu’importe ! Ces péquins là sont trop spécieux pour s’y fier. Leurs chinoiseries l’agacent. Mieux vaut tracer la route sans mot dire.

_________________
Parce que c'est encore meilleur avec les doigts...

"Ce n'est pas par la colère que l'on tue, c'est par le rire" - Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Féminin
Age : 36
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Dim 25 Avr 2010 - 3:03

Personne ne semble se décider et moi je sens bien que la sa bouillonne dans mon ventre.. le tempo de la musique.. chaque feux illuminant le ciel.. Je peux pas rester la, je dois aller voir plus loin.
Ce Jude la, est vraiment étrange lui, il veut s'amuser.. il ne s'en cache pas et cela à l'air de déranger personne, peut etre que je devrais...

Non Kaÿla, reste discrete !!

La voix de Ralph qui raisonne dans ma tête et me dit d'y aller sans brusquer... Un regard vers la grande porte s'en est trop, s'ils veulent pas y aller après tout tant pis, moi j veux voir plus... beaucoup plus...

RAaarhh !!
Aahhh !!


Je sursaute et tourne brusquement la tête, un mec qui braille, j'aurais tout vu ce soir. Il a pas l'air bien en même temps, vu le regard qu'il nous lance il semble pas vouloir vraiment de compagnie... Je tente de lui faire un signe de la main pour qu'il approche on verra bien...


*Paf* *PAF* *pAf*


Encore des pétard un peu plus loin, au même moment passant non loin de nous franchissant presque la grande porte un homme... sensation étrange... Je détourne le regard rapidement un frisson parcourant mon dos, autant les inconnus que j'ai rejoins sont étranges, autant lui il me fait complètement flipper...

Je glisse doucement la main dans mon dos vérification que mon meilleur ami est bien la puis tentant de rependre contenance un dernier regard vers Chinatown...
Je peux voir des dizaines de gamins déguisés courir, chanter et danser dans la foule, Bobi et Glen adorerait pouvoir en faire autant plutôt que rester six pieds sous terre, peut être qu'on pourrait venir ici après tout, je dois aller voir plus loin..


- Jude a raison, moi j'y vais on va pas rester la éternellement, et le seul moyen de savoir comment on a atterrit ici est peut être de l'autre coté..

Voila sans aucune joie, et tentant de dissimuler mon envie débordante de danser, m'amuser, j'aurais trouvé une raison plus ou moins... valable...


[vers rue principale]


Dernière édition par Kaÿla le Dim 25 Avr 2010 - 16:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Féminin
Age : 29
Fan Club RP : 52

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Dim 25 Avr 2010 - 12:19

Il en pousse de partout, des paumés qui se lèvent, certains qui viennent nous rejoindre. Jude semble connaitre celle-ci, Gabrielle. Est-ce que d'autres se connaissent ou est-ce que ce n'est que du hasard ?

Et Suzy... c'est qui Suzy ? La petite voix appartient à une petite personne rabougrie qui traine par terre, ses petits doigts de gnome dégoutant fourrés dans ses cheveux crasseux.
Elle te fait mal ta tête ? On pourrait arranger ça. Un tit pruneau dans le tit crane de l'oisillon et on ne l'entendrais plus piailler. Mais tuer un enfant c'est parfaitement inhumain... il parait. Moi ce que je trouve d'inhumain, c'est de continuer à faire des gosses dans ce monde merdique déjà surpeuplé et en plus de les laisser trainer dans des endroits aussi malfamés que Chinatown. Ils sont où tes parents ? Peut-être bien de la vermine comme tu en seras une dès que t'auras trois poils au menton. Mais pourquoi attendre ? Pourquoi ne pas laver le trottoir de ce sac à miasme avant qu'il ne prolifère à son tour ? Parce que ça ne se fait pas. Et même si c'était permis, je n'ai pas intérêt à me faire remarquer ici. En plus il a rien fait... mais je hais les mômes ! Je ne les supporte pas, ils me dégoutent.
Qu'est-ce que j'ai bien pu faire de mon instinct maternel ? Je l'ai peut-être oublié entre deux lavages de cerveau, comme le reste. Pas la peine de s'encombrer. C'est dommage pour toi, morveux, car je ne viendrais pas à ton aide. Je vais même arrêter de regarder ta répugnante petite tête de braillard et faire comme si je n'avais rien entendu, en espérant que les autres ne te remarqueront pas.

Merde ! Lui, il l'a remarqué. Il prend sa main. Ça veut dire que la larve va rester avec nous ? Bon bah garde le mais ne le lâche pas, je ne tiens pas à l'avoir dans les pattes. C'est tellement sale les enfants...

Les râles d'un homme à terre me rappellent que les adultes aussi peuvent être très sales. Mais celui là se lève et s'en va se noyer dans la foule.
En parlant de foule, il m'a semblé... cette silhouette grande efflanqué... non, je dois me tromper. J'ai rêvé. Il vaudrait mieux...


Je sursaute quand la dame en vert ouvre à nouveau la bouche. Je devais être partie ailleurs, distraite.
Bon bah, quand faut y aller... Peut-être qu'on trouvera un coin un peu plus tranquille pour parler de tout ça, essayer d'en savoir plus.
Je ne dis rien et me contente de les suivre, pour l'instant.

[direction la rue principale]


Dernière édition par Hyena le Mar 27 Avr 2010 - 0:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 116
Mes RPs : Les appartements
Privé Nigelin
Entre les habitués et les nouvelles têtes
Ouvert à Tous

Mon Squat
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Dim 25 Avr 2010 - 16:24

Elle ouvre lentement un oeil, puis l'autre, le dos en appui sur un mur sale, son corps empli de courbature, elle se lève péniblement en faisant la grimace. Un rapide coup d'oeil suffit pour comprendre qu'elle ne se trouve pas dans un endroit qu'elle connait, qu'elle a l'habitude de fréquenter.

Elle avance prudemment vers l'entrée, fixant un instant ces têtes de lions, impressionnée, avant de regarder tout autour d'elle, s'arrêtant sur le moindre petit détail. Elle qui n'a jamais quitté les tours de son quartier, ce changement brutal lui donne le tournis.
Tellement obnubilée par le paysage, elle remarque un regroupement de personne seulement après avoir bousculé l'un d'eux. Sans y prêter une grande importance, elle dit juste un petit.


Pardon

Sans cesser sa contemplation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Masculin
Age : 29
Présentation du Personnage : http://novlangue-city.forums-rpg.com/t2442-l-hopital#78347
Fan Club RP : 42

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Dim 25 Avr 2010 - 23:28

(Avec l’accord de Marty Nee)

Au fond du laboratoire, il y a avait un rat. Tapi au fond d’une cage, blotti dans un coin, enfoui sous la paille. Il avait un nom idiot : « Amster » Celui qui l’avait baptisé n’avait pas beaucoup d’imagination. Le rat faisait parti d’un protocole d’étude sur le cerveau, c’est pour ça que son minuscule crane était rasé. Rose comme le bout de son museau.
Derrière son mur de paille, ce sont ses moustaches qu’on apercevait. Lisses et longues.
Tous les jours, les hommes en blancs lui injectaient des produits et chaque jour allant, Amster avait l’air moins bien. Ils ne le soignaient pas, ils n’essayaient même pas. C’était juste un rat d’étude, un animal sans intérêt qui crèverait de toute façon.

J’étais petit. Trop petit pour comprendre ce qu’on faisait au rat. On est toujours trop petit pour comprendre le mal qu’on fait aux autres, et les raisons qui poussent ceux qui font mal.
Je m’échappais souvent des salles d’études. Parce que moi, j’étudiais, pendant qu’on faisait des études sur le rat. C’est stupide. Je m’échappais poussé par la curiosité de ce rat qui crevait un peu plus chaque jour. Curieux, et intrigué par cet animal tapi au fond d’une cage, et tremblant devant la main de l’homme.
Pendant qu’on nous apprenait tout le mal qu’est le plaisir et tous les désavantages pour le système, le rat, lui, s’amusait au fond de sa cage, quand les blouses blanches le laissaient tranquille. Pire encore, les séances de musicothérapie semblaient lui rendre le peu de force qu’on lui volait.

Le rat au fond de sa cage était devenu un compagnon bien plus enrichissant que les maitres de mes études, et je rejoignais cet érudit dés que l’opportunité m’en donnait l’occasion, jusqu’à ce qu’il crève. Comme l’avait dit les blouses blanches.
Au fil du temps, le rat s’était imposé comme mon maitre à penser, mon mentor. J’étais, moi Jude, devenu son fils spirituel à force de voir en lui, plus de passion qu’en n’importe lequel de mes enseignants.

C’est pour cette raison que j’ai pris la main de ce gamin déluré pour l’entrainer dans la foule, au cœur de l’interdit.

(Direction… la rue principale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orthodoxe
Esclave de corps et d'esprit

avatar
Masculin
Age : 58
Mes RPs : Dehors. Dedans.
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: L'Entrée   Lun 26 Avr 2010 - 0:36

Raah !! Allez faut se presser !

Zut voilà une des inconnus qui me fait signe...
Pas le temps, trop dangereux... Trop de gens, trop de probabilités de faire une gourde devant un représentant ou un fanatique du pouvoir en place... Surtout dans mon état... 'Tain !
... Dommage, pas l'air méchante... Pas vu de si "humaine" depuis longtemps... Faut qu'elle fasse gaffe, elle a trop de lumières dans ses yeux. Ces camarades ont pas tous l'air open...
De toute façon la voilà partie, tant mieux... Pas le temps...

Aah !! Trouve un truc vite, n'importe quoi...
Décor asiatique, joie ostensible donc zone en marge... Égal drogue en tout genre.
Pas le temps de trouver plus "safe"... Je tiens plus.
La petite voix qui me guide c'est ma cervelle qui hurle, séquestrée par la petite chose dans ma tête... Rien d'autre.
Mmm...De l'opium peut-être... Ca risque de coûter un bras...


[Vers la ruelle]


Dernière édition par Éric Dalmanson le Lun 26 Avr 2010 - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onsfaituncine.blogs.allocine.fr/


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'Entrée   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Entrée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Archives de Novlangue :: Animations terminées :: [ANIM TERMINEE] Elle 21 :: Dans les rues de Chinatown-
Sauter vers: