AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 La Rue Principale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Féminin
Age : 32
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Ven 7 Mai 2010 - 19:31

Aïe aïe, un marmot !
Finalement j'ai attiré l'attention de quelqu'un... Merde, je me suis un peu laissée aller !
En plus, il a fallu que ça tombe sur une naine !

Bon d'un autre côté, je n'ai pas vraiment de plan prévu... Elle aurait pu tomber à un plus mauvais moment...
Mais il faudrait pas que les autres me retrouvent.
Essayons de se montrer un peu "maternelle"...


Bonjour.

Tu es une bien jolie petite fille dis moi !
Que fais-tu toute seule ici ? Tu t'es perdue ?


Mouais... Un peu bateau comme intro. Mais j'ai pas d'autres choses en réserve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Automate
Nous sommes Dieu...

avatar
Féminin
Age : 23
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Sam 8 Mai 2010 - 12:16

Elle a l'air gentille, elle a le regard perdue un peu comme papa parfois. Lorsqu'elle me répond je sourit délicatement...

Bonjour.

Tu es une bien jolie petite fille dis moi !
Que fais-tu toute seule ici ? Tu t'es perdue ?


Si je pouvais dire la vérité je lui raconterais surement que je suis loin d'être si petite et que je suis pas du tout perdu mais plutôt venue pour observer, analyser... Mais je dois rien dire et affichant un regard un peu triste...


- J'ai perdu papa...

Je glisse ma main dans la sienne tout doucement, je ne veux pas lui faire peur, j'espère simplement qu'elle ne va me laisser au milieu de toute cette foule toute seule... D'une voix douce et affichant une moue tristement attendrissante, je fixe son regard...

- Dis madame, tu m'aides a crouver papa ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Masculin
Age : 23
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Sam 8 Mai 2010 - 19:23

Personne ne lui répondit. Normal, pensa-t-il. Pourquoi lui aurait-on répondu ? Sans doute la personne bousculée était-elle déjà partie. Il cracha ses poumons encore quelques instants, s'essuyant le sang de ses lèvres avec la manche de sa veste en loques, puis se releva.

Plus personne. Plus de gens. Plus de couleurs. Juste une femme et peut-être sa fille, et quelques passants.

Il fut complètement déboussolé. D'habitude, quand on le fuyait, il voyait les gens partir... Mais là, d'un coup, comme ça, disparition pure et simple... Il tourna sur lui même, s'offrant une vue globale de la rue. Il tourna encore. S'arrêta. Puis tomba a genoux, ses jambes, faute de sollicitations, ayant décidées de ne plus le porter. Ses genoux heurtèrent, le sol, puis ses coudes dans une tentative de rattrapage, et enfin son crâne, qui rebondit légèrement dans un bruit vaguement creux. Il resta ainsi, le visage contre terre, a réfléchir quelques instants.

Face ensanglantée sur les pavés... Face sur les pavés... ensanglantée. Il devrait se relever. Mais pourquoi faire ?

Il ne savait pas quoi faire... Il resta donc couché par terre un long moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Automate
Nous sommes Dieu...

avatar
Féminin
Age : 37
Mes RPs : 1-
Fan Club RP : 15

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Sam 8 Mai 2010 - 20:51

Je porte une main à la fleur posée dans mes cheveux, et l'effleure doucement. Un brin de peur et d'appréhension reste toujours, à fleur de peau, mais j'essaie de l'ignorer.
Et puis, soudain, plus rien. Plus de bruit, de couleur, de joie de vivre, de bousculade. Juste le vide, le silence, le terne. Et la peur qui se fait plus pressante. Qu'est-ce qu'il se passe ? C'est quoi cette histoire ? Je tourne sur moi-même, serrant entre mes doigts tremblant l'éventail, comme pour me prouver que je n'avais pas rêvé.

Quatre autres personnes sont avec moi. Avec précipitation, je m'approche d'un mur et m'y colle, les regardant. Mon regard se pose sur une forme, à terre. Un homme ? Doucement, je me dirige vers lui. J'ai un peu peur de ce que je vais découvrir.

En voyant plus précisément la forme à terre, je me mords là lèvre et hésite. Mais il doit avoir besoin d'aide... Alors je m'agenouille à ses côtés, lève une main tremblante, et la pose sur son épaule.

-Vous...

Je n'arrive pas à parler. Racle ma gorge. Essaie à nouveau.

-Je peux vous aider ?

Je ne sais pas trop ce que je pourrais faire, mais il ne peut pas rester là, comme ça. Et puis, la disparition soudaine de tous ces gens me parait bizarre. Il ne peut pas rester là, mais moi non plus. Les trois autres non plus. Il faut partir.

_________________


Où es tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Masculin
Age : 23
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Sam 8 Mai 2010 - 22:16

-Je peux vous aider ?

Le contact de la main sur son épaule le fit d'abord sursauter. Alors, il s'écarta vivement, en profitant pour s'assoir a genoux. Il dévisagea son sauveur. Sa sauveuse, en fait. Il la dévisagea quelques longues secondes, les yeux grands ouverts. Puis il tenta de lui répondre. Il entrouvrit les lèvres, mais tout ce qui sortit de sa gorge fut une courte plainte stridente. Il saisit sa gorge a deux et toussa a s'en déchirer les cordes vocales. D'ailleurs, il cracha un peu de sang, avant de pouvoir parler, ou du moins marmonner quelque chose d'intelligible :

"M'aider ? Pourquoi voudriez vous m'aidez ? Qui... Non, j'ai pas le droit de vous le demander. M'aider ? Je ne sais pas... Ah ! Si ! Pourquoi tout le monde est parti ?

C'était la seule question qui pouvait l'intéresser... Il aurait pu demander comment sortir de là, mais ma foi, être là ou ailleurs, peu lui importait, dans l'état des choses. Il avait toujours... vécu ? non. Il avait toujours existé isolé, mais ce n'était pas la fin de son monde que tout le monde disparaisse... Par contre, qu'ils disparaissent aussi brusquement pouvait éveiller sa curiosité. Il se leva. Et se fit la réflexion que malgré qu'il fut debout et la jeune femme agenouillée, il ne faisait pas plus d'une tête qu'elle... Puis il se souvint qu'il n'avait jamais été très grand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Masculin
Age : 26
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Dim 9 Mai 2010 - 5:27

Après avoir observé un moment le joueur de carte sans trop faire attention aux restes, je m'étais retourné et par ma plus grande stupéfaction ... il n'y avait plus personne dans la rue. Je me retourne alors pour demander aux joueurs de cartes. Rien. Eux aussi avaient disparut.

-"Mais qu'est-ce que ..."

Seul quelques autres personnes étaient encore présente dans la rue principale. Un piège? Une farce? Qu'importe. J'étais sur mon 31, main droite sous mon carrick au niveau de mon cœur. Étrange, trop suspect. Mon regard s'attardait maintenant sur un enfant et peut-être sa mère ainsi qu'un couple composé d'une étrange femme et d'un homme suspect de par les lambeaux de son corps et de sa..."geule-cassé". Tenant toujours mon sac de provisions sous mon autre bras, j'avais écarté mes deux pied l'un de l'autre prêt a en découdre au moindre soucis...si soucis il y avait...

-"Est-ce...normal?" leur avais-je simplement demander.

Mon regard sérieux aller de l'un a l'autre individu encore présent, soucieux et méfiant. J'étais prêt a tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Automate
Nous sommes Dieu...

avatar
Féminin
Age : 37
Mes RPs : 1-
Fan Club RP : 15

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Dim 9 Mai 2010 - 10:36

Mes joues s'empourprent en le voyant s'éloigner de moi si vivement, comme si le simple fait de le toucher le rebutait... Je ne pensais pas lui avoir fait du mal, ayant posé avec douceur ma main sur lui, mais à présent qu'il était dressé devant moi, j'en doutais.
Il y a tant de douleurs différentes. Lui en avais-je causé une quelconque ? J'espérais que non, et m'apprêtais à m'excuser, sans trop savoir pourquoi, mais sa mimique me fit fermer la bouche. Qu'avait-il pu lui arriver pour qu'il soit dans un tel état ? Y avait-il quelque chose en ce monde qui aurait pu l'aider ?

Sa réponse me parut étrange, et je n'en compris pas le sens. Pourquoi voulais-je l'aider ? Mais... Parce que les choses étaient ainsi faites, certains blessaient les hommes, d'autres essayaient de rendre leurs jours plus doux. D'autres encore ne s'occupaient de personne d'autre que d'eux-même... Je préférais me dire être de la seconde catégorie...

-Pourquoi n'avoir pas le droit de demander de l'aide ?

Quand il se fut mis debout, je levais un peu la tête, pour le regarder encore, avant de me dire que c'était peut-être sa fierté, ce foutu orgueil masculin, qui l'empêchait de me demander de l'aide.

J'allais ouvrir la bouche, pour répondre à sa question, quand un autre homme arriva. Normal ? Qu'est-ce qu'il entend par normal ?
Secouant la tête, je me relevais, et les regardais tours à tours, ne sachant quoi regarder, les yeux de ce nouvel arrivant, la carcasse de l'autre ?

-Je ne sais pas...

Ma réponse convenait à leur question, à tous deux, et n'en avançait aucun. Mais que pouvais-je dire d'autre ?

_________________


Où es tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Masculin
Age : 23
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Dim 9 Mai 2010 - 12:18

Un autre humain, qui n'était pas parti, et qui lui parlait... Leur parlait, a lui et la jeune femme. C'était beaucoup pour une seule journée, que d'avoir a articuler plus de trois phrases, pensa-t-il vaguement. C'était une attaque de groupe. Cette pensée le fit d'abord sourire intérieurement, puis il se mit a paniquer. Ils étaient deux. Ils étaient étrangers. Un souvenir lui traversa l'esprit comme un fer chauffé a blanc : une ruelle, un enfant, et quelques adultes... Des coups, des injures, du sang. Il lâcha un gémissement. Mais pourquoi l'attaqueraient-il ? Il n'avait rien a se faire voler. Mais pourquoi l'avaient-il attaqué, la dernière fois ? Il n'avait rien a voler non plus.

Il retomba a genoux.

Mais... d'un autre coté, ils ne semblaient pas se connaitre... Quoiqu'un des deux pourrait bien attaquer les deux autres. Qui des deux serait susceptible de l'attaquer ? Qui des deux serait susceptible de le protéger ? Il observa l'homme. Un grand manteau, bien habillé, des lunettes... Un regard effrayant. Cet homme était dangereux, pour sur. Il observa la femme. Son regard était bien moins froid. Elle avait l'air un peu inquiète. Elle n'était pas dangereuse. Pas dans l'immédiat.

L'ambiance de ce quartier lui foutait la trouille. Pourtant, il avait l'habitude des quartiers vides. Mais celui ci, allez savoir pourquoi, lui foutait la trouille. Pour la première fois de la journée, il se posa une question sensée : comment sortir de là ?


Il agrippa d'une main décharnée le bras de la jeune femme, en mettant un peu plus de distance avec l'homme.

"Pouvez vous m'aider a sortir d'ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Automate
Nous sommes Dieu...

avatar
Féminin
Age : 37
Mes RPs : 1-
Fan Club RP : 15

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Dim 9 Mai 2010 - 15:21

Finalement, mon regard reste sur le premier homme, qui à l'air si mal en point. Qu'a-t-il pu lui arriver ?
Un sursaut, encore, quand sa main m'attrape. Mes yeux se posent sur elle, remontent le long de son bras.

Sortir d'ici ? Oui, bien sur, mais par où ? Je ne me souviens plus vraiment par où je suis arrivée. Il y avait des lions. Mais était-ce vraiment l'entrée ? Je lui adresse un pauvre petit sourire, et essaie de trouver du courage. Je sais pas trop quoi faire, j'ai jamais été aussi seule. Guillaume va m'entendre quand je le trouverais. Je me relève doucement, puis l'aide à se mettre debout à son tour, l'agripant comme je peux pour qu'il ne s'écroule pas à nouveau, et en essayant de ne pas lui faire de mal. Puis je regarde l'autre homme.

-Vous venez avec nous ? On ne sait jamais... Ce qui pourrait arriver... En restant seul je veux dire...

Et puis, s'il ne sait pas non plus ce qu'il se passe ici, il pourra nous aider. A comprendre, à partir surtout.
Un petit regard à la petite fille la bas, avec sa mère ? Elles aussi elles devraient venir avec nous. Ce serait plus prudent que de rester chacun dans son coin...

_________________


Où es tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Masculin
Age : 26
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Dim 9 Mai 2010 - 15:47

Je m'étais calmer. L'homme qui était tombé a genoux semblait être effrayé par ma présence. Avait-il vu mes yeux au travers des verres teinte de mes lunettes? Peu importe, il avait l'air mal en point et cette jeune...

-"Bien, je vous suis. Veuillez m'excusez de mon comportement."

Je retira la main du dessous de mon carrick et marcha dans leur direction avec mon sac de provision toujours sous le bras. D'ailleurs, quelque chose me vint en tête: Il ne se sont douté de rien lorsque j'ai était méfiant a leur égards. Des insurgés, eux aussi?

-"Voulez-vous que je vous aide a le soutenir Mademoiselle ? votre ami semble avoir eut quelques problème avec le feu..."

Dieu seul sait la raison qui l'avait poussé a rester en vie... ce "cadavre vivant. J'observais toujours du coin de l'œil l'enfant et sa mère."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Masculin
Age : 23
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Dim 9 Mai 2010 - 17:15

Il fut franchement surpris qu'elle l'aide a le relever. Mais bon... Après tout, aujourd'hui n'était pas un jour normal, visiblement. Et l'homme ne semblait pas avoir non plus d'intentions belliqueuses. Une bonne chose. Mais de là a les suivre... Bonne question. Il marmonna un "Merci...", avant de s'écarter d'un pas de la jeune femme. Il allait les suivre, c'était sans doute la meilleure chose a faire dans l'immédiat. Il chancela un peu, réajusta des lambeaux de tissu autour de ses bras, en enroula un autour de son cou, et rentra sa tête entre ses épaules. Ses cheveux épars sur son crâne cramoisi remuèrent un peu. Il les cacha sous une capuche. Il se devait d'être le plus présentable, si il voulait rester avec ses deux là sans qu'ils ne le jètent. Il s'adressa a eux d'une voix un peu hésitante :

"Ca ira. Je peut marcher seul. Je vais tout faire pour ne pas vous ralentir, alors... je vous en supplie, laissez moi vous suivre !"

Visiblement, c'était déjà entendu... Ils n'étaient pas des monstres... Il remarqua alors le sac de l'homme... Il ne pouvait pas vraiment distinguer son contenu, ne pouvait sentir son odeur, mais cela l'intrigua fortement. Intrigua fortement son estomac, plutôt. Qui gargouilla. Pas trop fort. Il pria pour qu'ils n'aient pas entendus. Il ne devait surtout pas faire figure de parasite, ou ils le laisseraient seul. Il détourna sa vue du sac et regarda ses pieds, prêt a les suivre dès qu'ils esquisseraient le moindre mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Féminin
Age : 32
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Dim 9 Mai 2010 - 21:33

J'y crois pas, elle ose me prendre la main ! Ca me file la chair de poule.
À moins que se soit sa tête qui me met mal à l'aise...

Et en plus elle veut que je l'aide à trouver son "papa"... Mais j'ai pas que ça à faire de m'occuper de cette gosse !

Hé mais !
Mais, ça recommence ! Tout le monde a disparu ! Et j'ai encore été distraite !
Qu'est-ce qui se passe ici putain !

Je peux pas laisser la gamine toute seule... Oh, y a encore des gens là-bas ! Je pourrais peut-être leur refiler.
Certains d'entre eux me reluquent en plus... Une fille... Génial ! Elle va pouvoir materner.


... Reste avec moi... Cet endroit est bizarre, il ne faut te laisser ici toute seule.
Peut-être qu'on trouvera ton papa en chemin...
Allons voir les gens là-bas d'abord.



Mais de quoi j'ai l'air à marcher comme ça avec un bambin dans la main...
Ils sont trois dans le groupe. Putain, me voilà obligée de cotoyer des gens !

Le gars par terre a pas l'air terrible, il risque de faire peur à la petite... Le mec debout par contre il me rassure pas.
La fille sera parfaite pour la mioche je pense, gné hé !
Et si on se mettait dans de sales draps en allant à leur rencontre... Des NODs, des automates ou autres...


Dilan, chuchotant à Mérédith Surtout reste bien sage hein. Pas de bêtises... Et regarde pas le monsieur par terre.


Dilan, aux trois autres Bonsoir.
Je me demandais si vous saviez ce qui se trame ici ?
Où sont passé tout le monde ? Et d'ailleurs comment se fait-il qu'ils aient été là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

N.O.D
La mort vous va si bien...

avatar
Féminin
Age : 34
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Dim 9 Mai 2010 - 23:08

J'arrivais dans la rue principale.
Un bordel innommable, comme le reste.
Et que ça danse, ça s'amuse, ça joue, ça bouge. C'est pire qu'une portée de larves.
Le premier qui me touche, je lui vide un chargeur soviétique dans les narines.

Mais ça risquait pas, mon uniforme ornée par mon grade suffisait
à épouvanter les personnes trop aventureuse.
Je nageais dans la masse, mes nerfs prêts à imploser.
J'essayais de trouver trace de vie non bridée. Ce qui ne fut pas simple,
tout du moins, dans l'instant.

D'un coup, un éclair de lumière pure attaqua ma rétine, laissant une marque brûlée dans ma vue.
Dans le cours instant fugace que dura cette vision eidétique, j'eus l'impressions,
non, ce n'était pas une impression, ils avaient tous autant qu'ils étaient, disparu.

Là, il y a un problème. Des hallucinations, j'en ai causé lors de séances de torture, et un beau paquet,
mais si j'en ai vécu, jamais. Et ça allait pas commencer aujourd'hui.

Néanmoins, j'avais fini par apercevoir un groupe de personnes plus, ..., présente.
Il restait des gens ici, il y aurait sûrement moyen de piocher des informations sur ce qui ce passait.
Même si bon, il n'ont pas l'air d'être des civils lambda.
L'un affichant des lunettes noire sur son visage ne m'a pas l'air rassurant,
l'autre par terre à l'air bien amoché, si c'est les N.O.D., c'est du beau boulot,
la fille, trop d'émotion dans le regard, c'est pas bon, et la jeune mère, mouais,
elle paraît inoffensive, bien que toute personne avec une tête blonde à la main paraisse inoffensive.
Tout en m'approchant, j'entendis des bribes de leur conversation.

"Bonsoir.
Je me demandais si vous saviez ce qui se trame ici ?
Où sont passé tout le monde ? Et d'ailleurs comment se fait-il qu'ils aient été là..."


Ils on l'air tout aussi paumé que moi, c'est pas maintenant que je vais faire flores dans ma quête d'information.
Maudit sois-tu Chinatown, je te jure que quand je rentre au département N.O.D, tu vivras tes derniers instants,
même si je dois me battre de taille et d'estoc pour t'achever.

"Bonsoir, vous me trouvez dans la même situation que cette personne tenant cette jeune enfant à la main,
vous n'auriez pas quelques information sur ce qui ce passe ici ?"


Dernière édition par Balthazar le Lun 10 Mai 2010 - 19:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rosae.over-blog.net/

Automate
Nous sommes Dieu...

avatar
Féminin
Age : 23
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Lun 10 Mai 2010 - 2:50

Elle hésite un peu, je sens bien qu'elle aime pas trop que je lui tienne la main, mais je ne pense pas que ca vienne de moi, elle aurait surement eu la même réaction avec quelqu'un d'autre...
Bon elle a peut être pas l'air enchantée n'empêche que elle me laisse pas, et semble presque vouloir par la force des choses m'aider...

... Reste avec moi... Cet endroit est bizarre, il ne faut te laisser ici toute seule.
Peut-être qu'on trouvera ton papa en chemin...
Allons voir les gens là-bas d'abord.


Elle veut que je reste avec elle, déjà un bon point car papa m'a pas laissé de quoi me défendre et c'est assez étrange comme endroit pour un test de mes compétences, j'aime pas trop moi... enfin je lève ma petite tête blonde et sourit à celle qui m'accompagne, avançant doucement à ces cotés...

Tiens trois nouvelles têtes dont un sacrément amoché, du travail de NOD, possible papa m'a dit que j'pourrais être utile aux NOD, et que si j'réussi mon test je pourrais même en rencontrer pour de vrai...

Surtout reste bien sage hein. Pas de bêtises... Et regarde pas le monsieur par terre.

Pour ne pas attirer l'attention, et surement parce c'est toujours quand on dit ne fait pas que ca se passe, même mes "souvenirs" me l'indique. Mes yeux se portent sur l'homme au sol et encore pour ne pas flancher je ferme les yeux et cache ma tête dans les jambes de la dame.
Je laisse quelques larmes couler sur mes joues et relève la tête toute triste vers elle...


-murmure à Dilan- Me laisse pas, il fait peur...

quelqu'un en uniforme approche et parle a celle que j'ai choisi pour escorte, je reste sage jete juste un oeil, puis me fait discrete...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Masculin
Age : 26
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Lun 10 Mai 2010 - 6:23

La femme en uniforme ne me dit rien qui vaille. Je me mit légèrement en retrait du groupe qui se former par les nouveau arrivant. Main sous mon carrick a l'emplacement de mon cœur, je les observer du coin de l'œil.

-"Nous sommes autant dans le questionnement que vous: personne ici ne semble savoir ce qui se passe. Nous devrions explorer les environs ou tenter d'établir une connectivité extra-zone."

En effet, la situation était bien étrange. Peut-être qu'en cherchant davantage les raisons de notre être dans cette rue, nous serions ce qui s'y passe.
Mon regard s'attardait maintenant sur l'enfant qui se cacher dans les jambes de l'autre femme. Cet enfant...m'intrigue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ

avatar
Masculin
Age : 52
Fan Club RP : 0

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Lun 10 Mai 2010 - 14:30

La foule a disparu, mais pas lui.

Il était planqué dans le renfoncement d'une porte.
Avec la disparition de la foule, plus besoin de jouer les passagers clandestin, alors, il fait un pas et même carrément deux. Et il se plante là, en plein milieu de la rue.
Et ouais, il en à rien à cirer de l'armada ambulante et de sa panoplie de flingues. Lui, il a son Big Mama et une paire de couilles en béton dosage 350kg taille XXL.

Ils vous matent les gars, et franchement, vous lui faites pas plus peur qu'un tas de fourmis sous la semelle de ses ranger 46 gamine.

Je sens que l'autre mariole va sortir sa collection pour arroser mon corps de princesse...

Vas-y Pepita, envoies toute la sauce !
j'ai envie de me poiler
Fissa !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Masculin
Age : 23
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Lun 10 Mai 2010 - 16:27

Du monde, du monde, du monde ! Du monde a gogo, nom de D... nom d'un chien. La foule était revenue, sans les couleurs ! Et sans les couleurs, la foule était bien moins attractive. Il faillit s'enfuir a toutes jambes. Toutefois, plusieurs petites choses lui firent penser que cette foule n'en était pas une. Que cette foule était un groupe. Et que ce groupe était une garantie de survie. Pourquoi ça ? Déjà, ce n'était pas un amas de silhouettes indéfinies, mais des individus démarqués. Qui avaient des sentiments. Enfin, il ne saurait l'affirmer pour tous. Il sentait qu'il pouvait faire confiance a la jeune femme du début, a l'homme aux lunettes (bien qu'il soit un peu effrayant), et a l'autre jeune femme. La petite fille... était une petite fille. Donc par extension inoffensive, au pire chiarde. Quand au nouveau venu... Son regard, quand il se posa sur lui et sa peau cramée, lui fit affreusement peur. Puis, son regard fit un tour de la rue.

Une brute au milieu de la rue. Une brute... au milieu de la rue. Panique dans esprit. Douleur. Éclair.

Le dernier venu ! Un N.O.D. Son costume... Ou son attitude. Il ne savait pourquoi, ni en quoi il le savait, mais il le savait. Cet homme était un N.O.D. Il saurait quoi faire. Il allait les défendre ! Peut-être d'autres que lui parmi eux pourraient se battre, mais lui, il était un N.O.D. Il allait réagir de la meilleure façon qui soit, non ? Il était le gardien de la Loi. Et la Loi était tout, non ? Dans un élan de peur complètement déraisonner, il s'élança.

Souvenir dans sa petite caboche. Souvenir... dans sa petite caboche. Le présent disparu, pour une part d'un passé incertain.

Il agrippa le bras du N.O.D. Puis hurla presque, en désignant la brute surgie de nulle part.

"Vous ! Vous voyez cet homme ? Il est dangereux ! Défendez nous ! C'est un ordre ! C'est un... hein ?"

Il le lâcha en bafouillant des excuses.


Dernière édition par Lambda le Lun 10 Mai 2010 - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Masculin
Age : 26
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Lun 10 Mai 2010 - 17:49

Cet enfant me rappel quelque chose... Je suis pourtant sur que dans mon enfance, je n'avais pas les yeux aussi magnifique. Je suis au fond un peu comme ce petit être, curieux, sensible, doux...j'en était venu a me poser des question sur mon enfance, me perdant dans mes pensées. Mais mon passé était trop incertain pour que je m'y intéresse. Je secoua la tête un moment, détournant mon regard quand un nouveau venu fit son apparition.

"Vas-y Pepita, envoies toute la sauce !
j'ai envie de me poiler
Fissa !!"


Je l'observa et mes yeux changèrent de couleur, devenant d'un rouge encore plus atroce.
J'eus comme un flash, ma vision devint rouge. Des filaments noirs troublèrent ma vue et la lumière environnant semblait clignoté. Un mal de tête atroce me prit la tête et je fus dans l'obligation d'enlever mes lunettes noir pour mieux percevoir l'homme...encore...et encore...Je commençais a me plier de douleur, renversant au sol mon sac de provision et son contenu. Des halos lumineux rouge et blanc et des filaments noir m'indiquèrent que cet homme était armé et donc dangereux. A genoux, je commençais a me remettre de la douleur, difficilement.

Ma vision quand a elle n'était toujours pas revenu normal. A genoux, j'observais cet homme. Ma respiration est encore difficile, haletante. Ma main sous ma veste a ma poitrine gauche se contracta, serrant davantage l'objet que je tenais a mon cœur. Le regard concentré sur l'homme ne faisait pas attention aux autres...


-"Nous...n, nous...ne devrions pas...restez ici." réussis-je a dire entre deux respiration.
Une perle de sueur froide s'écoula de mon front. Mes yeux continuèrent a afflué du sang dans mes iris et mes pupilles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

N.O.D
La mort vous va si bien...

avatar
Féminin
Age : 34
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Lun 10 Mai 2010 - 20:02

-"Nous sommes autant dans le questionnement que vous: personne ici ne semble savoir ce qui se passe. Nous devrions explorer les environs ou tenter d'établir une connectivité extra-zone."

C'est drôle, je m'attendais à une réponse comme ça.
De plus, personne n'avais l'air de me prendre avec sympathie, normal,
je suis N.O.D., j'ai l'attitude de l'emploi,
normal.

Vas-y Pepita, envoies toute la sauce !
j'ai envie de me poiler
Fissa !!


Là par contre, c'est pas normal.
À l'entente de cette voix rauque et caverneuse, au semblant de virilité non dévoilé,
j'activais mes mécanisme de défense. Peut m'importe l'idiot qui avait hurlé ça,
tout ce que je savais c'est qu'il allait prendre cher, très cher.

Mais à peine j'entamais un demi tour, que la loque à moitié putréfiée m'agrippa au bras et commença à hurler.

"Vous ! Vous voyez cet homme ? Il est dangereux ! Défendez nous ! C'est un ordre ! C'est un... hein ?"

Pour qui il se prend le cadavre ? Si on était pas en situation critique
je l'aurais bien dégarni d'un ou deux membres, toutefois on va pas en arriver là.
En un sens il avait raison, je suis là pour défendre l'ordre, et quiconque trouble l'ordre va goûter à l'armada.
Là seule chose que je trouvais à faire avec ce ver putréfié, c'était l'envoyer rejoindre les pavés
quelque mètres plus loin. Il aurait mal, ça c'est sûr, bien qu'avec tout ce qu'il à sur le dos, la douleur il doit connaître,
mais s'il y bien une règle qu'on applique tous, c'est qu'on ne tire pas sur un homme à entre vie et trépas,
c'est moins hargneux que la bête enragée d'en face.

Une fois ce problème réglé, je me focalisais sur l'ennemi potentiellement dangereux;
hum, après réflexion je crois que vais virer le "potentiellement"; je me focalisait donc sur cet adversaire
armé comme une troupe du pacte de Varsovie, avec un de ces air confient comme on aime pas en voir.
Va falloir se la jouer corps à corps si je veux minimiser mes pertes collatérale,
et par là même essayer de le prendre de manière délétère,
un minimum de temps, un maximum de dégâts, voilà la maxime qui guide le monde entier.

-"Nous...n, nous...ne devrions pas...restez ici."

Nan, il est sérieux ?
Réellement là, il est sérieux,
il trouve le moyen de perdre deux fois temps qu'une balle mettrai à partir du pistolet de l'ennemi
et arriver dans son crâne pour chuchoter une misérable phrase ?
Elle se fout de moi cette fin de race ?

" Mettez vous à couvert ! "

Vociférais-je, solide, rapide, précis, pas besoin de plus d'information,
la forme de communication parfaite.

Je sortais mon arme aussi promptement que mon corps le permettait, visais
puis vidais un demi chargeur vers la tronche du bâtard d'en face avant de me mettre en mouvement
pour trouver un espace de protection plus efficace que le vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rosae.over-blog.net/

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Féminin
Age : 29
Fan Club RP : 52

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Lun 10 Mai 2010 - 20:42

J'accoure de la place couverte, arme en main, en trainant un Jude et je stop net quand je perçoit la scène : un homme équipé avec une arme plus grosse que mon bras, un NOD en uniforme, armé également, et quelques civils.
Analyse rapide de la situation : le mec là, avec le gros flingue, c'est le méchant, la cible à abattre.
Le collègue visiblement gradé, a l'air de bien s'en débrouiller.
Restons à couvert pour le moment.

D'un bras en travers de son torse, je plaque mon compagnons contre le mur d'une ruelle, qu'il reste à l'abri et ne bouge pas pendant que je guette ce qu'il se passe, en embuscade, prête à intervenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Masculin
Age : 26
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Lun 10 Mai 2010 - 22:12

Bon sang !

Je m'étais relevé, et avait dégainez l'objet que je cacher dans la poche intérieur de mon carrick
:

Un 454-Casull, arme de poing semi-automatique avec des balles perçantes cadencé a 1,2 sec. 39 Cm de long, Chargeur a 12 slots. De quoi faire des trous de la taille de beau melon dans le meilleur des gilet d'acier trempé. Cet arme n'était certes pas aussi technologiquement avancé que ce qu'il y avait de nos jours, mais était cruellement efficace.

Je ne l'avais encore pointé sur personne.


-"Mettez l'enfant a l'abri" avais-je dit aussi simplement de toute ma placidité malgré les coup de feu tiré.

Nous mettre a couvert? Alors que la fête ne faisait que commencer? Une nouvelle arrivante venez d'arriver accompagné d'un autre homme et était a l'abri au coin de la ruelle. Je les voyais...moi. Restait a savoir s'il s'agissait d'un soutien ou d'un nouvel ennemi. Alors... a couvert? Non. Placide, je me tenais droit et me déplaçais lentement mais surement tenant l'arme le long de mon corps me postant entre la mère-l'enfant et notre assaillant pour les protéger et me tourna vers l'action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Féminin
Age : 32
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Lun 10 Mai 2010 - 23:01

Okay, en gros on est tous dans la même merde !
Mais c'est pas possible ! Comment on peut se retrouver dans une situation pareille !


Encore une autre paumée... Celle-là elle ne me plaît pas du tout ! C'est écrit NOD sur son front...
Va falloir la jouer sage. En tout cas la petite n'a pas bronché. Je ne sais pas de quel bord elle est... Elle pourrait tout foutre en l'air d'une seule phrase.



Allez !! Un malade maintenant !
Tout le monde réagit au quart de tour, plus ou moins bizarrement d'ailleurs...
Le mec par terre se prend carrément pour le chef alors qu'il ne ressemble plus à rien et l'autre à lunettes est par terre et veut fuir...
Et la chtiote m'a explosé la cuisse avec ses ongles. Elle a tremblé de tout son corps en entendant ce gros tas hurler.
Qui a pu l'abandonner dans un endroit comme celui-là !

En tout cas, je suis coincée moi. Je ne peux pas réagir... Si je bouge, on va me cataloguer directement Insurgée ou chien du gouvernement... Mais là il faudra que je m'explique en mentant, une galère !
Et puis la mioche va se faire trouer ! L'autre fille n'a pas encore bougé... J'ai pas le choix.

En plus le mec à lunettes m'invite à me planquer. C'est parfait, il me tend la perche, donc rien de suspect. Il est cool finalement ! Sympa le flingue.


Dilan, à 2D Merci beaucoup, je vais abriter la petite !

Dilan, à Mérédith Allez viens, on reste pas là, c'est trop dangereux !
Viens dans mes bras, on ira plus vite !


Beurk ! Dans mes bras, mais c'est pas vrai !

On va se mettre là-bas, dans cette ruelle perpendiculaire...

Hey ! Encore du monde ! C'est dingue ! Ils ont du me voir, autant aller vers eux sinon ça va paraître louche...


Dilan, chuchotant à Hyena Bonjour. On peut se mettre ici, il ne faudrait pas que la petite soit blessée...
Que faites-vous ? Vous êtes arrivés depuis longtemps ? Parce que ils ont l'air d'avoir des soucis là-bas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Automate
Nous sommes Dieu...

avatar
Féminin
Age : 23
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Mar 11 Mai 2010 - 0:05

Un gros monsieur avec une grosse voix est arrivé, et en plus de la grosse voix j'ai pu appercevoir qu'il etait armé, je serre mes ongles la cuisse de ma protectrice et tres discretement j'examine le gars au big mama de l'oeil avant de sursauté lorsque les balles commence à fuser...

Mais pourquoi Papa m'a laissé ici, ils vont pas bien ses gens... Je doute que ils soient tous NOD... Je n'ai pas vraiment le temps d'analyser le tout, que je sens que le sol s'échappe de mes pieds...

Allez viens, on reste pas là, c'est trop dangereux ! Viens dans mes bras, on ira plus vite !

Elle me porte, me serrant fort contre elle, je m'accroche à son cou en regardant de mes pupilles toutes bleus le groupe tirer dans tout les sens esperant que ni moi, ni elle ne se prennent une balle...

On arrive dans un endroit plus calme je releve la tete de son cou et mes prunelles d'ange la fixe un instant, pas le temps de dire quoi que ce soit qu'elle s'adresse à une autre personne cachée dans l'ombre...

Je me fais glisser de ses bras, et me cache derriere elle examinant celle cachée avant nous dans la ruelle...



- à Dilan - On est à l'abrit?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orthodoxe
Esclave de corps et d'esprit

avatar
Féminin
Age : 31
Fan Club RP : 0

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Mar 11 Mai 2010 - 1:02

[Depuis les commerces]

Son prénom ? Adelheit avait fixé Chad un instant, l'air neutre. Dans sa situation, elle ne pouvait guère se permettre de donner son nom au tout-venant. Dans la même seconde, elle acquiesça d'un signe de tête à l'idée de partir vers la rue principale, lui répondit verbalement et sortit son pistolet de derrière son pantalon en faisant son possible pour ne pas être menaçante. Une arme moderne, toute en céramique et polymère, qu'elle avait piqué à un type qui avait d'un coup eu un sérieux problème de respiration une fois sa trachée défoncée. Elle aurait préféré un bon vieux fusil, mais il faut savoir se contenter de ce que l'on a.

- Appellez-moi Morgan.

C'était le premier nom qui lui était passé par la tête, allez savoir pourquoi. D'un pas leste et rapide, elle s'élança dans une ruelle pour se rapprocher de l'origine des coups de feu. Ayant prit naturellement la tête - ou n'en n'étant pas loin, on va pas faire la course non plus -, elle s'arrêta dans une rue parralèle à l'artère principale et se retourna, faisant signe aux autres de s'arrêter.

- Ne vous montrez pas, on ignore ce qui se passe. Je reste derrière vous.

Elle remit temporairement son flingue dans son pantalon, avisa une gouttière et fonça vers elle pour la grimper avec une agilité à faire peur et presque sans aucun bruit. Arrivée à une corniche de quelques centimètres d'épaisseur, elle s'y glissa puis prit pied sur un appui de fenêtre, se hissa sur lui qui était juste-dessus, puis bondit littéralement sur le toit - le tout sans pause ni hésitation particulière.

Arrivée en haut, Adelheit gravit rapidement la pente en faisant gaffe à ne pas exploser de tuiles et redescendit de l'autre côté. Quelques secondes plus tard, elle était couchée de manière à avoir vue sur l'action, juste à la droite du terroriste, mais quelque dix mètres plus haut. Rien qu'une ombre parmi les ombres, son arme dans la main droite, elle observa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Féminin
Age : 36
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: La Rue Principale   Mar 11 Mai 2010 - 2:08

[viens des commerces ]

Morgan, pas vraiment le temps de faire plus les présentations qu'elle passe devant nous et se dirige vers la rue principale nous sur ses talons... Je me rappel pas qu'on ai voté qu'elle était la chef et qu'on devait la suivre... Surtout que bon elle à quand même l'air spécial, plus je la regarde, moins elle me rassure.

Encore moins lorsqu'elle sort son arme, bon ok elle est armée, je pourrais en faire autant après tout, ca n'a l'air de choquer personne les gens armés et vu se que ca tire à quelques pas faudrait peut être mieux...

- Ne vous montrez pas, on ignore ce qui se passe. Je reste derrière vous.

Et hop avec une agilité impressionnante, elle grimpe à une gouttière et plus de Morgan. Je regarde Chad étonnée, et glisse ma main droite sous ma chemise, j'avoue que je suis pas rassurée à l'idée de m'en servir, tirer sur des bouteilles est une chose, sur quelqu'un en est une autre...

Ma main tremble un peu quand j'éjecte le chargeur pour vérifier qu'il est plein... J'hésite à le tendre à mon acolyte, mais vu sa démonstration de barre à mine il y a quelques heures je lui fais confiance... On s'avance un peu dans la ruelle d'ici on peut à peut près voir ce qui se passe...

Règle numéro un... analysé la situation car entre le gros qui se balade avec un flingue qui fait ma cuisse et le NOD en costume de boulot, va falloir faire gaffe la... Je me tourne vers Chad et murmure...

- C'est lui ton pote...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La Rue Principale   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Rue Principale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Archives de Novlangue :: Animations terminées :: [ANIM TERMINEE] Elle 21 :: Dans les rues de Chinatown-
Sauter vers: