AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 Les Commerces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Maitre du jeu
Ecoutez ma voix...

avatar
Féminin
Age : 36
Fan Club RP : 16
Commentaires : Un soucis ? Une question ? Un conseil ? Ma boîte à mp est ouverte. Faut pas hésiter.

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Les Commerces   Mar 20 Avr 2010 - 11:56

Les étals.
Entrez donc messieurs dames !
A coup sûr vous trouverez votre bonheur dans les échoppes installés de ci, de là
L'une quasiment sur l'autre.
Babioles.
Broutilles.
Bidules.
Machins en tout genre pour le plaisir des yeux et des bourses des commerçants.
Dans ce dédale mieux vaux ne pas être claustrophobe.
Le jour ce quartier grouille de ménagères, d'enfants, d'animaux et autres bestiaux.
Ça sens. Ça pue.
Et le soir. Ça tue !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Féminin
Age : 36
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Les Commerces   Ven 7 Mai 2010 - 15:27

Il était grand temps de se bouger de cet immeuble pourri avant qu'il ne s'effondre sur nous, Haakon n'a pas l'air dans son assiette un truc qui passe pas, l'alcool de cette vieille bouteille? ou autre chose, peut importe il m'a sauvée la vie toute a l'heure et même si c'est un NOD on va pas le laisser crevé... On sera peut être bien content de l'avoir avec nous quand il ira mieux..

On sort donc de l'immeuble, direction l'hôtel qu'ils avaient surement repéré un peu plus tôt, je ne rentre pas, et reste sur le pas de la porte... Je me rappel pas avoir vu l'hôtel surement trop obnubilé par se qui se passait autour de moi...
Bon Haakon, va se reposer je peux entendre qu'il a la chambre 11, bon a savoir si on devait avoir besoin de lui... Il ne reste plus que Chad et moi et on est pas plus avancé que quelques heures plus tôt, je me place face à lui et sourit...


- Bon, qu'est ce que deux insurgés pourraient bien faire dans cette partie de la ville

Je sais qu'avec lui je peux être moi même et j'affiche un grand sourire. Je descend les marches du porche de l'hôtel en sautillant et arrivée en bas je l'appel..

- Hey Chad tu viens ou tu couches là aussi?

Faut que je me calme, c'est pas parce que lui et moi on est dans le même quand qu'il y a pas de NOD a la gâchette facile ou d'automate dans le coin. Bon alors du bas des marche je vois deux rue la première je sais qu'elle nous mène de nouveau a la rue principale et techniquement après les différents passage la bas je sais que j'y ai trouvé aucunes réponses... J'opte pour la seconde et m'avance un peu Chad sur les talons...

Au bout de la rue, une dizaine de commerce, rempli de trucs, de machins et de choses et le tout selon les pancartes à prix très compétitifs, si mes poches n'étaient pas vident je ferais les boutiques avec joie... Je me tourne vers Chad, espérant qu'il se barre pas en courant...


- Humm t'en penses quoi toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Masculin
Age : 32
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Les Commerces   Dim 9 Mai 2010 - 2:14

J'ai suivi le mouvement sans rien dire, toujours perdu dans mes pensées. Il s'est passé pas mal de choses dans ce quartier, du réveil difficile à l'altercation avec les petites frappes en passant par la foule fantôme et le flingueur. Aucune n'a trouvé d'explication, et ça me chiffonne. J'oublie pas non plus qu'il y a une autre NOD dans le coin, avec son masque en cuir rouge, elle était dans le groupe à l'entrée et elle était aussi au Bagdad juste après l'attentat. Je l'ai vu à l'oeuvre... elle est dangereuse.

A force de bouger tout le temps, on va bien finir par tomber sur quelqu'un, comme on est "tombés" sur Kaÿla dans la ruelle. Je peux pas m'empêcher de me dire qu'on aura peut-être moins de chance la prochaine fois, mais on a pas vraiment le choix. La seule chose à faire, c'est d'être prêts.
En me faisant cette réflexion, je regarde Haakon. Lui il a pas l'air au top, et c'est bien dommage parce que c'est le mieux armé, et aussi un ennemi potentiel. Un mal pour un bien, en quelque sorte, alors je ne suis pas plus ému que ça quand il décide de s'arrêter à l'hôtel. Comme il le dit si bien, il nous rattrapera vite... pas trop non plus, j'espère.

Reste à savoir ce qu'on fait maintenant... j'ai gardé la bouteille avec moi, une bonne chose. C'est pas la NOD qui en aura besoin dans son état. Peut-être bien que c'est ça qui l'a rendu malade, du coup j'hésite un instant... nan, c'est bon pour le moral, elle reste.
J'aime moins le comportement de Kaÿla, elle trépigne un peu, comme une enfant lâchée dans un parc d'attractions, et c'est comme si on lui avait tatoué sa caste sur le front. On laisse un flic derrière nous, c'est pas pour autant qu'il y en a pas d'autres droit devant, il vaut mieux continuer à bien se tenir.

J'esquive sa première question, mes yeux partis vers le ciel... un feu d'artifice vient de débuter, et des éclairs de couleurs éclatent partout dans le ciel. Je remplis ma tête de toutes ces images, cette harmonie étrange qui trouble la nuit dans une fanfare d'explosions. Et je me demande si tout ça est réel, si ça fait partie de la "grande mascarade". Si oui, ça réveillera toute la ville, tout le monde verra que la fête bat son plein. Ca me donne une idée, ou plutôt... une solution, peut-être, et je me promets d'y réfléchir.

L'appel de l'insurgée me ramène sur terre, elle a déjà avancé un peu et je la rejoins en trottinant. Ici il y a de nouveau plein de monde, pourtant le passage est très étroit. Elle marche vite, trop vite et disparait une fois derrière d'autres gens... à la deuxième je me dis que je vais la perdre, alors quand elle réapparait j'attrape son poignet. Comme ça tu ne me largueras pas au milieu de nul part.
Enfin on s'arrête, au bout de la rue. Des magasins partout, mais pas trace d'autres comme nous, et toujours ce festival en plein ciel qui semble gagner en folie. Autant s'occuper ici, et je ne vois pas cinquante façons de le faire.

J'en pense que le meilleur moyen de passer inaperçus, c'est de faire comme les autres... des courses.

Je libère son bras et fouille dans mes poches à la recherche de la liasse volée un peu plus tôt. Sans avoir aucune idée de leur valeur, j'en tire une partie et la tend à Kaÿla.

Tiens, prends ce que...

Il y a un problème. J'ai seulement baissé la tête quelques secondes, et là... il n'y a plus rien. Plus de bruit, plus d'odeur, et surtout plus personne. Seulement elle et moi au milieu d'une rue vide, tous les stands ont disparu, leur marchandise avec. Alors ça... je lève la tête instinctivement. Le ciel est clair, calme, comme toutes les nuits... la fête n'est plus.

On a un problème. Un gros problème.

J'aurais pas dû laisser mon arme dans l'immeuble, je le sens.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Féminin
Age : 27
Fan Club RP : 0

MessageSujet: Re: Les Commerces   Dim 9 Mai 2010 - 9:19

Non, vous n'êtes pas seuls
Et oui, vous avez un problème...

Code Alpha, recherchée dans tout Novlangue.
Elle est là, derrière vous à quelques mètres, à vous regarder avec son regard de biais, un qui dit de faire gaffe, personne dangereuse, armée jusqu'aux nibards.

Tu bouges, tu meurs.
Elle ne le dit pas, mais il suffit de la regarder pour le comprendre.

Le quartier s'est vidé de la foule, mais pas de Code Alpha.

Elle s'enfonce lentement dans l'ombre d'un recoin, une sorte de ruelle étroite entre deux murs ou deux baraques pourries. Reste son reflet, mais pas pour longtemps, il s'évapore avec elle dans l'ombre du passage.

Une petite trouille les gars ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orthodoxe
Esclave de corps et d'esprit

avatar
Féminin
Age : 31
Fan Club RP : 0

MessageSujet: Re: Les Commerces   Dim 9 Mai 2010 - 11:16

Adelheit n'avait pas l'habitude de se réveiller à un endroit où elle ne s'était pas couchée. Il aurait déjà faillu la surprendre en plein sommeil ce qui, de son avis, était impossible. C'était pourtant manifestement arrivée; elle avait rouvert les yeux dans ce quartier à chinetoques, des explosions dans le ciel lui avaient presque fait croire que c'était un remake de Kaliningrad avant qu'elle ne remarque qu'elles étaient probablement à but esthétique. Autour, des gens semblaient bien s'amuser, ce qui indiquait sans ambages qu'il devait y avoir une couille dans le pâté. Les NODs allaient probablement pas tarder à rappliquer d'une façon ou d'une autre et elle n'avait pas l'intention d'être en plein dans la foule quand ça commencerait à mitrailler. Incapable de sortir de ce trou à rats, elle avait tout de même opté pour le camouflage urbain en attendant.

OK, elle n'était pas jaune, mais dans une foule compacte ça se voyait pas trop. A la recherche d'une issue quelconque ou d'un coin tranquille où passer la soirée, elle évoluait dans la rue commerciale, les mains dans les poches, l'une d'elles refermées sur le couteau en céramique qui ne la quittait plus. En cas de besoin, son flingue était glissé à l'arrière de son pantalon. On avait eu la politesse de la laisser armée. De toutes façons, elle l'était toujours. Briser la nuque ou saigner à blanc, pour elle, ça ne changeait pas grand-chose.

La foule, c'est vraiment bien pour se planquer, jusqu'à ce qu'elle disparaisse. Un peu désorienté par ce changement soudain, son cerveau prit une seconde à réussir à intégrer la nouvelle. Mieux : il y en avait d'autres, et elle leva les yeux vers eux en un regard parfaitement neutre, resserrant ses doigts sur sa lame.

Une ombre indistincte bougea plus loin, pénétrant rapidement dans une ruelle. Elle y jeta un oeil, avant que ses yeux ne se fixent à nouveau sur les deux autres. Pour l'heure, ils étaient son problème principal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Féminin
Age : 36
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Les Commerces   Dim 9 Mai 2010 - 23:09

Des courses, il veut faire des courses, ca s'est cool comme idée sauf que moi j'ai pas un centimes, et que je me vois pas vraiment ramasser des cailloux pour proposer un troc..
D'ailleurs des courses, mais normalement à cette heure les magasins sont pas sensés avoir baissé le rideau? Décidément bien étrange ce quartier...

Tiens, prends ce que...

Ohh Chad partage, chic je vais enfin pouvoir m'acheter deux trois petites choses, dans les vitrines tout me fait envie et j'ai vu un petit porte clé orné d'un joli violon dans l'une d'elle, j'aurais peut être assez...



A peine le temps de tendre la main vers les billets que le bouquet final du feu d'artifice un peu plus loin s'arrête net, la rue devient déserte, plus un bruit, et les quelques lampadaires encore en fonctionnent se battent en duel, diffusant une lumière est vacillante ...
Je ne vois presque plus rien, et je suis pas rassurée, réflexe de fille j'attrape la main de Chad, j'ai pas trop envie de rester seule au milieu de nul part donc pas question qu'il détalle sans moi...

On a un problème. Un gros problème.


Effectivement rien n'est rassurant, l'ouïe devient plus fine et je sens qu'on nous observe un court instant, un frisson se balade dans mon dos, et j'entends déjà les pas s'échapper un peu plus loin...


- Chad.. ca va?


J'entends d'autre pas, une silhouette approche et plus que le fait que tout a disparut ou encore l'ombre qui a filé dans la rue, celle ci devient le souci numéro un... je glisse ma main libre dans mon dos caressant du bout des doigts mon 9mm, tentant de me tenir prête a l'utiliser pour la première fois, si le besoin s'en fait sentir...

*murmure à Chad* Quelqu'un approche la regarde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Masculin
Age : 32
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Les Commerces   Lun 10 Mai 2010 - 2:21

Merde et merde, ça devait pas se passer comme ça. J'avais prévu qu'on découvre le pourquoi de toute cette histoire en farfouillant à droite à gauche, à grand renfort de révélations inattendues qui auraient maintenu le suspens juste le temps qu'il faut pour qu'on se sente exceptionnels.
Mais qu'on se retrouve tout seuls comme ça, sans savoir où on doit aller ou ce qu'on doit faire plus qu'avant, ça non. C'était pas dans le programme, c'est trop soudain et j'aime pas les surprises de ce genre. La foule me manque, j'aimerais bien retrouver tous ces fantômes, ils ne nous calculaient pas mais au moins ils étaient là, comme une sorte de protection.

Tant pis, on va faire avec et garder notre calme. C'est pas bien parti du côté de Kaÿla, à en juger par sa façon d'attraper ma main et de la serrer un peu trop fort pour que ça ne fasse pas mal. Elle doit même pas s'en rendre compte.
C'est pas tout, y a aussi cette sensation bizarre, comme si quelqu'un nous épiait. Je me tourne juste assez pour regarder en arrière, mais rien d'autre qu'une ombre qui se faufile entre deux murs. Ca devient sérieusement flippant, et j'ai assez donné dans le frisson pour aujourd'hui. Mais vaut mieux pas inquiéter mon accompagnatrice, alors je réponds à sa question d'un signe de tête confiant.

Tout va bien, t'inquiète pas.

Je m'inquiète assez pour deux, surtout quand je vois la silhouette droit devant. J'ai rien pour être vraiment menaçant et d'ici, pas moyen de distinguer ses traits pour savoir s'il y a danger ou pas mais je m'avance d'un pas, pas franchement sûr de moi.

Approchez pas... vous êtes qui?

Si jamais ça tire avant de répondre, c'est qu'il fallait courir dans l'autre sens.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orthodoxe
Esclave de corps et d'esprit

avatar
Féminin
Age : 31
Fan Club RP : 0

MessageSujet: Re: Les Commerces   Lun 10 Mai 2010 - 2:43

Campée sur ses positions et parfaitement fixe, Adelheit fixait les deux jeunes gens avec une attention toute professionnelle. Elle regarda la fille puis l'homme pendant trois longues secondes, les détaillant des pieds à la tête en restant elle-même plus ou moins dans l'ombre. La conclusion s'imposait d'elle-même : de simples civils. Si ça avait été les forces de l'ordre, on serait peut-être déjà en train de répandre sang et entrailles sur les murs décrépis du quartier chinois aux doux sons des armes automatiques et des cris d'agonie. A bien y réfléchir, elle s'en serait parfaitement accomodée.

Restait à voir ce quel genre de civils il s'agissait. Patriote par instinct malgré les évènements relativement tragiques de ces derniers mois, l'ex-sergent n'aimait pas spécialement les insurgés et autres anarchistes. N'avait-elle pas contribué toute sa vie à construire l'ordre du monde tel qu'il était actuellement ? L'ironie de la situation avait quelque chose de pathétique.

Elle fit un pas en avant, pour passer dans l'éclairage clignotant d'une des lampes miteuses de la rue. Son visage s'illumina d'une lueur blafarde, dévoilant les cernes qui ornaient le bas de ses yeux. Elle manquait probablement de sommeil, mais restait alerte. Pour une fois qu'elle dormait bien, il avait fallu qu'on la largue dans ce merdier !

Inspirer la peur à autrui était une sensation plutôt satisfaisante dont elle s'était de nombreuses fois servie. En l'occurrence, ils n'étaient pas une menace justifiant l'usage de telles méthodes. Gardant sa main tenant le couteau dans la poche de sa veste, elle leva doucement l'autre en un signe d'apaisement. Espérons que ça suffise.

- Rien qu'une personne à la recherche d'explications et d'un moyen de sortir d'ici. Que savez-vous ?

La voix était calme, juste assez forte pour qu'on l'entende. Monocorde. A elle seule, inquiétante. Vue sous ce jour, dans la lumière crue et intermittente du lampadaire, Adelheit avait tout l'air d'une morte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Féminin
Age : 36
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Les Commerces   Lun 10 Mai 2010 - 21:26

Elle s'est arrêtée, elle semble être dans notre cas et pour le moment plus méfiante qu'agressive. Lorsqu'elle se place sous la lumière clignotant, j'aperçois son visage blafard, presque angoissant mais elle n'a pour le moment rien fait d'autre, la couleur de sa peau peut venir qu'elle ne voit pas beaucoup le soleil, peut être l'une des nôtres...

- Rien qu'une personne à la recherche d'explications et d'un moyen de sortir d'ici. Que savez-vous ?

Le moyen de sortir de la Chad et moi on aimerait bien le tenir, et il est clair qu'on hésiteraient pas à en faire profiter les potes, et laisser les pro gouvernementaux dans leur merde... Mais malheureusement on est pas plus avancé de notre coté...

Je lâche la main de Chad que j'avais attrapé un peu par réflexe et avance un peu vers l'inconnu les bras écartés de mon corps, pas vraiment envie qu'elle pense que j'lui veux des embrouilles et dans la situation ou l'on est mieux vaut pas s'faire peur pour rien...


- La seule chose que l'on sait c'est qu'on s'est réveillé ici, sans savoir comment on est arrivé, et sans souvenirs des dernières 24h...


Je m'avance encore un peu... Quand des coups de feu résonnent dans la rue principale semble -t-il... Ça fait pas dans le chichi on dirait, je tourne la tête rapidement vers Chad, puis vers l'inconnue...

- à Chad - C'etait quoi ca ??!!
- Vers l'inconnue- Je m'appelle Kaÿla, lui c'est Chad... tu te joins à nous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Masculin
Age : 32
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Les Commerces   Lun 10 Mai 2010 - 22:38

Putin la gueule qu'elle a... nan, faut pas penser comme ça. Faut que j'apprenne à me modérer parce qu'il parait que certains mentalistes peuvent lire dans les pensées, et il suffirait qu'elle soit de ceux là pour que ça vire au jus de chaussette. Mais faut quand même avouer qu'elle a l'air de venir tout droit de la fosse commune du coin, c'est pas fait pour me rassurer. Et quand je suis pas rassuré, je deviens vulgaire, j'ai découvert ça en trainant un peu dans les sous sols.

Bref, elle a pas l'air hostile finalement, c'est déjà ça. Ce qui m'arrange moins c'est qu'elle est pas plus avancée que nous, voir moins. Et pourtant c'est pas facile. Je laisse Kaÿla répondre, et j'en profite pour m'envoyer une autre gorgée de liqueur. Chaleur... je vérifie aussi que les billets sont toujours là, ça peut toujours être utile.

Je reporte mon attention sur la nouvelle venue. Rien qu'à son allure on se doute qu'elle fait pas partie du gouvernement. Insurgée? Probable, elle a pas l'air bien fraîche. Peu importe, ici de toute façon c'est plutôt secondaire. A peine le temps de se calmer que des bruits résonnent dans tout le quartier, et c'est pas des cris de joie. Des tirs, un peu plus loin... dans la rue principale, peut-être, difficile à dire avec les échos. J'ai peur de savoir qui en est responsable... et justement Kaÿla m'en parle.

Ca, je crois bien que c'était un vieil ami... et j'ai pas vraiment envie de le revoir.

Sauf que s'il est là bas, c'est qu'il y en a aussi d'autres, des comme nous qui ont peut-être quelques réponses. Y a toujours moyen de se cacher, alors pourquoi pas y aller discrètement et voir se qui se passe? Juste pour assouvir ma curiosité...
Je commence déjà à marcher, sans trop écouter ce qui se dit à côté. Je me méfie de la zombie, elle est pas net. Ca s'appelle un délit de sale gueule, mais je m'en fous, et ce serait différent si elle avait au moins daigné nous dire comment elle s'appelle.

Vous venez?... Et vous avez un prénom, peut-être?

[Vers la rue principale]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les Commerces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Commerces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Archives de Novlangue :: Animations terminées :: [ANIM TERMINEE] Elle 21 :: Dans les rues de Chinatown-
Sauter vers: