AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 Big Brother is watching you...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 27
Mes RPs : Lewis
Leith
Nola
Eliza
Fan Club RP : 11

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Big Brother is watching you...   Mer 27 Juil 2011 - 8:17

Mercredi, 8h47 :

Assise en équilibre précaire sur le comptoir de ma cuisine, j'attends l'arrivée de ma nouvelle cliente en relisant son email :


E. Mâlik a écrit:
Bonjour miss Valkyrie.

Alors on est au 22ème siècle. C'est génial, on a des télés holographiques, des cigarettes avec des filtres tellement longs que l'on aspire même plus la fumée et des robots qui font le ménage à notre place, mais y'a plus de psychologues.

Oui, j'ai besoin d'un psy. Sinon, je vais péter un câble, très sérieusement. JE VAIS DEVENIR FOLLE ! Je vois défiler tellement de glandus et de croupions dans mon émission que si je ne me trouve pas quelqu'un très vite, JE VAIS PÉTER LES PLOMBS !

Ah euh ... Désolée, c'est le surmenage ... J'en viens presque à dormir au boulot vous voyez ... Rien que cette semaine, on m'a demandé d'aider un type ... J'vous jure, sa tronche de vieux pingouin zombie était à 50 centimètres de la mienne ... ET JE VOULAIS LE MASSACRER ! BOUHOUHOUHOU !! fun10

Bon ... Excusez-moi, vous avez un créneau de libre ?

Et puis si vous êtes pas psy, je m'en fous. Vous êtes payé pour faire des trucs qui y ressemble. On m'avait recommandé des ballerines et des télépathes des yeux ou je sais pas quoi, mais moi, j'ai besoin d'un PSY ! ... Désolé, surmenage.


...
Bon. Evidemment, le nom d'Eliza Mâlik me disait quelque chose, et je voyais même de quel "pingouin zombie" elle voulait parler. Cette journaliste me semblait surtout être à deux doigts d'un burn-out. Mon rôle se révèlerait probablement des plus classiques, à savoir, apaiser, rassurer, calmer et remettre sur les bons rails de la parfaite automate. ... Ça, c'est pour les trucs peu intéressants. Côté plus sympathique, je ne risque pas de m'ennuyer avec elle, on dirait. Elle semble aller à 200 à l'heure.

Dernières vérifications.

L'appart est cleanissime. Leith est briefé ET ses nounous aussi : tout débarquement impromptu serait cette fois non plus juste gênant, mais dangereux pour tout le monde. Je crois que ses nounous du jour ont parlé de l'amener à un très joli mur... et de le ligoter si besoin.
J'aime les gens déterminés.

Eh bien à présent, il ne manque plus que l'actrice principale. Il est 8h58.

J'attends.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Automate
Nous sommes Dieu...

avatar
Féminin
Age : 33
Fan Club RP : 1

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Big Brother is watching you...   Mer 27 Juil 2011 - 12:21

Certains avaient des voitures de sport, certains les préféraient volantes, certains avaient des limousines.

Eliza, elle, pourrait friser la paranoïa, et elle aurait de qui tenir. Mieux qu'une 5, 6 ou 12 portes, c'est un authentique transporteur d'assaut à réaction du NOD : Totalement blindé et capable de résister à un tir direct de DCA dirigé contre lui pour se poser comme si de rien n'était. En fait, c'est même mieux qu'un transporteur d'assaut du NOD. Il n'y a certes plus d'armes à l'intérieur, mais en contrepartie, il est noir métallisé, il y a des sièges en cuir, des écrans, un minibar et même ... Un dispositif embarqué de détournement des missiles avant impact. Quand on est paranoïaques, on ne lésine pas sur les moyens ...

Toujours est-il que c'est le genre de monstre qui n'a même pas besoin de couper la chique des autres véhicules sur la route, ils pensent d'eux-même à se détourner avant de se faire arracher un bout de carlingue, tous. Quand il ne sort pas lui-même des itinéraires définis comme, légalement, la catégorie du véhicule l'y autorise.

A l'intérieur, il y a Eliza, certes, mais aussi Lionel, le seul et l'unique, le secrétaire "normalement" orthodoxe mais dont elle a fait sauté la puce parce qu'il avait franchement tendance à être déprimant et le pilote, séparé du compartiment passager par quelques centimètres de blindage, et qui est accessoirement ancien pilote de combat du NOD, au chômage technique parce que " les robots, ça conduit mieux ", ce qui est globalement faux mais fait économiser un budget colossal à la police des pensées ...

En train de griller une énième cigarette, elle discute, encore et toujours.


" Alors cet entretien devrait au maximum durer 2 heures, Miss Mâlik, vous devez être au vernissage de l'exposition ... "

Inspirant nerveusement la fumée, elle est loin de sa détente habituelle.

" Lionel, par pitié, on n'est plus au bureau ... Appelles-moi Eliza et tutoies ... Et puis décommandes cette connerie. "

Le secrétaire semble être surpris par cette décision. Ce n'est pas la première fois, principalement depuis le début de cette subite dépression.

" Mais Eliza, Rupert ... "

Se penchant en avant vers son secrétaire pour le regarder dans les yeux, sa voix semble la porter à des limites oscillant entre la colère et la folie.

" Rupert est un dégueulasse doublé d'un artiste raté. La seule chose qu'il voulait en m'invitant, c'était m'épater avec ses carrés "patriotiques" sur fond blanc, qu'il puisse finir ce soir dans mon lit à me peloter. J'ai l'air d'avoir besoin d'un excité du poireau de plus en ce moment ? J'ai l'air d'une nymphomane désespérée ? "

" Eliza, c'... "

" J'en ai marre ! Les seules choses que je rencontre sont des crétins qui ne pensent qu'à me sauter ou des connards trop vieux qui, en plus de vouloir me sauter, me prennent pour un piston en me regardant de haut ! "

" Eliza, j... "

" Dis-moi, tu fais quelque chose ce soir Lionel ? "

Déjà franchement sceptique, le secrétaire en devient carrément déstabilisé.

" Ah ... euh ... ben ... c'est que j'ai Monique à la maison et puis ... "

" Po-op ! C'est bon ! Pas un mot de plus ! J'ai compris ! C'est pas assez green pour toi d'aller au resto avec ta patronne et tu préfères rester avec ton orthodoxe à deux sous qui ne s'est mis avec toi que pour assurer l'approvisionnement en crédits des études scientifiques de son petit frère ! ... "

Après avoir haussé le ton un grand coup, Eliza s'effondre en larmes sur la banquette, sous le regard du secrétaire qui ne sait trop comment réagir. C'est à ce moment que résonne la voix du pilote.

" ETA 60 secondes. Eliza, tu te ressaisis, j'ai pas envie de voir une loque sortir de mon coucou. "

Ce sur quoi la présentatrice se ressaisit tant bien que mal, s'essuyant les yeux en hâte, juste avant de déployer ses lunettes de soleil rétractables cachées sous ses cheveux.

" Désolée Lionel, je pensais pas ce que je disais ... Tu vois Faridah ? Elle au moins elle sait me parler... "

----

Bien sûr, le parking de la Ruche est très, mais un peu étroit pour un appareil d'intervention du NOD. Ceux-là ont leurs propre aires d'atterrissages sur le toit, au cas où. Quand on est riche ou qu'on a les bonnes relations, tout devient accessible. Inutile de dire que dans le cas d'Eliza qui a les deux, elle eût droit à sa propre place de parking. Arrivé à l'étage désiré dans l'ascenseur, les chemins se séparent déjà entre la pilote et les passagers.

" Bon, ben je vous laisse, j'vais essayer de me trouver un endroit pour boire un coup. Tu prends la note Eliza ? "

" Fait. Fait. " Lui réponds la jeune femme, avant de s'engager dans les couloirs d'une couleur criarde de ce bâtiment.

" Heu ... Lionel, tu viens ? " fit la pilote, en appuyant sur le bouton pour maintenir la porte de l'ascenseur étrangement décoré ouverte.

" Ah ben ... euh ... "

Le secrétaire était à nouveau troublé, une fois de plus en ce matin où cela semblait devenir redondant. Profitant de son hésitation et de sa léthargie, Eliza en profite pour lui emprunter sa tablette graphique et regarder toutes les informations relatives au rendez-vous. Impassible, elle lui remets son instrument entre les mains avant de lui susurrer à l'oreille :

" Fonce, je m'occupe du reste. Pour une fois que tu as une vraie touche... "

Ce sur quoi elle le "congédie" d'un geste de la main, avant de s'allumer une autre cigarette pour se diriger vers l'appartement en question, sans prévenir le rez-de-chaussée. Pas d'humeur à se faire reconnaitre aujourd'hui. Elle arrive devant la porte, vérifie le nom. Rapide coup d’œil aux alentours. Apparemment personne dans le couloir... Elle sonne à la porte, continuant à fumer sa cigarette en dépit de toute respect de la législation.

_________________
- No one will be left to tell the world what happened ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 27
Mes RPs : Lewis
Leith
Nola
Eliza
Fan Club RP : 11

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Big Brother is watching you...   Mer 27 Juil 2011 - 20:18

Tiens ? On sonne. Mais comme je n'ai pas été prévenue par le concierge, ce doit être interne et...

Ah... Non. Je reconnais ma cliente grâce aux émissions télé que j'ai copieusement ingurgitées en deux jours. Curieux, je pensais qu'elle se ferait annoncer.


- Bonjour. Je vous ouvre.


Voix sous contrôle, parfait. J'ouvre, léger sourire, l'invite à entrer de la main. La cigarette ne m'arrange pas : elle crée une sorte d'écran entre le fumeur et les autres. Mais... Plus tard. Il est toujours temps.

- Mademoiselle Mâlik. Je suis ravie de vous rencontrer. ... Voulez vous vous asseoir ? Boire quelque chose ?


J'indique de la main les boissons exposées non loin.


- Sinon... Nous pouvons commencer tranquillement. ... Avez vous déjà eu recours aux services d'une autre Valkyrie ? ... J'ai cru comprendre qu'en fait vous aviez juste besoin de parler un peu, c'est ça ?


Je sers à boire, et me pose en face d'elle, sirotant mon café et prenant note de sa manière de se mouvoir, de se tenir. Sûre d'elle. Mais nerveuse. Très. Elle sera probablement désireuse de diriger les opérations. Tant mieux : cela me donnera d'autant plus d'informations sur elle.

Maintenant, je souris un peu, et j'attends.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Automate
Nous sommes Dieu...

avatar
Féminin
Age : 33
Fan Club RP : 1

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Big Brother is watching you...   Jeu 28 Juil 2011 - 0:12

La porte s'ouvre. Pas de réaction de fan totalement incontrôlée. Bien. Cela lui fait du bien. Une voix posée. Soit elle connait son boulot, soit elle n'en a strictement rien à faire de la célébrité de sa cliente. C'est peut-être même les deux, et dans les deux cas, elle lui en est déjà reconnaissante. Les lunettes de la présentatrice se replie dès l'entrée, dans un clic métallique, pour la laisser observer l'intérieur. Elle tourne la tête, inhalant toujours la fumée de sa cigarette. Première chose que la célébrité remarque, outre la blancheur et la clarté des lieux, c'est la taille de son hôte. Dans un monde où la standardisation a voulu tirer toujours plus haut les standards, elle qui se trouvait à peine à la taille de ses semblables se retrouve comme une géante, à la dépasser de plus d'une tête. Le deuxième choc fut l'espèce de ... fresque murale sur un des murs de la pièce. Là où les expositions et les peintres officiels faisaient une grande place au réalisme, futurisme et autres rétro-futurisme à la gloire de la nation d'un manque de saveur déprimant, c'était une explosion de couleurs particulièrement intéressante, rafraichissante. Eliza ne savait même pas qu'il y avait encore des personnes pour expérimenter en matière d'art en ville ...

Ne regardant que très sommairement ce qu'elle lui montrait, elle ne signale qu'au moment des boissons que sa volonté de boire un café. Noir. Brûlant. Sans sucres. Le plus fort possible de préférence. C'est bien la seule boisson qu'elle buvait de bon cœur. Le vin n'était bon que pour les réceptions mondaines, le champagne pour les grandes occasions, et la quasi-totalité des autres breuvages l’écœurait. S'étant, mine de rien, installée dans un fauteuil lui permettant d'observer plus attentivement la fresque, elle répondit presque instinctivement à la question de la Valkyrie.


" A dire vrai, Mademoiselle Fairfax, j’avais tendance à détester purement et simplement les Valkyries jusqu'à peu encore. Mes seuls expériences jusqu'à présent se limitaient aux réceptions et autres invitations et aux jouets sexuels d'hommes et de femmes riches, d'une vantardise purement écœurante. Je dois dire que je brûle intérieurement en voyant tous ces parasites accrochés aux basques d'industriels. C'est un "collègue" qui m'a soufflé votre nom en fait. Allan Wake, un écrivain dépressif qui squatte la machine de café de la cafétéria. Peu productif, mais sympathique au demeurant et ... Presque une mascotte en fait ... Il traine souvent à se lamenter dans le couloir de mon bureau devant de vieilles peintures ... Enfin, tout cela pour dire que j'ai eu l'occasion de lui parler et qui m'a glissé votre nom. Je n'ai jamais eu d'"expériences" tel que vous l'entendez avec d'autres Valkyries, car j'avoue souverainement me méfier de ces espèces de PETITES RACLURES D'ENFANTS DE PUTAINS QUI NE PENSENT QU'A VOUS SUCER VOTRE ARGENT POUR MIEUX ALLER SE MURGER LA GUEULE AU BOUGE LE MOINS CHER POSSIBLE ! ... Hem ... Excusez-moi. Ne le prenez pas mal pour vous hein, c'est le surmenage ... Enfin, tout ça pour dire que je vous ai choisi vous plutôt que les autres non pas par radinerie mais surtout pour éviter les lèches-bottes et les parasites... "

Sa voix, calme et fluette au début, s'était en fait très subtilement élevé au moment où elles parlait des Valkyries, pour carrément se mettre à hurler d'un air outré dans le dernier passage les concernant en pleurant ... Manifestement, malgré les cigarettes qu'elles allumait en chaine, le café et ses meilleurs efforts, elle n'arrivait pas à se calmer de façon durable. Elle n'arrivait plus...

_________________
- No one will be left to tell the world what happened ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 27
Mes RPs : Lewis
Leith
Nola
Eliza
Fan Club RP : 11

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Big Brother is watching you...   Jeu 28 Juil 2011 - 10:46

Du café fort ? Parfait : c'est comme ça que je le bois aussi. Et ma décoration semble ne pas la choquer. Certains de mes clients l'ont trouvée... "décadente", c'est le terme qu'ils ont utilisée. Je n'ai rien répondu avec la troublante impression de trahir Leith en ne défendant pas ses fresques.

Je l'observe pendant sa tirade, m'efforçant de ne pas tressaillir quand elle se met à crier. J'ai horreur des cris. Et maintenant... elle pleure.

...

Je me lève, vais m'accroupir à ses pieds, pour pouvoir la regarder de plus près, mais sans la toucher : je pense qu'elle le prendrait mal pour le moment. Je parle toujours d'une voix égale, basse, qui calme et force l'attention parait-il.


- Mademoiselle Mâlik. Si c'est monsieur Wake qui vous a parlé de moi, il a du vous confier que nous n'entretenons pas de commerce physique. Et cela vaut pour la plupart des gens venant ici. La plupart ont envie de parler, surtout les membres de votre... caste. Ensuite, si vous voulez éviter le cirage de pompe... vous avez bien choisi, je ne sais pas faire ça de façon intéressante, donc je préfère éviter. Considérez que nous sommes là pour réduire votre degré de stress.

Là, je lui touche la main, doucement, quelques secondes, puis je me relève et ressers du café.

- Pour cela, comprendre comment vous vivez et éventuellement ce qui vous... pèse serait utile... Mais nous pouvons aussi parler de tout à fait autre chose si vous ne souhaitez pas vous étendre sur le sujet : musique, peinture... arts culinaires... Il vous suffit de choisir.

Jusqu'à ce que je comprenne comment elle fonctionne, et que je détermine ce dont elle a besoin, tout du moins.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Automate
Nous sommes Dieu...

avatar
Féminin
Age : 33
Fan Club RP : 1

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Big Brother is watching you...   Jeu 28 Juil 2011 - 13:24

Eliza avisa un cendrier pour poser son mégot, reniflant. La Valkyrie était certes gentille et semblait habituée au sautes d'humeurs, mais son commentaire sur le "cirage de pompe" et sa "caste", ne manquèrent pas de la décevoir... Étaient-ils donc tous les mêmes ? Valkyries, Automates, Orthodoxes. Tous à vouloir lui lécher les pieds ?..

Elle hésita un moment. Peut-être qu'elle s'était trompée et qu'elle devrait faire machine arrière, peut-être qu'en fait, elle devrait parler à Faridah, c'était peut-être la seule qui la prenait pour autre chose qu'un portefeuille ou une patronne ... Une "amie" ...

Elle attendit qu'elle se lève pour finalement lui parler.


" Non, vous ne comprenez pas Mademoiselle Fairfax. Le "Cirage de pompes" comme vous l’appelez, la flagornerie ou tout les autres noms de substitution que vous pourrez trouver à cela, ça ne m'amuse plus. Je n'ai pas besoin de venir voir une Valkyrie pour cela. Dès le matin c'est un véritable festival, que ce soit quand j'arrive au travail ou que je dorme dans mon bureau. Il y a aura toujours une personne au moins pour venir me lécher les bottes, une au moins pour me demander un autographe, un service pour lui, ses parents, ses enfants, ses neveux, nièces, ses cousins, quand ce n'est pas tout simplement pour me demander de l'argent. Voir son orgueil flatté, vous le verrez peut-être un jour, Mademoiselle Fairfax, est certes très gratifiant au début, mais devient vite particulièrement irritant. "

Et puis elle reprit du café, reniflant à intervalles régulières pendant quelques dizaines de secondes, contemplant la fresque.

" Vous savez, j'ai réfléchis. J'aimerais bien parler de ce qui me pèse mais ... Je ne pourrais pas ... Je dors au boulot, je vis au boulot ... Je n'ai même plus l'impression que de vivre que pour lui. C'est à se tirer une balle. Sans arrêt on me demande d'aider des types que je connais même pas et qui ne pensent qu'à s'en mettre pleins les fouilles. On me demande de les faire passer pour des mecs gentils, aimables ... Jamais on ne me considère comme une personne à part entière, juste comme un PUTAIN DE LEVIER ! Et quand ces CONNARDS ne me prennent pas pour un levier, ILS NE PENSENT QU'A ME SAUTER COMME SI J’ÉTAIS UNE PUTE DE LUXE ! "

Elle hurlait à nouveau, elle tentait de se ressaisir, mais elle n'arrivait plus. Ça y est, elle avait ouvert les vannes. Elle tendit son bras vers la fresque murale derrière la Valkyrie en continuant à se plaindre :

" Vous voyez ce truc sur votre mur ? Dites-vous que ça fait plus d'un mois qu'une ESPÈCE DE PSEUDO-ARTISTE PERVERS même pas foutu de faire autre chose que des saloperies de carrés de toutes les couleurs en étant assisté par du matériel robotique me HARCÈLE JUSQUE DANS MON BUREAU PAR HOLOGRAMMES ! Vous ne savez pas ce que je ressent, être obligé de se taper des vernissages d'EXPOSITIONS DE MERDE ! En l'espace d'un mois, D'UN SEUL MOIS, il a tenté de me droguer quatre fois, QUA-TRE PUTAINS DE FOIS ! Je ne bois plus et je ne mange plus s'en m'injecter au préalable des espèces de nano-robots qui décomposent tout ce que j'ingère ... Tout ça pour être sûre de ne pas me réveiller amnésique la gueule dans LA CUVETTE DES WC D'UN RESTAURANT ... "

Elle qui restait pourtant calme et ne criait jamais vraiment beaucoup d'habitude commençait réellement à péter un câble en pleurant à chaudes larmes et de façon extrêmement sonore ... Eliza ne savait même pas pourquoi c'était à cette Valkyrie là précisément qu'elle se confessait, pourquoi c'était même à une Valkyrie qui n'en avait strictement rien à cirer de sa vie ...

" Dites-vous que ça, c'est probablement l'aspect le plus joyeux de ma vie professionnelle ... "

_________________
- No one will be left to tell the world what happened ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 27
Mes RPs : Lewis
Leith
Nola
Eliza
Fan Club RP : 11

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Big Brother is watching you...   Jeu 28 Juil 2011 - 16:35

Heu... Visiblement, elles ne s'étaient pas comprises mais ce n'était pas grave : il suffisait d'un tout petit rectificatif de rien du tout et...

Peut-être pas, au final.

J'assiste, décontenancée, à l'implosion de son masque d'automate sûre d'elle pour arriver à toucher du doigt une partie de ses angoisses : la colère d'être utilisée, contre les autres et contre elle je suppose, et la peur de l'être plus encore, de manière plus abjecte, si cela est possible.
Dans un coin de ma tête, je note aussi que, par ceux fois, elle a dénigré en termes très violents les relations physiques. Agacement dû au harcèlement dont elle est la victime, ou cause plus ancienne ? A creuser.

Mine de rien, nous avançons.

Quand elle commence à pleurer, je me rapproche d'elle et l'enlace, doucement, lui laissant amplement le temps de reculer ou de me repousser si elle le souhaite. Mais je n'aime pas que les gens pleurent, vraiment.


- Mademoiselle Mâlik... Eliza. N'importe qui aurait rendu les armes il y a longtemps et cédé à ce type ne serait ce que pour avoir la paix. Mais pas vous. N'importe qui aurait craqué en public et se serait attiré... des ennuis. Pas vous, toujours. Vous êtes fragilisée en ce moment, peut être à cause de ce fâcheux mais... Il y a beaucoup de force en vous. ... N'y a t'il pas moyen que vous... remodeliez quelque peu vos émissions, de manière à vous permettre de faire un peu plus... ce que vous avez envie de faire ? Quant à ce type, il est si puissant qu'il ne puisse rien lui arriver ?

Je réfléchis à voix haute. En éliminant ses problèmes immédiats, peut être serait il possible de cerner ses soucis plus... profonds ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Automate
Nous sommes Dieu...

avatar
Féminin
Age : 33
Fan Club RP : 1

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Big Brother is watching you...   Jeu 28 Juil 2011 - 18:38

Les intentions de Mademoiselle Fairfax étaient louables. Malheureusement, sa méconnaissance des plus hautes sphères administratives biaisaient sa vision des choses. Eliza commençait vaguement à apprécier la Valkyrie, à tel point que la méconnaissance du milieu des Automates qui la caractérisait lui attirait plus de pitié que de dégoût ...

" Mademoiselle Fairfax, vous êtes très gentille mais ... Cela m'est impossible ... Ce n'est pas de mon ressort ... J'en dit déjà trop ... Je verrais ... Mais cet homme ... Il n'est pas "puissant" ... Il est flagorneur, il sait obtenir ce qu'il veut des pontes, des subventions ... De quoi continuer ces "œuvres à la gloire de la nation" ... Il est le seul qui ... "

Elle releva la tête, essuyant au mieux ses larmes. Elle avait une idée.

" Attendez, la personne qui a peint ça sur votre mur ... Vous la connaissez ?.. "

C'était ça ! Tant qu'il restait le seul artiste reconnu, Rupert la harcèlerait ... Si du jour au lendemain, il était éclipsé par quelqu'un qui savait faire quelque chose de ses mains ... Il lui suffirait simplement de faire jouer ses relations pour faire s'effondrer la réputation de ce profiteur, et il tomberait à la rue, dans un carton ...

_________________
- No one will be left to tell the world what happened ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 27
Mes RPs : Lewis
Leith
Nola
Eliza
Fan Club RP : 11

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Big Brother is watching you...   Ven 29 Juil 2011 - 11:50

Là... C'est la cata.
J'avais bien noté la façon qu'elle avait eue de reluquer la fresque de Leith, mais... Meeeeeeeeerde. Je peux entendre son cerveau cliqueter d'excitation à l'idée d'avoir un nouveau poulain.

Bon. Passage au plan B.


- Oui, bien sûr. C'est un collègue. Cependant il est... d'une timidité presque... maladive. Je crains que... le feu des projecteurs -si c'est bien à cela que vous pensez- ne.... l'épouvante.

Je retourne m'asseoir sur le canapé, en essayant de paraître moins crispée que je ne le suis. Leith rencontrer cette femme, nous courons à la catastrophe... Je savais que j'aurais du ne plus utiliser cet appartement pour mes séances...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Automate
Nous sommes Dieu...

avatar
Féminin
Age : 33
Fan Club RP : 1

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Big Brother is watching you...   Ven 29 Juil 2011 - 19:21

Eliza était déçue ... En fait, elle ne savait pas la réaction à adopter ... Elle semblait avoir troublé, au moins l'espace d'une seconde ... Elle ne savait pas vraiment si elle était craintive, étonnée, jalouse ou même quoi que ce soit d'autre ...

" Mademoiselle Fairfax ... Il est nécessaire ... vital même, pour moi de rencontrer ce collègue. Il se pourrait bien qu'il soit la seule personne capable d'arrêter au moins l'un de mes plus gros problèmes immédiats ... Ce que j'ai à offrir, des millions de timides ici bas tueraient pour l'obtenir... "

Et la présentatrice la regardait avec un air où se mélangeait doute et pitié ...

" Écoutez Mademoiselle Fairfax ... Vous ne pourrez pas changer la nature des hommes ... Vous n'avez pas vu ce que j'ai vu ... Ce que cache toute cette mascarade ... Ces luttes de pouvoirs ridicules ... Mais je serais prêt à n'importe quoi si vous me permettez de le rencontrer ... "

Cette fois, c'était à Eliza de se déplacer pour attraper les mains de la Valkyrie ...

" Je peux vous offrir de l'argent, une place enviable, une habitation au sommet des quartiers huppés, la célébrité même si cela vous chante. Je pourrais vous permettre d'arrêter de travailler du jour au lendemain ... Je n'en peux plus, mais si je m'arrête, c'est la mort qui m'attends, LA MORT ! Vous comprenez ? "

_________________
- No one will be left to tell the world what happened ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 27
Mes RPs : Lewis
Leith
Nola
Eliza
Fan Club RP : 11

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Big Brother is watching you...   Mer 3 Aoû 2011 - 16:01

Elle est sur le point de craquer.
Elle est presque sympathique, surtout pour une Automate.

...

Face à ça : Leith.
Mon Leith, incapable de tenir un mensonge plus de deux minutes.

Elle va le bouffer. Je peux pas faire ça, même pour du fric ou la célébrité, et je m'apprête à lui dire quand une idée me traverse l'esprit : est ce que ce ne serait pas mal de faire un peu de promotion du beau ? Permettre aux idées véhiculées par les fresques de Leith d'être montrées aux masses dans l'émission inratable d'Eliza.

Ça nous met tous trois en danger.

Je ne suis pas payée pour ça.

J'ouvre la bouche pour refuser.


- Il faut que je lui demande, il m'est impossible de vous répondre pour lui.


...
Ce n'est pas un "non", ça, hein ? Putaiiiin, Deidre !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Automate
Nous sommes Dieu...

avatar
Féminin
Age : 33
Fan Club RP : 1

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Big Brother is watching you...   Mer 10 Aoû 2011 - 1:37

La présentatrice était aux anges. C'était dans la poche. Quasiment. Sérieusement, qui refuserait une telle place ? Bon, bien sûr, elle remarqua que la Valkyrie semblait s'être un peu assombrie, mais après tout, Eliza restait automate, et son petit bonheur égoïste passait avant celui des autres. Heureusement peut-être pour ces autres qu'elle trouvait aussi du réconfort dans la philanthropie ... Dans une certaine mesure...

" Merci, Mademoiselle Fairfax, Merci ! Vous ne savez pas ce que cela peut représenter pour moi !.. Dites-moi, vous semblez troublée... Je n'aime pas ça ... Qu'est-ce qui vous ferait plaisir ? Demandez-moi n'importe quoi, vous l'aurez ! "

Bien sûr, beaucoup d'Automates l'auraient à ce moment traité de folle, de dépensière, de nouvelle-riche. De personne sans aucune conscience de la valeur des choses.

C'est vrai.

Mais Eliza, à l'inverse de certains, n'a pas peur de voir partir ses deniers, qui de toutes façons arrivent beaucoup plus vite qu'ils ne repartent. Il y a certaines choses qui ne s'achètent pas, certes, et alors le capitalisme vous dira d'aller vous suicider en bon communiste que vous êtes. Pour tout le reste, il y a les Automates.

_________________
- No one will be left to tell the world what happened ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 27
Mes RPs : Lewis
Leith
Nola
Eliza
Fan Club RP : 11

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Big Brother is watching you...   Jeu 11 Aoû 2011 - 11:10

J'en suis encore à me demander si j'ai bien fait ou non, si Leith sera à la hauteur d'un rôle, lui qui porte son âme dans son regard, quand ma cliente se tourne à nouveau vers moi, extatique :

" Merci, Mademoiselle Fairfax, Merci ! Vous ne savez pas ce que cela peut représenter pour moi ! .. Dites-moi, vous semblez troublée... Je n'aime pas ça ... Qu'est-ce qui vous ferait plaisir ? Demandez-moi n'importe quoi, vous l'aurez ! "


Oh.
Présenté comme ça...

Leith a une couverture, comme tous les rebelles, plus ou moins cohérente. Lui, il est sensé être un collègue. ... Donc, de ça, pas besoin. De l'argent ? J'en ai plus qu'il ne m'en faut. De la tranquillité d'esprit... Voilà qui donne à réfléchir.

- Je vais le prévenir. Accordez moi une petite minute.


Je me lève et passe dans ma chambre, attrapant le téléphone qui se trouve dans ma table de nuit, et y affichant les derniers numéros effectués.
...
Voilà, le seul que je ne connaisse pas est fatalement celui dont Leith s'est servi. Par contre... C'est un truc à code, et je ne m'y connais pas du tout... Tant pis : codons au hasard.

Je tapote plusieurs chiffres, attends la sonnerie m'indiquant que c'est bon et raccroche.

Attendons, en espérant ne pas avoir déclenché l'Armageddon.

J'entrouvre la porte.


- Eliza, servez vous en café ! Il devrait me rappeler sous peu !



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Féminin
Age : 33
Mes RPs : Présentation
Hey, Jude
Cuite avec Sio
Big Apple 1, Big Apple 2, Big Apple 3
Soren
New Newt
Lewis
Jàrnsaxa
Poker Face
Fan Club RP : 39

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Big Brother is watching you...   Jeu 11 Aoû 2011 - 23:37

Et en effet, quelques minutes plus tard, le téléphone sonne.

Deidre décroche pour entendre les habituels clics sur la ligne, puis la voix robotisée.

Miss Fairfax, par pitié, dites-moi que vous avez composé un code au hasard, parce que vous avez besoin de contacter Leith. Ça détendra tout le monde ici.

... Ou alors, il y a vraiment une descente de droïdes NOD massive prévue dans les égouts et dans une heure.


Même robotisée, la voix exhale une nervosité certaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 27
Mes RPs : Lewis
Leith
Nola
Eliza
Fan Club RP : 11

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Big Brother is watching you...   Jeu 11 Aoû 2011 - 23:51

Une... ?

- Non non non ! Pardon, rien de tel ! Oh, je suis... désolée, c'est... Je ne tiens pas spécialement à parler à Leith... enfin si bien sûr mais... Pas pour ça... Je suis en séance avec une personne qui veut voir Leith. Une automate. Pour causer peinture et le faire passer dans son émission. Eliza Malik. ... Je peux pas dire non, parce que ça va l'inciter à fouiller. Mais je PEUX pas lui présenter Leith, elle va le bouffer tout cru ! ... Qu'est ce qu'on fait ?

Je murmure, très vite, dans mon appareil, à la limite de l'affolement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Féminin
Age : 33
Mes RPs : Présentation
Hey, Jude
Cuite avec Sio
Big Apple 1, Big Apple 2, Big Apple 3
Soren
New Newt
Lewis
Jàrnsaxa
Poker Face
Fan Club RP : 39

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Big Brother is watching you...   Jeu 11 Aoû 2011 - 23:58

Nan c'est bon, les gars, fausse alerte.
... Vos gueules, j'entends rien.

Eliza Mâlik. Putain !
J'suppose que vous avez présenté Leith sous sa couverture habituelle ? Ouais, c'est con comme question, on oublie.

... Vos gueules putain les mecs, je vous explique après.

Bon, miss Fairfax, je vous rappelle, faut qu'on en discute ici. OK ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Big Brother is watching you...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Big Brother is watching you...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Archives de Novlangue :: Novlangue 2040 V2 :: Les Vieux Squats desertés :: Deidre-
Sauter vers: