AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 Dale Cooper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

N.O.D
La mort vous va si bien...

avatar
Masculin
Age : 35
Fan Club RP : 2

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Dale Cooper   Dim 14 Aoû 2011 - 20:27

" Deux gouttes d'eau tombent continuellement du plafond. Du sang sec est répandu sur le sol. Un glyphe contenant les lettres "A", "E", et "M" est gravé sur le mur. Trois cadavres gisent contre le mur. Quelqu'un se trouvait ici encore récemment. C'est notre homme, Zach. Il est venu ici. Et il nous a encore échappé. "

Je me tenais debout, droit comme un piquet, mon magnétophone porté à la hauteur de ma bouche. Les yeux balayant l'intégralité de cet endroit crasseux, j'étais à l'affut du moindre indice. Je fronçais les sourcils. Cette pauvre merde s'était enfuie, à nouveau. J'étais à deux doigts de l'attraper, cette fois-ci. Je jetai mon désarroi sur un petit remontant alcoolisé puis quittai le bâtiment en ruines.

Cela faisait des années que je traquais cet homme. L'homme mystérieux. Nous jouions un rôle, lui et moi. Un genre de chat et souris, mais qui dure depuis très longtemps. Et dont les règles sont différentes. Très différentes. Il a commencé par me laisser des indices, au départ. Quand je travaillais sur ma première affaire. Le meurtre de mon amante. A cette époque, j'étais loin, très loin de Novlangue. J'étais natif d'un autre pays. Je travaillais déjà pour certains services secrets, j'étais par conséquent déjà formé à tous ces non-dits et autres closes de confidentialité. Je trempais dans certaines affaires crapuleuses, mais chez les hauts placés, tout se joue là-dessus, c'est une vérité absolue. Tout se passait bien, jusqu'à ce que cet homme débarque. Depuis, c'est devenu une obsession. A la mort de mon aimée, j'ai juré de faire payer à l'assassin. J'étais bien idiot, à cette époque. Je m'attendais à une affaire de routine, et j'espérai pouvoir fracasser le crâne de l'assassin, puis le faire disparaître de la surface de la planète. Mais de faux indices en fausses pistes, je commençai rapidement à comprendre que le puzzle de ce cinglé n'allait pas s'arrêter à un meurtre. A cette époque, j'étais en pleine dépression. Je jouais à la roulette russe presque tous les soirs. Une balle dans un six coups, j'en tirai deux. Si ma tête ne sautait pas, je recommençai le lendemain. Puis, une nuit, alors que l'arme était contre ma tempe, je reçu une, puis deux, puis trois balles en pleine poitrine. Il ne me fallut que quelques secondes pour m'effondrer, tiraillé par la douleur. Ma vision était trouble, et je n'eus que le temps de distinguer une silhouette avant de m'effondrer dans un profond coma. A mon réveil, deux mois avaient passés. Toute ma famille était morte. Assassinée, abattue avec la même arme avec laquelle on m'avait tiré dessus. Le meurtrier n'a jamais été retrouvé. Les seules pièces à conviction étaient des lettres. Une pour chaque corps. " S ", "S", et "R". Avant de sombrer, j'avais une famille, et à mon réveil, il ne me restait plus que trois stupides lettres. J'ai suivi de longues thérapies, puis, sans jamais vraiment m'en être remis, j'ai réintégré les services secrets. Plusieurs années d'affaires conventionnelles se succédèrent, me plongeant de plus en plus bas dans les méandres de ma folie. Je traquai ma cible en parallèle, mais rien ne me permettait de le retrouver. J'ai rejoint Novlangue tout récemment, intégrant la police de la pensée, après avoir reçu plusieurs dossiers de meurtres. Plusieurs lettres se trouvaient sur les corps des victimes. Assemblées et mises dans le bonne ordre, elles formaient "Je suis ici". Il avait recommencé. Alors j'ai quitté mes attaches pour rejoindre le trou le plus dictatorial du monde, pour retrouver cet homme. Comprendre qui il est. Comprendre ce qu'il me veut. J'ai même rejoint l'un de ces camps pour les recrues du N.O.D, j'ai été formé selon les doctrines de cette ville, et j'ai abandonné toute mon ancienne vie et ma liberté pour résoudre cette vieille enquête. Bien m'en a fait, je ne comprends pas comment j'ai pu mettre autant de temps à rejoindre le N.O.D. Ici, on ne tergiverse pas. Soit vous vous pliez à notre volonté, soit vous êtes contre nous. Alors je suis désormais au service du gouvernement. Pour traquer la vermine conspirationniste. Pour appliquer les doctrines de nos dirigeants. Pour continuer mon investigation. Pour réussir à remettre les pièces dans le bon ordre, Zach. Tu comprends ?


N.O.D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dale Cooper
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Présentation de personnage :: Personnages disparus-
Sauter vers: