AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 Deollyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Féminin
Age : 31
Fan Club RP : 0

MessageSujet: Deollyn   Mer 28 Mar 2012 - 18:41

Mon regard se baisse vers les marques de ma liberté retrouvée. Cher payé ? Pas pour le moment, mais je me doutais pertinemment qu’elles allaient prendre de l’ampleur. Me recouvreraient-elles bientôt ? Peut-être.. Peu m’importait. J’avais eu ce que je voulais, ce que désirais le plus ardemment.. Cette putain de liberté. Accompagnée de ces putains de tâches..

Je remonte rageusement ma chaussette sur l’objet de ma colère, jette un coup d’œil sur mes amants de toujours et souris. Ceux que chaque heure, je presse près de moi. Ceux sans qui, j’erre perdue. Ils sont là, tout près. Je perçois leur chaleur métallique, m’enorgueillis de leur puissance. Sans eux, je ne suis rien, surtout ici.

La deuxième chaussette remontée sur mon mollet ecchymosé, je m’interroge sur ce que je vais faire de ma journée. Me dissimuler du regard des NOD, débusquer quelques Insurgés.. Oui des Insurgés ! Il me fallait en apprendre davantage sur eux, davantage sur ceux que, en voulant fuir le joug des Automates, j’avais rejoint, plus ou moins malencontreusement d’ailleurs..

J’avais eu beau me cacher parmi les Orthodoxes, ils m’avaient eu, avaient su détecter les signes qui ne trompent pas, et cela malgré l’entraînement quotidien que je subissais et m’infligeais depuis mon plus jeune âge. L’art de la dissimulation ne m’était encore pas totalement acquis, je m’en étais douloureusement rendu compte. Saloperies d’espions, salope de société.

J’avais été capturée, puis violemment implantée alors que mon âge aurait du les dissuader de tenter une telle expérience.. Sans doute avaient-ils voulu, une nouvelle fois, faire étalage de leur toute puissance et de leur génie.. J’en avais réchappé, et j’étais parvenue à leur fausser compagnie.. Etrange d’ailleurs..

Bref, tout c’était passé rapidement, bien trop rapidement. Sans doute était-ce pour cela que je n’avais pas quitté ma cachette improvisée alors qu’une dizaine de jours s’était écoulé.. Les scènes se mouvaient encore dans mon esprit ivre de tant de sensations retrouvées. A chaque pas, je chancelais sous le poids des évènements.

Et histoire d’achever cette magnifique esquisse de ma vie, je fumais cigarette sur cigarette. Enfin c’est comme cela que je m’étais résolue à appeler les longues tiges verdâtres que j’avais chapardé dans la veste d’une Ressak. La bestiole avait eu l’audace de croiser ma route la nuit de ce que je nommais désormais la débandade. De violents coups portés à son ventre, et elle s’était affalée. Facile, trop facile.. Son regard avait croisé brièvement le mien, et ce que j’y avais lu avait fini de m’affoler. Une lueur de satisfaction.. Frayeur que j’avais fait passé en déchaînant ma violence sur sa chair. Sous mes coups, le sang avait fini par chamarrer mon visage.. Alors, là, satisfaite, je m’étais redressée, contemplant mon œuvre carmin. La créature avait eu le bon sens de me dissimuler sa figure, je m’étais donc détournée, la laissant là, face à son sort incertain. Les NOD me suivaient de près, à coup sûr, ils la découvriraient. Par ma faute son existence s’abrégerait.

Bien difficile est la vie sur Novlangue, dans les années 40.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Deollyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Présentation de personnage :: Personnages disparus-
Sauter vers: