AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 Noctambule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Féminin
Age : 26
Fan Club RP : 1

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Noctambule   Ven 24 Aoû 2012 - 19:10

Ah ! Elle est belle la minette ! Regardez moi ça ! Tout en elle crie « je suis riche, je suis libre, je sais ressentir ! ».
La salope.
M'enfin, ça arrange bien mes affaires. Pas besoin de filer quelqu'un pour une fois. Mais il va falloir que j'agisse au bon moment. Avec une fille comme ça, je veux bien être discrète autant que je veux, à elle seule elle rameute tout le quartier. Suffit de voir les regards – en coin ou non – que lui jettent certains hommes.
Ah. Et cette femme là-bas aussi. Hum. Non. Ça ne compte pas. Vu la grimace dédaigneuse qu'elle vient de faire, c'est pas pour la reluquer qu'elle la regarde.

Ça y est, elle vient d'entrer dans une boutique. Je la suis, l'air détendue, surveillant du coin de l’œil les robots surveillants. Mais ils ne me remarquent pas. Ne font pas attention à moi. Mon déguisement est impeccable il faut dire. J'y ai passé plusieurs heures. Faux papiers et tout. Impossible de me faire avoir. Enfin. Impossible n'existe pas ici.
J'entre dans la boutique à mon tour, me ballade dans les rayons, prends quelques affaires puis me dirige vers la cabine. Je ferme le rideau, dispose les habits, entends l'autre rideau se fermer.
Un sourire aux lèvres, je glisse une main sous mes habits, en extrait un petit masque que je mets ensuite sur mon visage. Je me glisse ensuite dans la cabine de l'autre femme. Elle m'aperçois dans le miroir.
Sa bouche s'ouvre, prête à crier. Je porte un doigt à mes lèvres pour lui dire de ne pas faire de bruit et, de mon autre main, approche un implant vers son cou.

Elle ne peut pas voir le grand sourire qui se cache sous mon masque.

L'implant touche sa peau. S'agrippe. Se loge. Je vois sa bouche se fermer légèrement. Ses yeux devenir vide.
Un gloussement s'échappe de ma gorge.

Puis je retourne dans ma cabine, laisse tomber le masque au sol, et prend un habit au hasard dans ce que j'ai pris avant d'aller le payer. Et ce n'est que lorsque je suis dans la rue que j'entends le cri, épouvanté, d'une des clientes.

[Insurgée
- je n'ai bien sûr pas une tonne d'implant. Tout vient de contrebande, et il faut tout de même avoir de quoi payer pour une telle chose. Je dirais même qu'elle devra attendre un peu pour en obtenir un autre, sinon tout cela serait évidemment trop facile!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Noctambule
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Présentation de personnage :: Personnages disparus-
Sauter vers: