AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 CHAMBRE 208

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Maitre du jeu
Ecoutez ma voix...

avatar
Fan Club RP : 34

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: CHAMBRE 208   Sam 15 Mai 2010 - 9:20

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://novlangue-city.forums-rpg.com

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 116
Mes RPs : Les appartements
Privé Nigelin
Entre les habitués et les nouvelles têtes
Ouvert à Tous

Mon Squat
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: CHAMBRE 208   Sam 15 Mai 2010 - 21:57

Elle entre dans la petite chambre, referme soigneusement à clé derrière elle et sans prêter attention à ce qui l'entoure, se dirige directement vers une petite porte au fond, surement la salle de bain.
Elle ouvre la porte, une baignoire. Un sourire de satisfaction se peint immédiatement sur son visage. Elle s'approche, caresse de ses doigts la porcelaine froide en suivant le rebord jusqu'au robinet. Elle ouvre l'eau et la regarde coulé, les yeux brillants.

Pendant que le niveau de l'eau monte, ses pensées retournent sur les derniers évènements. Si elle perd la raison, que va-t-elle devenir. Ces autres personnes dans le hall, certains avaient l'air perdus, comme elle, ou elle l'a également rêvé, elle n'est plus sur de rien.

Elle referme l'eau, se débarrasse de ses habits sales et se glisse dans la douceur de la mousse et la chaleur de l'eau. Allongée, savourant les odeurs qui s'échappe tout autour d'elle, elle ferme les yeux. Elle est bien, si bien.

Trop fatiguée, le sommeil l'emporte rapidement. Ces rêves la ramène dans cette rue, avec ce feu et ces odeurs de chaires brûlées. Elle s'agite un peu dans le bain. Ou est la réalité, ou est le rêve.


Dernière édition par Samia le Dim 16 Mai 2010 - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orthodoxe
Esclave de corps et d'esprit

avatar
Masculin
Age : 32
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: CHAMBRE 208   Sam 15 Mai 2010 - 23:06

Il entre la clef dans la serrure et pénètre dans sa chambre et la première chose qu'il voit lui convient. Un grand lit double impérial, matelas nickel chrome surement, une chose est sur : il y dormira bien. Cela le rassure. Il se sent éreinté par ces mystères. Il a l'impression que tout lui échappe, qu'il perd le contrôle. Le reste de la chambre est classe, harmonisé, digne d'un grand hôtel même si ce n'est la meilleure chambre. Feyris en a connu de pire celle ci ira parfaitement. Il ne fait jamais le difficile. Il referme la porte d'un geste là et celle ci claque sur le mur. Il s'avance, desserre sa cravate, enlève son veston et le pose sur le lit, quand il a l'impression d'entendre un remous. De l'eau qui bouge.

-Pourquoi as tu cru que tu allais simplement te coucher et retourner à ta vie normale comme si rien ne s'était passé, soupire-t-il a demi-mots.


Il s'avance vers le fond de la chambre et ce qu'il suppose être la salle de bain. Il y a de la lumière. Il songe un instant à s'armer mais il s'y refuse (avec quoi d'ailleurs ? S'il se retrouve face à l'amazone de l'esplanade et son fusil, c'est pas une chaise ou une lampe de l'hôtel qui aidera).
Il toque trois fois à la porte, et la pousse pour ouvrir, mais il reste sur le seuil.


*Alors qui est là ?*

_________________
Fenris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 116
Mes RPs : Les appartements
Privé Nigelin
Entre les habitués et les nouvelles têtes
Ouvert à Tous

Mon Squat
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: CHAMBRE 208   Dim 16 Mai 2010 - 16:31

Elle est dans la rue, flotte en dessus mais voit les flammes se fondre sur son corps. Une porte qui claque au milieu de la nuit... une porte qui claque... Puis plus rien, juste cette femme qui la regarde, encore, la femme au capuchon rouge... Toc toc toc... La femme et son regard à vous glacez le sang disparait, en même temps que les dernières traces de son cauchemars.

Qui peut frapper à cette porte, le service de chambre probablement. Elle sort du bain, sans se soucier de sa nudité et regarde l'homme sur le seuil de la porte. Il ne ressemble pas à un garçon d'étage. Elle attrape un des linges mit à disposition et le passe autour de la poitrine en s'approchant de lui. Le vrai propriétaire de la chambre peut être.


Bonjour, que faites vous là?

Le coup de l'innocente, un petit scandale et l'hôtel se verra obliger de me fournir une autre chambre, peut être même négocier un repas à l'œil. ca marche à tout les coups, surtout que le réceptionniste ne pourra pas nier son erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orthodoxe
Esclave de corps et d'esprit

avatar
Masculin
Age : 32
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: CHAMBRE 208   Dim 16 Mai 2010 - 17:49

La porte s'ouvre et dévoile une femme nue qui lui rend son examen visuel. Je dérange visiblement. Pas la pudeur de la femme, je le sens, bien qu'elle se couvre et ça par contre j'apprécie. Elle a des habits au gouts douteux, ceux qui trainent sur le sol, mais elle a le sens des convenances. Dans toute cette bizarrerie, il se peut qu'elle soit normale. (Depuis quand un maître d'hôtel ne peut répondre aux questions de ses clients ?)
Il tourne de quart sa tête et s'abrite derrière la porte qu'il entrebâille.

-Mes excuses, mademoiselle.
Il n'est pas du genre à s'émoustiller pour une vision indécente, c'est juste que la situation vient à lui naturellement, imagée par des scènes en noir et blanc tirées de vieux films. Il sait juste que c'est qu'il convient de faire.
-Je m'appelle Feyris SAEMON, et je crois que je suis victime d'une mauvaise blague. Voyez-vous on m'a donné cette chambre, et j'ignorais...Il regarde le lit double qu'elle était pour deux.

Il lâche la poignée, et réfléchit un instant. C'était un peu trop gros pour être le fait d'aristo-potes, l'illusion de mourir dans les flammes un peu trop malsain, l'inconnue se demandait vraiment se qu'il faisait là. Bref, il n'y avait rien qui collait excepté une erreur du maître d'hôtel, et donc, il fallait les appeler.

-Prenez votre temps, mademoiselle, je vais appeler le room service pour qu'il nous fasse monter des rafraichissements et une réponse à cette maladresse.

Il s'éloigne de la salle de bain, et cherche brièvement le téléphone, Décroche le combiné, appelle et patiente un moment. Il fait tout sans réfléchir, sans vouloir se questionner sur la succession d'événements. Il ne veut pas savoir qui est cette sculpturale femme, s'il peut se retrouver au calme, autant le faire le plus vite possible.

-Bonjour, chambre 208. Est ce que vous pouvez nous faire monter un responsable, ainsi que de quoi boire.

Il revient vers la salle de bain constatant qu'il n'a aucune réponse à la question du répondeur téléphonique :

-qu'est ce que vous voulez boire, mademoiselle ? lui demande-t-il alors qu'il plaque le téléphone contre sa chemise.

_________________
Fenris


Dernière édition par Feyris le Dim 16 Mai 2010 - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 116
Mes RPs : Les appartements
Privé Nigelin
Entre les habitués et les nouvelles têtes
Ouvert à Tous

Mon Squat
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: CHAMBRE 208   Dim 16 Mai 2010 - 18:18

Il ne s'attarde pas à la regarder, il existe encore certains hommes qui ont le sens de la convenance, la nature humaine l'étonne toujours. Surement pas un homme qu'elle pourrai voir un jour sur sa liste de client, trop propre sur lui pour se prendre à ce genre de jeu.

Prendre son temps, voilà une idée qui me convient, peut être qu'il fait partie également de ce rêve étrange qui la pourchasse depuis qu'elle s'est retrouvée devant cette entrée, avec ses lions. Elle se sèche tranquillement, l'oreille tendue pour écouter Feyris dans la pièce à côté. Elle se regarde un instant dans le miroir, mais vois encore cette femme à la capuche rouge à la place de son propre reflet, elle regarde ses yeux verts comme hypnotisée. Quand la question de l'autre côté de la porte la tire de cette hébétude, elle détourne le regard.


N'importe quoi, mais fort et double s'il vous plait...

Elle replace le linge autour de sa poitrine et sort de la salle de bain. Elle le regarde un court instant, comme pour le jauger.

Samia.... c'est mon nom, enchantée

Il n'est donc pas le véritable propriétaire de cette chambre, mais alors qui est-il. Une autre personne qui a perdu la tête comme elle, perdu ici. Elle ouvre la bouche mais sans prononcer un mot, se ravise. Elle se tourne vers les armoires et commence à farfouiller dedans, apparemment une femme à louer cette chambre, une femme qui a très bon goût en plus, ces robes sont tout à fait son genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orthodoxe
Esclave de corps et d'esprit

avatar
Masculin
Age : 32
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: CHAMBRE 208   Dim 16 Mai 2010 - 19:31

Voilà qui ne l'arrange guerre, qu'est ce qui est fort ? Le whisky mais il est d'usage que ça soit une boisson d'homme, peut être de la vodka. Il s'assoit sur le bord du lit. Il choisirait bien de l'alcool à bruler à 60%, il a juste besoin de s'étourdit la tête, de se poser moins de questions, mais il pense à la dame, et après deux rappels du combiné il choisit enfin.
-...n'avons pas réussi à comprendre votre demande, répétez...
-Deux Colonels et faites les forts.
Arôme citron à défaut de meilleure idée. Il raccroche et elle se présente. Il s'approcherait bien pour la saluer plus convenablement mais *prudence est mère de sureté.* Alors il se lève et s'incline.
-Mon plaisir, bien que j'aurais aimé que notre rencontre se passe dans un milieu moins... *Quel est le terme qui convient le mieux ?* ...fantasque.
Il se rassoit dos à elle pour lui laisser l'intimité de l'habillement et le silence vient à lui. Il ne devrait pas lui tourner le dos, il ne la connait pas. Il ne sait pas ce qu'il fait là, ni le pourquoi, ni le comment, ni par qui, ni pourquoi il a vu de la pyrotechnie, ni s'il s'est fait incinéré, s'il est vivant, conscient, et les questions s'enchevêtrent encore dans sa tête.

*Relâche toi fey... risss... ça va. Tu n'auras pas les réponses, Relax*

Il faut qu'il aille faire vérifier son implant. Le stress provoque des pensées bizarres. Néanmoins cette pensée et juste, il ne sert à rien de se questionner seulement. Il faut s'informer aussi.

-Qu'est ce que vous faites dans la vie ?

Il lui a jeté cette question soudainement en se tournant sa tête pour ne pouvoir l'apercevoir que du coin de l'œil. Il espère qu'elle a eut le temps de s'habiller bien qu'il ne sache combien de temps il a divagué. Il trouve aussi que le room service tarde quand soudain, on frappe à la porte.

-Room service Et une jeune femme arrive pour répondre à notre demande en posant les deux vodkas au citron glacé sur une petite table ronde.
-Voilà vos boisson, on m'a dit que vous aviez des questions ?

-Euh oui, Nous sommes deux dans cette chambre ?
-Oui, je vois ça.
-et c'est normal ?
-Vous vous attendiez à autre chose ?

Feyris se tourne vers Samia et hausse les sourcils. Il réapporte son attention sur le room service.

_________________
Fenris


Dernière édition par Feyris le Lun 17 Mai 2010 - 0:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 116
Mes RPs : Les appartements
Privé Nigelin
Entre les habitués et les nouvelles têtes
Ouvert à Tous

Mon Squat
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: CHAMBRE 208   Dim 16 Mai 2010 - 22:30

Il commande la boisson, elle sort une robe de l'armoire. Elle sourit tandis qu'il fait allusion à leur rencontre, et il n'a pas tort, des circonstances bien étrange.
Elle enfile la robe, et se retourne vers lui, il ne dit plus rien depuis un moment, mais comme si il lisait dans ses pensées, le voilà qui pose encore une question, se tournant à peine.

Elle se place à sa vue, portant la longue robe noir en dentelle qu'elle a trouvé, plutôt près du corps et plutôt transparente selon la lumière.


Je m'assure du bien être de mes clients

Et avant qu'elle ait le temps de lui rétorquer sa question, le room service entre dans la pièce. Elle les écoutent, sans dire un mot, quand il lui jette un oeil, il semble avoir besoins d'aide.

Elle s'avance vers la jeune femme en lui demandant


On ne s'attendais à rien justement, savez-vous qui nous as réservé cette chambre?

Il faut voir ca avec la réception, je ne peux le dire comme ca.

Mais vous pourriez allez voir?

Je peux leur dire de vous envoyez quelqu'un, oui. Mais avez-vous des questions sur le service d'étage?

Euh non...

Elle réfléchit un instant et ajoute en regardant son compagnon d'infortune

Ou peut être que oui... avez-vous une carte pour manger? Nous avons faim

Elle le regarde comme pour avoir une approbation à son invitation muette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orthodoxe
Esclave de corps et d'esprit

avatar
Masculin
Age : 32
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: CHAMBRE 208   Dim 16 Mai 2010 - 23:49

Elle ne dit rien quand il sous entend l'incendie, les étrangeté, par le biais d'un seul mot. Elle aurait pu si elle n'était pas un fragment du rêve. D'un autre coté, cette supposition est sans réel fondement.
Elle émerge habillé, très bien habillé. Il se tourne et remarque l'ensemble des robes. Elle a un bon gout. Elle a prit celle qui lui va le mieux, celle qui met en avant son élégance. Si Feyris devait s'accouder à cette femme pour une éventuelle sortie où il font bonne figure, il en serais fier si tant qu'il puisse l'être. Néanmoins il se braque quand il entend sa profession. Il a juste le temps de se décrisper avant qu'ils ne soit interrompu. il se lève et fait face
.


[...]

Elle propose a manger et par la force de l'habitude il répond :
-Steak Frites pour moi.
Le serveur en profite pour étayer les richesses de l'établissement:
-Nous avons de très bonnes grillades, du du carpaccio de canard à la tapenade, Truite saumoné au petit légumes sautés...et elle l'interromps en mentionnant la truite.
-Est ce qu'on peut passer un coup de téléphone ?
-Non monsieur, le téléphone est cassé, on a que la ligne interne, mais nous pouvons prendre un message que nous enverrons dès que possible.
-Non ça ne sera pas nécessaire.
Pas question, pas sur une ligne non sécurisé.Il souhaite qu'ils s'en aillent. Il le montre du regard et en un éclair, ils disparaissent. Pourtant son malaise ne disparait pas. Elle est toujours là cette compagnie désormais incompatible à son désir, ou plutôt à son non désir. Il la regarde et même si son visage ne transparait rien de son aversion, il ne peut cacher une certaine gêne, une gêne que ses "amis" automates ne manquerait pas d'appeler celle de la "première fois"
* Que faut-il faire ? que faut-il dire ?*

_________________
Fenris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 116
Mes RPs : Les appartements
Privé Nigelin
Entre les habitués et les nouvelles têtes
Ouvert à Tous

Mon Squat
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: CHAMBRE 208   Lun 17 Mai 2010 - 16:03

Elle regarde la jeune femme quitter la chambre avant de reporter son attention sur lui. Elle doit bien l'avouer, il est bel homme, enfin pas assez.... viril à son gout, mais son gout n'entre pas en ligne de compte quand il s'agit de client, ou de futur client.

Elle le fixe un instant sans rien dire et s'approche doucement de lui, s'approche encore. Il parait mal à l'aise, ce qui la fait sourire, un malin plaisir qu'elle a, à se sentir plus forte que les hommes.

Il voulait appelé quelqu'un, il ne fait donc pas partie de son cauchemars, sa folie. Elle se trouve face à lui, tout prêt. Et si il connait la sortie. Elle doit s'en assurer.


Et quel étrange hasard vous as menez ici, dans cette chambre?

Elle le fixe dans les yeux, attendant sa réponse, ou pour le mettre encore plus mal à l'aise. Une réponse qui pourrait tout changer. Et si elle n'est pas folle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orthodoxe
Esclave de corps et d'esprit

avatar
Masculin
Age : 32
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: CHAMBRE 208   Mar 18 Mai 2010 - 19:57

Silence. Silence pesant, insistant. Envoutant aussi, il parachève le surnaturel de la situation : Il est dans une chambre d'hôtel avec une femme de débauche, qui a pour vocation de prodiguer ce qu'il abjecte. Elle lui donne un long regard et il lui rend avec insistance mais même quand il le souhaite (et c'est le cas) son regard n'est jamais doux, Il est au mieux compatissant. Loin de savoir ce qu'il se passe, il y cherche un détail qui pourrait annoncer le geste suivant, et éventuellement y palier (avec un peu de chance).
Elle s'approche l'air de rien, mais dans cette situation exceptionnelle pour feyris, tout est dans l'air. Aussi, Il sait, il est indéniable, idiot et futile de réfuter, que cette damoiselle est volontaire, ou est ouverte à des idées qu'il s'est refusé de considérer. Elle est assurément belle, attirante selon leurs critères, peut être désireuse. N'importe lequel de ses amis n'aurait pas cherché autour du pot bien longtemps.
Et du pot il en a quand il voit les boissons sur la table. Il était tellement obnubilé par l'interdit qu'il en a oublié les bonnes vielles méthodes de refus. Il n'a qu'a voir ça comme un contrat non-viable, et le faire comprendre sans briser les liens commerciaux.


*C'est sur que bien formulé, ça a l'air simple tout ça, mais ...*

Le scepticisme ayant tué cette pensée il se saisit des verres pour lui offrir le sien. Protocole d'évasion numéro 12 : s'abriter derrière les rituels de galanterie. Il faut dire qu'elle est si près de lui maintenant qu'il n'y a que deux autres personnes qui ont partagé cette intimité : son tailleur, et son ex-femme (encore que pour celle-ci, il doute).
- Voilà, j'espère qu'il sera à votre goût.
*et je vous en conjure, faites vous brillante en ne parlant pas du mien*.
elle lui demande la raison de sa présence ici alors qu'il porte le verre à ses lèvres. Il n'y a pas de Hasard, jamais, ou trop rarement. Pour lui qui a sa vie orchestré au quart d'heure près, il n'y a peu de place à l'imprévu. Même le temps est contrôlé de nos jours.


-Je ne sais pas encore, mais j'espère bien tirer ça au clair. Jusqu'alors toute les suppositions que j'ai sont assez farfelues.

Il rempile pour une gorgée de Colonel, et pose son verre sur la table. Elle pourrait être membre du décor, faire partie de la mise en scène, pour l'éloigner, ou lui soutirer des informations par une "mise en situation". Il faut qu'il fasse attention.

-D'où venez vous, damoiselle Samia ?

Ou peut être c'est lui qui se fait trop d'idées, les espions commerciaux n'ont pas l'habitude de porter des talons. (enfin pas a sa connaissance).

_________________
Fenris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 116
Mes RPs : Les appartements
Privé Nigelin
Entre les habitués et les nouvelles têtes
Ouvert à Tous

Mon Squat
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: CHAMBRE 208   Jeu 20 Mai 2010 - 22:01

Merci

Elle porte le verre à ses lèvres sans cesser de le fixer. Elle n'est donc pas seule à ne pas comprendre ce qui arrive. Elle ferme les yeux au contacte du liquide, savourant la boisson, après ces derniers évènements ce n'est pas un luxe.

Elle le regarde à nouveau, se passant lentement la langue sur les lèvres.

Tout en répondant à sa question elle se dirige vers le lit pour s'y asseoir


Novlangue, dans le quartier de l'opéra.

Elle tapote de la main sur le lit, à côté d'elle, invitation silencieuse à la rejoindre.

Peut être que vous connaissez?

Elle boit une longue gorgée.

Retourner chez elle, son quartier et son appartement lui manque, mais comment, elle ne sait même pas où elle se trouve. Mais peut être que lui le sait, peut être même qu'il connait le chemin. Elle pense à son amie, elle saurait quoi faire elle, oui Kaÿla saurait quoi faire perdue loin de chez elle.

Peut-il la ramener à Novlangue, lui poser la question lui brûle les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 116
Mes RPs : Les appartements
Privé Nigelin
Entre les habitués et les nouvelles têtes
Ouvert à Tous

Mon Squat
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: CHAMBRE 208   Jeu 3 Juin 2010 - 17:43

Dans le couloir de l'hôtel, elle regarde le ciel noir par la fenêtre du petit balcon.

Que fait-elle ici, comment a t-elle pu en arriver là... Le temps passe mais aucune réponse à ses questions. Elle a pu se laver, se nourrir, elle sait maintenant qu'elle n'est pas la seule dans les mêmes conditions.

Elle se tourne et regarde la porte de la chambre, là où Feyris se repose, mais comment dormir alors qu'on ne sait rien, chose que seul des implantés peuvent savoir probablement. Elle fixe cette porte un instant, rien qu'un instant avant de reposer ses yeux sur le ciel noir.

Un ciel plus si noir. Le matin se lève, le ciel va s'éclaircir doucement pour laisser l'aube apparaître.
Doucement?

Elle recule un peu de la fenêtre, suivant ce soleil du regard, mais que.... le jour et déjà la ciel prend la couleur rouge du soleil qui se couche. Dans le rouge du ciel, elle la voit. Encore elle, cette femme, ses yeux verts semble la transpercer. Elle recule encore vivement, si vite qu'elle trébuche sur sa trop longue robe, à terre elle ferme les yeux un instant, un bras devant son visage comme par instinct, rien qu'instant elle se sent si vulnérable.
Elle ouvre un oeil doucement, elle n'est plus là, elle ouvre l'autre, regarde autour d'elle et ce ciel qui a déjà repris sa couleur nuit. C'est impossible, elle a du rêver.
Elle se relève rapidement et prend la direction des escaliers, du
Hall d'entrée fuir ce lieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: CHAMBRE 208   

Revenir en haut Aller en bas
 
CHAMBRE 208
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Archives de Novlangue :: Animations terminées :: [ANIM TERMINEE] Elle 21 :: Grand Hotel de Chinatown :: Chambres du Grand Hôtel-
Sauter vers: