AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 CHAMBRE 209

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Maitre du jeu
Ecoutez ma voix...

avatar
Fan Club RP : 34

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: CHAMBRE 209   Sam 15 Mai 2010 - 9:25

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://novlangue-city.forums-rpg.com

N.O.D
La mort vous va si bien...

avatar
Féminin
Age : 34
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: CHAMBRE 209   Dim 16 Mai 2010 - 10:26

Clic, clac
J'ouvrais la porte de ma chambre.
J'y était monté par un grand escalier, tout aussi luxueux que le hall, deuxième étage
selon le numéro qui me fut donné.

La chambre, quant à elle, avait tout les atouts d'une suite royale,
un grand lit qui, rien que par sa présence donnait l'envie irrépressible
de s'allonger et de sombrer dans le sommeil.
Un bureau, des fauteuils, un mini bar, une salle de bain comportant bain et douche,
et même une grande corbeille de fruits.

Une corbeille de fruits ! ça me rappelais tant bien que mal que j'avais faim, très faim.
Sortant une quelconque boisson du mini bar, prenant deux pommes bien mure,
et m'allumant une cigarette, je m'essayais quelque instants prenant un peu de repos ...

Je me sentais comme une chaussette dans un sèche linge, c'est-à-dire réellement mal,
ma blessure à la tête était toujours là et me faisait un mal atroce, j'était épuisée, crevée,
sale ...

Après ma pause revigorante, je me donnais à une exploration plus minutieuse de la pièce, rien de suspect,
sauf cette petite trousse de soin, de quoi me faire un bandage digne de ce nom.
Compresse, désinfectant, sparadraps, tout ce qui me fallait.
Ramenant tout le matériel à la salle de bain, une constatation s'imposa à mon esprit, j'étais réellement sale,
on aurait dit un insurgé à son troisième jour de vie sous un pont.
Je ne pouvais pas me soigner dans cet état, il me fallait me laver.
Je décida donc de prendre une douche.

Je retirais ma casquette, mes lunettes, ôtais mon uniforme puis le chandail situé juste en dessous.
Et pour finir, enlevais mes sous vêtement. Tout en rangeant le tout dans un coin, je pris les échantillons proposés
aux clients de l'hôtel et m'engouffrais dans la douche.
Allumant l'eau, je restais hébétée par toute les fonctionnalité proposée pour sa pression.
Après un semblant de dilemme cornélien, j'optais tout simplement pour une option massage proposée par l'eau.
Ahhhhh, douce hérésie ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rosae.over-blog.net/

N.O.D
La mort vous va si bien...

avatar
Féminin
Age : 34
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: CHAMBRE 209   Mar 18 Mai 2010 - 21:37

Après une douche bien méritée, parfaitement réglée et vivifiante,
je commençais à soigner ma tête. Serviette enroulée à la taille,
je désinfectais la plaie, et me mettait un bandeau bien serré sur la tête,
histoire de bien maintenir le tout.

Néanmoins, je remarqua bien vite que mon uniforme n'était plus du tout des convenance,
troué, brûlé, salit, une vraie loque.
Dommage, j'aimais réellement cet uniforme, allez savoir pourquoi ?
Je me mis alors en quête de vêtements plus, ... approprié ...

Je fouillais les tiroirs tout en repensant à ce qui s'était passé ces dernières heures,
le malade au flingue, mon acte inconsidéré d'utiliser des grenades,
il faudra vraiment que je perde cette habitude, l'incendie, le visage de cette femme ...
J'avais vu pire, mais là on se croirais dans un de ces vieux films d'horreur en huit clos,
avec une tension peu croyable, et je ne crois pas qu'on en soit à la fin du film.
Pour en revenir à mes tiroirs, après de nombreux refus :
"trop laide, trop osée, trop trop, trop courte, mais, mais c'est possible de porter ça ?!!"
je trouvais enfin la tenue idéale !



Ensemble noir, bottes, chapeau, mélange de tissus et de cuir, un rêve !
Et même, même un porte cigarette en argent, quel luxe !
Il n'aurait mieux pas fallu s'en priver. De toute façon, si à payer il y a,
je ferrai un scandale sur toute la débauche de plaisir présente ici.

Rafistolée, habillée, prête à sortir, j'allais voir le monde, oubliant un peu ma condition de N.O.D pour l'instant,
mais restant sur mes gardes.

[Direction la salle de billard]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rosae.over-blog.net/


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: CHAMBRE 209   

Revenir en haut Aller en bas
 
CHAMBRE 209
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Archives de Novlangue :: Animations terminées :: [ANIM TERMINEE] Elle 21 :: Grand Hotel de Chinatown :: Chambres du Grand Hôtel-
Sauter vers: