AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 InfectéS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

PNJ

avatar
Masculin
Fan Club RP : 0

MessageSujet: InfectéS   Mar 25 Nov 2014 - 0:17

Une masse informe. Une masse de fous.
De dégénérés.

Ils vomissent leurs poumons, chient leur intestins.

Partout dans la rue.
Ceux qui tiennent encore debout deviennent violents, s'en prennent à tout le monde.
Pillent, saccagent, détruisent, violent, tuent.

Ils avancent en laissant des cadavres derrière eux, recrutant sur leur parcours, dans les rues de ces quartiers malfamés.

Un troupeau de moutons dégueulasses qui n'a plus rien à perdre.
La morte qui rode et qui pue de loin.

Mais qui viendrait protéger les autres ici ? Certainement pas les NODs. Les NODs ne viennent pas là.
Personne ne vient là sauf les pauvres, les non-pucés, ceux qui n'existent pas de toute façon.

Et puis, un tas de cadavres. Puant.
Plein de gerbes et de sangs.
De corps nus immondes.

Le troupeau a fini par perdre tous ses moutons.
Ploc.
Vous avez de la chance.

Mais la maladie se répand.

Qui se dévoue pour brûler les cadavres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ

avatar
Masculin
Age : 60
Fan Club RP : 0

MessageSujet: Re: InfectéS   Mer 26 Nov 2014 - 16:06

Approchez !
Venez voir les punis !
Regardez-les !
Regardez la punitions divine !
Regardez les pécheurs, regardez-les mourir !
Bientôt ce sera vous !


L'Annonciateur ouvre son livre et commence la lecture... pendant qu'il agite la clochette au bout de son bras.

Prenant la parole, il leur dit: " Vous voyez tout cela, n'est-ce pas? Je vous le dis en vérité, il n'y sera pas laissé pierre sur pierre qui ne soit renversée.
Lorsqu'il se fut assis sur la montagne des Oliviers, ses disciples s'approchèrent de lui, à part, et dirent: " Dites-nous quand ces choses arriveront, et quel sera le signe de votre avènement et de la fin du monde? "

[...]

Car, comme l'éclair part de l'orient et apparaît jusqu'à l'occident, ainsi sera l'avènement du Fils de l'homme.
Où que soit le cadavre, là se rassembleront les aigles.
Aussitôt après la tribulation de ces jours, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera pas sa clarté, les astres tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlés.
Alors apparaîtra dans le ciel le signe du Fils de l'homme, et alors toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel avec grande puissance et gloire.
Et il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu'à l'autre.
Du figuier apprenez cette comparaison: Dès que sa ramure devient tendre et que ses feuilles poussent, vous savez que l'été est proche.
Ainsi, lorsque vous verrez toutes ces choses, sachez que (l'événement) est proche, aux portes.
Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point que toutes ces choses ne soient arrivées.
Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.

La FIN DU MONDE !!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orgienne
Nous sommes ce que vous voulez voir

avatar
Féminin
Age : 27
Mes RPs : Je ne communique jamais mes sources!
Fan Club RP : 1

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: InfectéS   Jeu 27 Nov 2014 - 9:55

Cette odeur est immonde, il faudra penser à changer le filtre à air après cette escapade sinon ça va finir par me griller les circuits.

Mais qu'ont-ils ses humains à mourir à tour de bras? Ils se vident de leurs sang et de leurs organes sous mes yeux...

Il ne fait pas bon marcher dans les rues par les temps qui courent.

Et cet abruti qui nous bassine avec ses récits venus de l'ancien temps, il ne peut pas faire plaisir à tout le monde et se taire un peu? Il ne veut pas lui aussi mourir pour que la ville retrouve enfin son calme? Après tout il n'y a plus personne qui l'écoute, ils sont tous morts, et moi, je suis bien trop en hauteur pour qu'il soupçonne ma présence...

Quoi qu'il se passe, ou quoi que ce soit, ça se répand... Vite... Trop vite...

Je prendrais bien le temps de creuser cette question, mais il va falloir que je pense à recharger mes batteries, et qui sait, je pourrais me faire repérer par des personnes qui ne me veulent pas que du bien...

Rentrons un moment, je reviendrais quand j'aurais plus de d'énergie, et quand les gens seront tous couchés.





Ou tous morts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les Ressacs
Vos nuits sont nos jours...

avatar
Féminin
Age : 12
Fan Club RP : 9

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: InfectéS   Jeu 27 Nov 2014 - 13:43

Elle baisse ses yeux rouges à force de tousser.
Elle retient le plus longtemps possible cette envie qui monte du fond de sa gorge, le picotement s’amplifie. Elle bloque la respiration.
Elle a vu que des personnes ramassent les gens qui tombent et elle se demande si quelqu’un pense à les soigner quand même, parce qu’ils ne sont pas tous morts.
Et puis elle a vu les flammes l’autre jour s’élever et entendu les hurlements. Quelque part de l’autre côté.
Elle se cache depuis plusieurs jours, du haut de ses 10 ans, enfin presque, elle a bien compris que personne ici ne pourra l’aider.
Car ici aussi il y a des morts.
Elle vole sur les étalages, et mendie un peu. Ses mains sont cachées par des linges. Parce qu’elles sont recouverte de pustules. Ce faisant elle a disséminé ses miasmes un peu partout sur les marchés, sur les beaux fruits.
Son visage reste indemne pour le moment, juste un ou deux boutons qui n’ont pas l’air inquiétant si on n’y regarde pas de trop près. Sans trop savoir ni comment, ni pourquoi la maladie avance plus lentement chez elle que chez les autres. Elle l’a remarqué. Mais elle évolue quand même.

Il lui arrive de cueillir un peu de sang du bout des doigts après avoir toussé.
Ici rien ni personne ne peut sauver les siens, alors elle va sortir d’ici, enfin c’est ce qu’elle pensait avant de voir ce qu’ils ont fait.
Personne ne s’en est rendu compte dans cette ville ? Ou alors ils s’en fichent de ce qui se passe autour d’eux.
Sauf cet homme-là qui hurle que c’est la fin du monde. Et il a tort, parce que s’il y a une fin, ce ne sera que pour l’être humain. Les animaux eux vont bien.
Alors peut être qu’au fond le monde il ira mieux.
Mais la petite fille aimerait bien que tout redevienne comme avant. Et puis tant qu’à mourir le faire au milieu des champs, sous un arbre, avec le vent qui sent bon.

Maman avait tort de lui dire de venir ici.
Ici c’est laid et c’est cruel.
Elle avance comme ça, perdu dans ses pensées, elle bougonne, le temps elle n’en a surement plus trop alors elle va passer la faille et aller s’allonger dans l’herbe. Mais pour ça il faut pas que ceux en uniforme la trouvent, la voient, parce que sinon ils vont la mettre dans le camion avec les autres.
Mais quand on regarde ses pieds pour ne pas montrer ses yeux, c’est inévitable, on finit toujours par foncer dans quelqu’un et atterrir sur le sol crasseux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ

avatar
Masculin
Age : 60
Fan Club RP : 0

MessageSujet: Re: InfectéS   Dim 30 Nov 2014 - 16:07

Où crois-tu aller comme ça petite chose infectée ?!?
Reste avec eux, ceux de ta race, les impies !
Ta place est ici avec eux, !
Subie la punition de Dieu notre seigneur tout puissant !

Écoute la parole sacrée !


Il l’attrape par le bras
Sa poigne est forte
Celle des enragées plus fous que la foi qu'ils aboient
Il n'a pas peur d'être contaminé, trop stupide pour croire que la foi le protège
Il ne la lâche pas et entame la récitation de la bible...

Dieu le Père : Fille du Dieu Très-Haut, ne pleure pas bien-aimée car tout ceci doit avoir lieu. Tout ce qui a été fait va maintenant être défait, c’est la fin inscrite dès le commencement. Je vais renverser toutes choses. Il n'y a rien de nouveau sous le soleil.

Ce qui a été dit va s'accomplir. Les cavaliers chevauchent, mort et destruction à bride abattue sur la terre. Le salaire du péché, c'est la mort, elle est tout autour de vous. Courez aux fontaines de Ma miséricorde tandis que la rébellion des méchants couvre la terre de son ombre. Je vais détourner Ma face de la moquerie et de la rébellion ouverte d'un peuple irrévérencieux au cœur dur.

Justice sera faite. Des choses grandes et terribles vont s'abattre sur vos terres alors que Mon épée va renverser tout ce qui n'est pas de Moi. Soyez en paix et sachez que le Grand JE SUIS a parlé et que tout adviendra. Écoutez Ma voix qui tonne dans le monde entier. Ceux qui M'ont défié vont connaître leur fin. Tout doit être détruit afin de pouvoir ressusciter, glorieux et renouvelé, pur et rayonnant de Ma lumière comme il a été posé au commencement.


Puis il s'adresse à Eyleen de Mire...

Toi, reviens ici !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orgienne
Nous sommes ce que vous voulez voir

avatar
Féminin
Age : 27
Mes RPs : Je ne communique jamais mes sources!
Fan Club RP : 1

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: InfectéS   Lun 1 Déc 2014 - 9:12

Les paroles de ce dégénéré raisonnent à mes oreilles, il me fatigue celui-là à raconter ses salades! Sérieusement y a personne qui aurait la politesse et la gentillesse de lui faire fermer sa grande jatte? Mais que fait la police bordel!?!

Toi, reviens ici !

Comment m'a t-il vu? J'étais pourtant sur un toit... Qu'on soit clair il est hors de question que je descende de là et que je salisse mes chaussures à marcher dans cette merde!

QUE ME VEUX TU?

Je sens que je ne vais pas aimer la réponse...

Quoi qu'il en soit, il est important que je reste hors de portée! D'un parce que je ne veux pas pourrir mes godasses, de deux parce qu'il est hors de question que cet humain s'approche de moi, de trois parce que j'ai les batteries dans le rouge et qu'il faut que je rentre au plus vite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les Ressacs
Vos nuits sont nos jours...

avatar
Féminin
Age : 12
Fan Club RP : 9

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: InfectéS   Lun 1 Déc 2014 - 9:45

Aslinn pose sur l'homme un regard brûlant de fièvre, rempli de crainte.
Il lui tient le poignet, les bandages couvert de muqueuse infectée.
Elle sent la quinte de toux poindre au fond de sa gorge, le stress amplifie le phénomène et cela arrive.
Elle tousse violement et sans sa main pour couvrir la bouche elle n'a pas le réflexe de se couvrir avec l'autre.
Un caillot de sang énorme est expulsé hors de ses poumons, à croire que le poumon lui-même sors de sa bouche et vient s'écraser sur le torse du Fanatique.

Lui aussi va mourir elle le sait, elle le sent déjà. Même si la fièvre qui anime cet homme est tout autre.
Il lui demande de parler de l'Autre, mais elle n'a pas cette vision. Cette vision de destruction et d'avilissement.
Sa mère lui a enseigné un Être supérieur, doux et miséricordieux. La destruction vient de l'homme, mauvais, pervers et orgueilleux.
Voilà ce que sa mère lui a dit. Et elle ne connait pas cette "bible" dont il parle; Elle ne connaît que les paroles douces de sa mère.
Alors ce sont elles qu’elle prononce comme pour s’apaiser elle-même :

« Qui donc nous séparera de l'amour Infini ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou la persécution, ou le glaive? Non ! Car ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les principautés, ni les puissances, ni les choses présentes, ni les choses à venir, ni la violence, ni ce qu'il y a de plus élevé, ni ce qu'il y a de plus profond, ni aucune autre créature, ne pourra nous séparer de l'amour du TOUT PUISSANT ! »

Sa petite voix s’est élevée au milieu des quintes de toux. Et si il est surpris peut être il lâchera prise, principe de survie numéro 1 : s’adapter à l’ennemi afin de créer une faille pour la fuite.

L’homme a interpellé une autre personne dans l’ombre et la personne a crié.
Dès qu’il relâchera sa main elle lui donnera un grand coup de pied et filera aussi vite que possible à travers les ruelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Féminin
Age : 30
Fan Club RP : 23

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: InfectéS   Dim 7 Déc 2014 - 14:50

Je suis allée me promener du coté des bas-fond. Une envie stupide. Un besoin de réfléchir après les péripéties des derniers jours. Un éloignement du Temple et de l'emprise forte qu'à mon maître de plus en plus sur moi. Un besoin de retrouver mon calme et ma liberté.
Peut-être aussi une envie de retrouver quelque part le mystérieux NOD rencontré dans le coin, non loin. J'ai déjà tellement changée en si peu de temps...

Et puis une curiosité malsaine aussi, qui me pousse à aller vérifier les rumeurs qui courent sur cette étrange maladie mortelle qui se répand hors du dôme... ou qui serait déjà entrée.
Bref, je me baladais au hasard dans les rues, ayant pris soin d'avoir quelques repères pour retrouver mon chemin jusqu'au temple quand l'envie m'en prendrais.

Ce sont des cris qui m'ont finalement alerté. Des imprécations, ou un genre de prophétie peut-être, suivie d'interrogation et d'ordres clamés.
Prudemment, je ne suis postée au coin d'une ruelle qui donnait vue sur la scène.
Un vieil homme tenait fermement le poignet d'une jeune fille rousse qui tousse et qui se débat, tandis qu'une autre femme semblait en attente, postée en hauteur sur... sur un toît! Une justicière des rues?
Le vieux fou quant à lui marmonnait des malédictions à tout va.

Curieuse, j'observais ce qu'allait faire l'équilibriste urbaine, qui semblait bien hautaine et sure d'elle face à cet homme déjanté..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ

avatar
Masculin
Fan Club RP : 0

MessageSujet: Re: InfectéS   Lun 8 Déc 2014 - 11:02

Un homme sur les toits, un dégénéré.

Vivant, mais déjà mort.
Il voit une femme et il veut une dernière tranche de vie, de bonheur, de plaisir.

Il court vers elle, la déshabille, passe ses mains buboniques partout, surtout sur ses seins.
Il presse ses lèvres noires sur sa peau, ou essaye.

Et sans le vouloir il la pousse, et la pousse encore.
Vers le vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orgienne
Nous sommes ce que vous voulez voir

avatar
Féminin
Age : 27
Mes RPs : Je ne communique jamais mes sources!
Fan Club RP : 1

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: InfectéS   Lun 8 Déc 2014 - 13:51

Mais... Il fait quoi ici lui?????

Mais...! Lâches-moi!!!

Mais...!!! Mais??!! Est ce que quelqu'un peu m'expliquer pourquoi je ne fais rien????????

Comment je peux me laissé faire comme ça? Je me retrouve les trois quart à poils, avec des mains cadavérique sur mes seins et des lèvres qui n'en sont pas loin...

Je recule, mais il avance plus vite...

Je ne dis rien et je ne sais pas pourquoi...

Soudain, je perds pied...

Le vide... Je tombe...

Est ce que j'heurte le sol? Je l'ignore, les batteries sont HS...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Féminin
Age : 30
Fan Club RP : 23

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: InfectéS   Lun 8 Déc 2014 - 22:54

Oh! Il y en a un deuxième que je n'avais pas vu. Il semble encore plus fou que le premier et se jette sur la voltigeuse des toits et la fait chuter au sol.

Je retiens un cri, elle ne bouge plus! et l'autre qui tient toujours la jeune rousse...
Que faire?
Pour la rousse, je ne peux pas grand chose, mais celle à moitié nue, peut-être.

Je m'approche rapidement, tant pis si je suis à découvert maintenant, et là.. Stupeur! Encore une Orgienne sur ma route. Et ce n'est pas Nyriss.

Je fais ce que je peux, et finis par la trainer par les bras à l'abri des ruelles sombres. C'est qu'elle n'est pas toute légère non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orgienne
Nous sommes ce que vous voulez voir

avatar
Féminin
Age : 117
Présentation du Personnage : Une commande spéciale de Mr Daïre.
Mes RPs : Première nuit.
SUBLIMATION
Nuit pluvieuse.
Rencontre avec un ressac.
Même nuit, au Murphy's, rencontre avec des insurgés...
Journée.
Déguisement.
Deuxième nuit.
L'anarchie s'organise.
Attaque de la prison.
Rencontre avec Melian aux docks.
Troisième nuit.
Réparation de la jambe et papotage.
Retour au Murphy's.
Visite du QG, sentiments et sensualité brute.
Quatrième nuit.
Croiser une soeur...
Et l'embarquer dans un plan foireux, retour à la prison. (annulé)
Chinatown (anim Premier signe)
Plus tard, dans Chinatown, l'épidémie fait rage.
Dans l'hôpital.
Bien après.
Retrouvailles avec Guinea.
Burger Bitch (annulé)
Nuits lambda.
C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui. (annulé)
Des petits trous dans le cerveau.
Un gros trou dans le cerveau (en cours)
Une autre nuit sur les toits.
Que va-t-on faire de toi Nej ?
Encore plus tard.
Little boxes (annulée )
Et une autre nuit.
Essaye de tuer Charmant (en cours)
Des mois plus tard
Pacte avec le diable (projet 1/2)
Adieu Nej (projet 2/2)
Courtes retrouvailles nécessaires
Mélancolie nocturne d'un robot trop humain.
Fan Club RP : 30

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: InfectéS   Mar 9 Déc 2014 - 21:35

Je suis les corps comme Ancel et Gretel. Sauf qu'au lieu des miettes de pains qui disparaissent ça allait plutôt en s'empirant. Je comprends mieux en tout cas cet homme étrange qui m'a sauté dessus devant la prison. Une épidémie semble se rependre dans la ville et le gouvernement reste muet, pour changer. Et comme toujours, l'altruisme a eu raison de moi. L'instinct de Nej me dit de fuir, de m'éloigner, de me laver de fond en comble. Mais je ne risque rien, ou pas grand chose peut-être. Je ne sais même pas, ne m'étant jamais penché sur la question. Je ne sais rien non plus de cette maladie, mais peut-être peut-elle se suffire de mon sang et de ma peau et que je risque d'être couverte de furoncles ? Pas plus en tout cas, je ne pourrais pas en mourir. Ce serait juste extrêmement pénible. J'avais envie de rentrer, de retrouver Guinea, la seule personne qui comptait vraiment. Depuis combien de temps je ne l'avais pas vu ? Cela me semblait déjà être une éternité. J'avais beau m'inquiéter, je ne pouvais écarter la possibilité d'être porteuse de ce virus et de me dire qu'au plus loin je me trouvais de lui, mieux cela serait, pour le moment.

Alors me voilà, en jean et en T-shirt errant dans les rues de Chinatown, rassemblant les corps pour y mettre feu. J'en suis déjà à mon troisième buchers lorsque je débarque dans cette rue là. Je m'arrête soudain. J'en reste coi. Le nombre de cadavres est énorme, gigantesque, faramineux, gargantuesque... Il n'y a pas de mots. Si j'avais été humaine, je me serais mise à pleurer devant une telle horreur. Mais je suis Orgienne, et je regarde seulement avec une certaine lassitude. Même l'odeur ne me dégoute plus. Et j'ai la rage.

Je recommence à rassembler les cadavres pour y mettre le feu lorsque je les aperçois, un peu caché derrière la plus grosse pile. Comme si je venais seulement de percuter le débit de débilités qui sortait de cette bouche, comme si j'avais un filtre anti-conneries sur mes tympans. Un homme, un fou et une jeune fille, malade. Je balance aussitôt le cadavre que je tiens pour foncer vers eux. Repoussant l'homme d'un coup sec, je prend la fille dans mes bras, comme si c'était ma fille. Comme si je savais ce que ça pouvait faire de tenir sa fille. Sa poigne est forte, mais celle d'une Orgienne l'est plus. Il est obligé de la lâcher et il tombe sur le tas de cadavres.

- Je vais t'emmener à l'hôpital, on va te soigner, d'accord ?

J'ai à peine fait quelques pas que je m'arrête à nouveau. J'ai cru voir quelqu'un dans une ruelle, entendre un bruit. Finalement je me retourne vers le taré derrière.

- Rends-toi utile ducon. Au lieu de faire ding-ding avec ta clochette, prends une torche et brûle les morts. Y'a pas de fin du monde sans un bon barbeuc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orthodoxe
Esclave de corps et d'esprit

avatar
Masculin
Age : 104
Fan Club RP : 1

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: temp   Mer 10 Déc 2014 - 15:07

Mais quel bordel.

J'me suis fait avoir comme un con, je me suis pas carapaté assez vite.
C'est plein de morts et de semi-morts, dehors.

Rester enfermé n'est pas la solution : quand ils vont envoyer les NOD passer la zone au détergent, il restera rien debout.
Non.

Faut que je me tire d'ici.
Vivant, merci.

Je m'habille des trucs les plus couvrants que j'aie et passe un vieux masque à gaz qui me donne l'air d'un extraterrestre,et je me casse par les toits. Moins de chance d'y trouver des gus qui arrivent à peine à se trainer.

Mais comme "moins de chance" ça veut pas dire "sur que non", je prends mon blaster et une ou deux recharges. Au cas où.

**

Je me promène, pour l'instant. Pas de souci sauf..
Hé ?
C'est pas une meuf que ce type a poussée par dessus le bord ?

Quand il se retourne, j'me dis qu'il a pas eu besoin de la toucher : il fait trop peur. Si ça se trouve, elle a sauté, mec.

- Bouge pas ou je tire !

J'veux pas qu'il pose ses pattes sur moi, oooh non.

FROUFFFFFFFFFF !

...
Il a bougé non ?

_________________


"T'façons, j'm'en fous".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Féminin
Age : 30
Fan Club RP : 23

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: InfectéS   Mer 10 Déc 2014 - 22:50

Un bruit de tir sur les toîts!
Décidément, y a du grabuge! Il vaut mieux que je me tire de là en vitesse. Mais je fais quoi de mon poids mort moi? Je ne sais pas comment ça marche une orgienne. Et puis peut-être que celle-là est définitivement hors service même... Comment savoir?

Je la traîne jusqu'au coin de la rue suivante, prête à l'abandonner là pour mieux déguerpir
Au coin, j'ai vu sur un des angles de la place où l'annonciateur fou débitait ses prédictions.
Et là... je la reconnais, l'Orgienne qui m'avait filé sa combinaison. Nyriss elle avait dit s'appeler. Elle tenais la jeunette rousse avec elle, elle avait surement du l'arracher au fou furieux.

Nyriss..?

Une question un peu hésitante, incertaine. Est-ce bien elle ou bien plusieurs orgiennes pourraient-elles se ressembler? Et saurait-elle quoi faire de celle que je traîne avec moi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ

avatar
Masculin
Age : 60
Fan Club RP : 0

MessageSujet: Re: InfectéS   Mer 17 Déc 2014 - 10:34

Oh oui, maintenant, il admire le spectacle
Il le savait, c’est sa foi, sa loi dictée par son créateur
Celui dont il croit être l’instrument
Il l’a menacé de la punition divine et maintenant elle tombe et s’écrase sur le sol
Paix à son âme…
Le prêcheur connait la vérité, celle des élus de dieu
Unique et
En tout cas, il s’en arrange, il y croit, il croit qu’il a le droit de menacer une petite fille

[…]

Nyriss…
Elle le bouscule, lui arrache la petite fille, protège son innocence
Elle l’insulte
Elle lui donne des ordres…


Je ne reçois d’autre que du tout puissant !
Tu es sa chienne !!
Tu n’es rien !
Agenouille-toi devant ton créateur, le tout puissant !!!
Impie… chienne des enfers….
SORCIERE !

Brulez là !!!!!!!!!!!

Brulez sa chair et libérez son âme !!!!

Brulez-là la sorcière !!!
Ou vous brulerez en enfer !!!


Le prêcheur se dirige brutalement et saisie le bras de Melian…

Toi… oui toi !
Ecoute la parole sacrée !

A GENOUX !!!

Car de même que dans les jours qui précédèrent le déluge, on mangeait et on buvait, on épousait et on était épousé, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche, et qu'ils ne surent rien, jusqu'à la venue du déluge qui les emporta tous, ainsi sera aussi l'avènement du Fils de l'homme.
Alors, de deux (hommes) qui seront dans un champ, l'un sera pris, l'autre laissé;  de deux femmes qui seront à moudre à la meule, l'une sera prise, l'autre laissée.
Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur doit venir.
Sachez-le bien, si le maître de maison savait à quelle veille le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison.
Tenez-vous donc prêts, vous aussi, car c'est à l'heure que vous ne pensez pas que le Fils de l'homme viendra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Féminin
Age : 30
Fan Club RP : 23

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: InfectéS   Ven 19 Déc 2014 - 19:25

Le prophète fou s'était rapproché et commença à crier après Nyriss qui lui avait donné un semblant d'ordre. rapide comme l'éclair, il fut soudain alors à coté de moi et m’attrapa par le bras, une habitude chez lui semblait-il!

Beurk, heureusement, avec ma tunique longue, sa main n'était pas directement en contact avec ma peau. Je lâchais l'Orgienne que je traînais toujours avec moi et me laissait entraîner par la poigne somme toute assez solide du cinglé qui me força à m'agenouiller. Je cherchais du mieux possible à me soustraire à sa poigne.

J'écoutais avec étonnement son discours fervent envers je ne savais quel dieu et répliquais

Pas de craintes à avoir. Melian bien veiller sur le Temple avec autres mentalistes!

Un coup d'oeil vers l'endroit où devais se trouver Nyriss et la fillette, tout en me demandant comment j'allais me sortir de ce mauvais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orgienne
Nous sommes ce que vous voulez voir

avatar
Féminin
Age : 117
Présentation du Personnage : Une commande spéciale de Mr Daïre.
Mes RPs : Première nuit.
SUBLIMATION
Nuit pluvieuse.
Rencontre avec un ressac.
Même nuit, au Murphy's, rencontre avec des insurgés...
Journée.
Déguisement.
Deuxième nuit.
L'anarchie s'organise.
Attaque de la prison.
Rencontre avec Melian aux docks.
Troisième nuit.
Réparation de la jambe et papotage.
Retour au Murphy's.
Visite du QG, sentiments et sensualité brute.
Quatrième nuit.
Croiser une soeur...
Et l'embarquer dans un plan foireux, retour à la prison. (annulé)
Chinatown (anim Premier signe)
Plus tard, dans Chinatown, l'épidémie fait rage.
Dans l'hôpital.
Bien après.
Retrouvailles avec Guinea.
Burger Bitch (annulé)
Nuits lambda.
C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui. (annulé)
Des petits trous dans le cerveau.
Un gros trou dans le cerveau (en cours)
Une autre nuit sur les toits.
Que va-t-on faire de toi Nej ?
Encore plus tard.
Little boxes (annulée )
Et une autre nuit.
Essaye de tuer Charmant (en cours)
Des mois plus tard
Pacte avec le diable (projet 1/2)
Adieu Nej (projet 2/2)
Courtes retrouvailles nécessaires
Mélancolie nocturne d'un robot trop humain.
Fan Club RP : 30

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: InfectéS   Ven 19 Déc 2014 - 22:33

- Melian ?

Mais elle est interrompue, violemment. Des insultes, des propos déplacés, un vieux fou. Un vieux fou qui court vers Melian. Et immédiatement, la main est partie dans le dos attrapée l'arme à feu, le bras s'est levé la pointant vers l'homme qui a osé proféré de tels mots à son encontre. Laquelle des deux a initié ce geste, difficile à dire. Le fait est là, l'arme pointé, le doigt sur la gâchette, tremblant, prêt à faire explosé le crâne de l'homme. L'homme qui menace une amie. Ce serait si simple, tirer, tuer. Elle pourrait le faire, aisément, elle ne raterait pas sa cible. Mais est-ce que c'est parce qu'on peut faire quelque chose qu'on doit le faire ?

A cette simple réflexion, elle baissa finalement son bras, la gamine toujours dans ses bras et elle s'approcha du groupe, rangeant son arme. L'homme continuait de proférer des inepties, tenant Melian d'une poigne ferme.

- C'est quoi son problème au gourou ? Il a avalé le guide de sa religion ?

Elle l'attrapa par le col, profitant encore de son avantage musculaire, l'éloignant de Melian et le soulèva dans les airs pour mieux l'observer.

- Tu devrais t'éloigner Melian, la maladie est partout. Et toi, t'es quoi comme genre d'humain ? Nej propose "taré qui s'est échappé de l'asile"... C'est une théorie qui serait intéressante s'il y avait encore des asiles dans le coin.

Elle le lâcha brutalement lorsque son regard se posa sur l'orgienne allongée au sol, inerte. Elle jeta ensuite un coup d'œil anxieux vers la gamine dans ses bras qui n'avait encore rien dit et la déposa contre le mur du bâtiment, suffisamment loin du vieux taré. Enfin elle se pencha pour observer l'orgienne et déterminer son état.

- Qu'est ce qu'elle a ? Elle est cassée ?

Elle s'agenouilla, un peu dépitée. Elle avait donc une orgienne en panne et une gamine malade sur les bras, Melian qui s'exposait à la maladie et un type cinglé qui agressait chaque personne tour à tour. On avait vu pire, mais la situation restait assez critique. Il ne manquait plus que les NOD leur tombent dessus. Elle soupira, soudain las, se retenant de demander : Qu'est ce qu'on fait maintenant ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les Ressacs
Vos nuits sont nos jours...

avatar
Féminin
Age : 12
Fan Club RP : 9

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: InfectéS   Mer 24 Déc 2014 - 8:13

Tout va trop vite. Maman ne m'avait pas préparé à ça et j'ai quand même trés peur.
Ma fièvre me fait un drôle d'effet. ça pique partout la peau, comme des glaçons.
Un peu comme quand je me roulais dans la neige avec mes frères.

Alors je pleure, parce que c'est froid, et parce que je veux pas mourir.
Sauf si du coup je retrouve ma maman.
Je pense trés fort à elle à ses longs cheveux doux.
Je rêve un peu, même si en vrai je sens bien que je suis secouée.
On me porte?
On cri?
C'est flou tout ça, je glisse sur la glace.

Ma main agrippe les cheveux de maman, comme quand j'étais petite. Mais maintenant je suis grande! Sauf quand je suis malade. Parce que j'ai besoin d'être encore petite dans ces moments là.
Je les caresse ses cheveux de mes mains pleines de plaies.
Je vais mourir c'est certain elle est venu me chercher, alors je le lui dis de ma voix éraillée et au milieu des quintes de toux.

" Maman, tu m'as manqué, je... je n'ai pas réussi à trouver de l'aide. C'est trop tard. J'ai froid maman.... Je... je t'aime" Puis je me serre contre elle.

Mais je ne rencontre que du vide.
il n'y a personne
Je glisse sur le sol... me roule
Petite boule de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Féminin
Age : 30
Fan Club RP : 23

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: InfectéS   Mer 24 Déc 2014 - 12:28

Nyriss, c'est bien elle, vient à mon secours et éloigne le type louche. J'en profite pour me redresser, et la belle Orgienne me conseille de partir vite. Je ne demande pas mieux, mais je n'aime pas abandonner les gens au moment critique.

La gamine rousse qu'elle vient de déposer au sol marmonne des choses incompréhensibles. La maladie est déjà là pour elle. Et la seconde Orgienne qu'est en arrêt, c'est le bouquet!

Partir d'ici, tous ensemble. Melian traîner Orgienne à l'abri et toi prendre la fille. Au moins sortir du quartier.

Déjà je m'empare de la machine désactivée en me dirigeant vers l'autre bout de la rue. Nous devons filer vite, surtout moi, je ne sais pas si une Orgienne pourrait être infectée aussi en fait!


[HRP: direction: http://novlangue-city.forums-rpg.com/t2485-quelques-etages-au-dessus-dans-une-chambre-abandonnee#79846 ]


Dernière édition par Melian le Mer 21 Jan 2015 - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orthodoxe
Esclave de corps et d'esprit

avatar
Masculin
Age : 104
Fan Club RP : 1

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: InfectéS   Mer 24 Déc 2014 - 13:04

J'me penche par-dessus le bord du toit, toujours mon blaster en mains.
Grimace.

C'plein de tarés en bas. Pas mal de malades. Sans compter les malades mentaux. Et des fois, ils cumulent.
Et là, c'est quoi ?

Il y a quatre nanas, dont deux semblent dans les vapes. ... Et t'y peux quoi Dennis ? Rien. S'il y a un mouvement de foule, les deux au sol seront piétinées. Et....

Et merde.

- Hey, les filles ! J'vous couvre ! Echelle à trois heures !

Et j'y cours, à l'échelle. Juste histoire de la mettreà bas après leur passage.

_________________


"T'façons, j'm'en fous".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orgienne
Nous sommes ce que vous voulez voir

avatar
Féminin
Age : 117
Présentation du Personnage : Une commande spéciale de Mr Daïre.
Mes RPs : Première nuit.
SUBLIMATION
Nuit pluvieuse.
Rencontre avec un ressac.
Même nuit, au Murphy's, rencontre avec des insurgés...
Journée.
Déguisement.
Deuxième nuit.
L'anarchie s'organise.
Attaque de la prison.
Rencontre avec Melian aux docks.
Troisième nuit.
Réparation de la jambe et papotage.
Retour au Murphy's.
Visite du QG, sentiments et sensualité brute.
Quatrième nuit.
Croiser une soeur...
Et l'embarquer dans un plan foireux, retour à la prison. (annulé)
Chinatown (anim Premier signe)
Plus tard, dans Chinatown, l'épidémie fait rage.
Dans l'hôpital.
Bien après.
Retrouvailles avec Guinea.
Burger Bitch (annulé)
Nuits lambda.
C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui. (annulé)
Des petits trous dans le cerveau.
Un gros trou dans le cerveau (en cours)
Une autre nuit sur les toits.
Que va-t-on faire de toi Nej ?
Encore plus tard.
Little boxes (annulée )
Et une autre nuit.
Essaye de tuer Charmant (en cours)
Des mois plus tard
Pacte avec le diable (projet 1/2)
Adieu Nej (projet 2/2)
Courtes retrouvailles nécessaires
Mélancolie nocturne d'un robot trop humain.
Fan Club RP : 30

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: InfectéS   Jeu 25 Déc 2014 - 22:53

Les paroles de la jeune fille ne peuvent que l'émouvoir et elle se précipite aussitôt pour la reprendre dans ses bras.

- Je suis là, je suis là, tout va bien.

Peu importe ce qu'elle croit après tout, si ce sont ces dernières heures, et même si elle arrive à la sauver, la réalité n'a pas d'importance en l'instant. L'androïde passe une main sur son front, elle a de la fièvre, puis caresse ses beaux cheveux roux.

Melian se propose pour tirer l'orgienne alors que quelqu'un les interpelle depuis les toits. Un homme, quelqu'un de confiance ? Comment savoir ? Mais quelqu'un qui semble avoir un cerveau en tout cas. C'est toujours ça et en temps de crise il faut se tenir les coudes.

- Ok, on va monter. Toi, ma chérie, tu vas t'accrocher dans mon dos et je vais soulever l'orgienne d'un bras. Ça devrait aller, tout dépend de sa composition.

Elle n'a pas l'air trop dépassé comme modèle. Et même les modèles dépassés sont moins lourd qu'un humain de même configuration. Simplement parce tous les alliages utilisés sont moins lourds que les os, et souvent même moins que les muscles et les différents organes. Elle n'attend pas leur réponse, met la gamine dans son dos et tire le robot avec elle, montant à l'échelle en ayant pris soin de laisser Melian passer en premier. Une fois en haut, elle lâche son colis au sol, laisse la jeune fille décider de son sort et jauge l'homme. Elle est vite interrompu quand tous les affichages publicitaires prennent la même couleur noir, mauvais présage. L'annonce arrive rapidement et son lot de déception. Ils sont en quarantaines, en bas les corps brûlent, le fou s'agite et les malades deviennent déments. Ils s'énervent même un peu plus suite à l'annonce, commençant à saccager des vitrines et s'élançant vers les rues voisines.

- Super. Plan A : échec. Plan B ? On trouve l'hôpital ? Est-ce que vous croyez que c'est un genre de piège ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les Ressacs
Vos nuits sont nos jours...

avatar
Féminin
Age : 12
Fan Club RP : 9

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: InfectéS   Lun 29 Déc 2014 - 10:19

Je suis comme la poupée de chiffon que j'ai laissé au village.
Bras dans le vide
Mais quand j'entends la voix me dire de m'accrocher, étrangement je serre. Avec quelle force?
Impossible de savoir.
Mais je la tiens, bien fort.
un bruit étrange sort de mes poumons.
La respiration siffle. Comme Jacques mon petit frère quand il joue à faire peur aux oiseaux.
Levée soutenu puis reposée.
J'essaye de me lever. Mais le sol bouge sous mes pieds.
trop de bruit, trop de lumière rouge.
Je veux mon lit, je veux maman et surtout pas rester là... je rampe.
S'éloigner du danger voilà.
Un.. deux... trois... se cacher, trouver un endroit chaud. Rentrer dans l'immeuble? pourquoi pas.
Mais jamais je n'arriverais à réfliéchir suffisemment, ma tête me fait trop mal.
Je pleure un peu, mais je retiens tout trés fort.
Je lance un regard paniqué autour de moi.
La femme a parlé d'un hôpital?
" A l'hôpital? s'il vous plait... s'il vous plait. conduisez moi"

Des draps , une couverture des soins... c'est pour ça que je suis là. juste pour ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orgienne
Nous sommes ce que vous voulez voir

avatar
Féminin
Age : 117
Présentation du Personnage : Une commande spéciale de Mr Daïre.
Mes RPs : Première nuit.
SUBLIMATION
Nuit pluvieuse.
Rencontre avec un ressac.
Même nuit, au Murphy's, rencontre avec des insurgés...
Journée.
Déguisement.
Deuxième nuit.
L'anarchie s'organise.
Attaque de la prison.
Rencontre avec Melian aux docks.
Troisième nuit.
Réparation de la jambe et papotage.
Retour au Murphy's.
Visite du QG, sentiments et sensualité brute.
Quatrième nuit.
Croiser une soeur...
Et l'embarquer dans un plan foireux, retour à la prison. (annulé)
Chinatown (anim Premier signe)
Plus tard, dans Chinatown, l'épidémie fait rage.
Dans l'hôpital.
Bien après.
Retrouvailles avec Guinea.
Burger Bitch (annulé)
Nuits lambda.
C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui. (annulé)
Des petits trous dans le cerveau.
Un gros trou dans le cerveau (en cours)
Une autre nuit sur les toits.
Que va-t-on faire de toi Nej ?
Encore plus tard.
Little boxes (annulée )
Et une autre nuit.
Essaye de tuer Charmant (en cours)
Des mois plus tard
Pacte avec le diable (projet 1/2)
Adieu Nej (projet 2/2)
Courtes retrouvailles nécessaires
Mélancolie nocturne d'un robot trop humain.
Fan Club RP : 30

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: InfectéS   Sam 10 Jan 2015 - 12:55

La gamine voulait aller à l'hôpital et il devenait urgent de rebrancher l'orgienne. Il n'en fallut pas plus à Nyriss pour se décider.

- Bien, accroche-toi dans mon dos, je t'emmène. Melian, toi, suivez-moi ou pas, mais faites attention à vous.

Il lui paraissait évident qu'il fallait mieux rester grouper, mais elle n'allait pas les forcer à la suivre. S'assurant que la fille se tienne bien, elle se baissa ensuite pour attraper l'orgienne, passant un bras sous sa nuque et l'autre sous ses genoux, elle la souleva aisément.
Elle se mit en route, sans trop vraiment savoir où se trouve ce foutu hôpital.

- J'aurais bien besoin d'un pull à capuche aussi, si jamais.

Elle trouverait bien ça en route aussi.

[direction l'hôpital]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: InfectéS   

Revenir en haut Aller en bas
 
InfectéS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Archives de Novlangue :: Novlangue 2140 :: Bas-fonds et Mirail-
Sauter vers: