AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 Loup Crash

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Masculin
Age : 67
Présentation du Personnage : http://novlangue-city.forums-rpg.com/t2472-loup-crash
Fan Club RP : 4

MessageSujet: Loup Crash   Sam 3 Jan 2015 - 17:29

Difficile de me rappeler depuis combien de temps je vis reclus dans cet espace pourrave.

Je notais au commencement les heures, les jours, l'impression que je me faisais du temps qui passe.
J'ai vite perdu le fil. Tant mieux ! J'avais mieux à écrire et c'est ce qui m'a aidé à douter de ma propre existence.

Je croyais construire un univers contre le cours de ce monde détraqué par l'oppression.
J'avais le sentiment de maîtriser l'absence, la mienne, celle des autres, l'absence de tout monde.
Mon espace devenait l'action, le lieu unique.
Mais je suis moins vivant qu'avant, disparaissant et pourrissant dans mon non-espace.
Je ne suis plus rien, moins qu'un moins que rien (est-ce possible!) mais ce que je suis devenu est encore malgré tout possible grâce à ce monde que je rejette et exècre. Quelle illusion d'avoir cru être réel sans lui.
Impossible de sortir des cercles.
C'est le prix à payer de l'opposition sans compromission et nuance.

Je gratte : "opposer une non-existence nouvelle à tout le reste à cause de cette machine qui broie les êtres, c'est ridicule, trop immobile".

Certes le temps évanescent a grillé mes repères.
Les innombrables boîtes de médecine obscure vides qui jonchent le sol, quelque autre substance de l'enfer mais d'enfer avouons-le et les repas lyophilisés identiques et sans saveur sont là pour le prouver.
Mes réserves s'épuisent, je fais maigre chère, je peux maintenant me contenter d'une gamelle par jour, je devrais être sec comme un clou ; mon corps n'a pas bougé, non plus que ma rage.

J'hurle : "je veux m'opposer au-dehors et lutter, rien à foutre, mon âme, elle, saura à chaque seconde jouir du vide tel que je le vis exclusivement aujourd'hui".

[INSURGES]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Loup Crash
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Présentation de personnage :: Personnages disparus-
Sauter vers: