AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Orgienne
Nous sommes ce que vous voulez voir

avatar
Féminin
Age : 117
Présentation du Personnage : Une commande spéciale de Mr Daïre.
Mes RPs : Première nuit.
SUBLIMATION
Nuit pluvieuse.
Rencontre avec un ressac.
Même nuit, au Murphy's, rencontre avec des insurgés...
Journée.
Déguisement.
Deuxième nuit.
L'anarchie s'organise.
Attaque de la prison.
Rencontre avec Melian aux docks.
Troisième nuit.
Réparation de la jambe et papotage.
Retour au Murphy's.
Visite du QG, sentiments et sensualité brute.
Quatrième nuit.
Croiser une soeur...
Et l'embarquer dans un plan foireux, retour à la prison. (annulé)
Chinatown (anim Premier signe)
Plus tard, dans Chinatown, l'épidémie fait rage.
Dans l'hôpital.
Bien après.
Retrouvailles avec Guinea.
Burger Bitch (annulé)
Nuits lambda.
C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui. (annulé)
Des petits trous dans le cerveau.
Un gros trou dans le cerveau (en cours)
Une autre nuit sur les toits.
Que va-t-on faire de toi Nej ?
Encore plus tard.
Little boxes (annulée )
Et une autre nuit.
Essaye de tuer Charmant (en cours)
Des mois plus tard
Pacte avec le diable (projet 1/2)
Adieu Nej (projet 2/2)
Courtes retrouvailles nécessaires
Mélancolie nocturne d'un robot trop humain.
Fan Club RP : 30

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Sam 10 Jan 2015 - 13:22

[venant de là]

C'était ça l'hôpital ?

A première vue il n'y avait personne.
Peut-être parce qu'elle n'était pas passée par la porte principale ? Certainement. Mais elle connaissait assez bien les combines retorses du gouvernement pour ne pas s'y fier. Alors elle était rentrée discrètement par les toits avec ses deux colis, et qui l'aime la suive, avait descendu quelques escaliers jusqu'à trouver une petite pièce pas encore prise d'assaut par le personnel qu'elle entendait s'agiter en bas.
Cet immeuble n'avait rien d'un hôpital à la base d'ailleurs.

Elle posa la petite sur un vieux lit abandonné et l'orgienne contre le mur, près d'une prise. Elle commença à l'inspecter en long, en large et en travers, cherchant une petite trappe, une batterie, quelque chose jusqu'à trouver comment la rebrancher. Cela lui prit bien quelques minutes. Ceci fait, elle s'assit devant elle et attendit, impatiente que la demoiselle mécanique rouvre les yeux.

Elle enleva la capuche du pull qu'elle avait réussit à se dégotter en chemin. Mais ça c'est une autre histoire.


Dernière édition par Nyriss WA-7 le Ven 16 Jan 2015 - 20:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les Ressacs
Vos nuits sont nos jours...

avatar
Féminin
Age : 12
Fan Club RP : 9

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Mar 13 Jan 2015 - 14:44

Apparemment c'est trés facile de me porter. Les jours où je n'ai pas mangé doivent peser lourd et du coup moi bien plus léger.
J'essaie de parler.
ça sent pas trés bon ici. Et même si je vois flou c'est pas trés beau.
Vieux et sale, je me demande si c'est la dernière image que j'aurais de la vie.
J'appelle la jolie dame, mais je sais pas comment elle s'appelle.
Alors ma voix rauque, toute étrange sort de ma gorge :

"Madame, c'est où que nous sommes?"

Evidemment elle ne sait pas non plus comment je m'appelle alors il faut bien que je le lui dise.
Que quelqu'un sache comment je m'appelle ici.
Que quelqu'un se rappelle de mon nom.

" Moi c'est Aslinn"

Aprés j'ai envie de lui dire autre chose.
Mais le lit bien que froid et étrangement sale pour un hôpital reste confortable.
Bien plus confortable que le sol de tout à l'heure.
Alors je sens que je plonge, dans le sommeil ... enfin j'espère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orgienne
Nous sommes ce que vous voulez voir

avatar
Féminin
Age : 27
Mes RPs : Je ne communique jamais mes sources!
Fan Club RP : 1

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Jeu 15 Jan 2015 - 13:51

Je sens le courant me traverser.
Dans la tête, les circuits reprennent vie.

Je n'aime pas tomber en panne, c'est tellement... Faible...
Je lance la mémoire afin de me souvenir de la situation qui était la mienne...

Les morts, le débile qui gueule à tout va, le toit, le "zombie" qui me plote, je recule, ma chute...

Je garde les yeux fermés en attendant que mon système me fasse état des dégâts...

...

...

Rien... C'est un avantage indéniable de ne pas être fait de chair...

Par contre...

Qui m'a branché?
Qui m'a démasqué?
Et si j'étais entre de mauvaises mains?

J'ouvre les yeux... Ami ou ennemi je dois en avoir le coeur net...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les Ressacs
Vos nuits sont nos jours...

avatar
Féminin
Age : 12
Fan Club RP : 9

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Ven 16 Jan 2015 - 15:34

ça me gratouille, ça me chatouille, là au fond du... gosier.
J'ai la gorge en feu. Je vois un peu trouble.
Et pi voilà c'est comme ça quand faut que ça tousse et bien ça tousse.
Alors c'est parti, je m'étouffe presque le sang éclabousse autour, jusque sur la belle dame à côté de moi.
Et de blonde elle passe à demi rousse.
Les cheveux colants de sang entre autre.
Je pense qu'il y a sans doute aussi un peu de mon dernier repas.

" désolée....rrrk rrrk rrrkk rrkkk... j'y peux rien RRRkkk rrrkk "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Masculin
Age : 27
Fan Club RP : 1

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Ven 16 Jan 2015 - 18:28

Je commençais à bien connaître le quartier, mais n'étant pas catégorique quant à la valeur de la chose que j'avais dans la poche, j'hésitais à savoir ou le cacher.

Il me fallait un endroit peu fréquenté pour éviter que quelqu'un tombe dessus. Il me fallait un endroit ou je ne pourrais pas être suivie. Il me fallait aussi un endroit que je puisse retrouver facilement.

L'ancienne école ? Trop squattée.
Les anciens entrepots ? Les paillades encore abandonnés ? Qui sait qui y créchait.
Le vieux théâtre du coin ferait certainement l'affaire s'il n'était pas sur le point de s'écrouler.

- L'hopital !!!! criais-je sans le vouloir. Personne ne s'étonnerait de m'y voir y entrer. Ou de me voir en sortir. Le bâtiment qui l'abritait avait certainement eu une fonction de bureaux bien des années auparavant, mais seuls les niveaux inférieurs abritaient les malades. Il ne serait pas difficile d'accéder aux étages pour y planquer un truc.


J'entre par la porte principale. Le tee shirt remonté sur le nez comme un masque de fortune, je zigzague entre les toux, les crachats et les mains tendues qui réclament de l'aide.

Là haut je trouve un bureau dont l'occupant à du précipitamment partir, des peintures sont encore accrochées aux murs, et une armoire déglinguée, en métal occupe le mur du fond. Les meubles et les chaises sont tous rouillés, tordus et n'ont du coup jamais été volés.
L'intérieur de la porte du placard est creux, j'y cache cette espèce de machin informatique.

Au dehors j'entend le quartier qui s'anime, la Paillade se vide un minimum quand le soir tombe, au profit de vendeurs plus sordides encore. Ceux qui repartent passent par Chinatown pour rejoindre les Minguettes. Si j'arrive à sortir avant de les croiser, ma visite restera secrète.

En quittant le bureau je trébuche. Un bruit de féraille résonne dans tout le couloir lorsque je m'agrippe par réflexe au bureau qui s'écroule sous mon poids. Je m'immobilise pour guetter du bruit, par sécurité. Mais le silence qui arrive à mes oreilles n'est pas naturel. Alors je me jette dans le bureau d'en face, espérant que si l'on me trouve, l’œil du malin soit attiré loin de ma cachette.

Je m'éclipse par la fenêtre, descendant le long de la façade jusqu'à attérir sur un toit, et je me déplace ainsi jusqu'a retourner près de la gamine que j'ai ramassé poignardée il y a deux jours. Sans oublier de manger en passant, pour ne pas retomber encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orgienne
Nous sommes ce que vous voulez voir

avatar
Féminin
Age : 117
Présentation du Personnage : Une commande spéciale de Mr Daïre.
Mes RPs : Première nuit.
SUBLIMATION
Nuit pluvieuse.
Rencontre avec un ressac.
Même nuit, au Murphy's, rencontre avec des insurgés...
Journée.
Déguisement.
Deuxième nuit.
L'anarchie s'organise.
Attaque de la prison.
Rencontre avec Melian aux docks.
Troisième nuit.
Réparation de la jambe et papotage.
Retour au Murphy's.
Visite du QG, sentiments et sensualité brute.
Quatrième nuit.
Croiser une soeur...
Et l'embarquer dans un plan foireux, retour à la prison. (annulé)
Chinatown (anim Premier signe)
Plus tard, dans Chinatown, l'épidémie fait rage.
Dans l'hôpital.
Bien après.
Retrouvailles avec Guinea.
Burger Bitch (annulé)
Nuits lambda.
C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui. (annulé)
Des petits trous dans le cerveau.
Un gros trou dans le cerveau (en cours)
Une autre nuit sur les toits.
Que va-t-on faire de toi Nej ?
Encore plus tard.
Little boxes (annulée )
Et une autre nuit.
Essaye de tuer Charmant (en cours)
Des mois plus tard
Pacte avec le diable (projet 1/2)
Adieu Nej (projet 2/2)
Courtes retrouvailles nécessaires
Mélancolie nocturne d'un robot trop humain.
Fan Club RP : 30

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Ven 16 Jan 2015 - 20:45

La mise en marche se fait un peu longue, une mise à jour à effectuer peut-être ? Faut voir sur quelle vieille version elle tourne... Oui je suis un peu moqueuse. Mais du coup je me retourne vers la jeune fille et lui sourit, mon sourire est sincère cependant il est teintée de peine à voir son état. Elle est pâle et maigrichonne.

- Je suis Nyriss, et nous sommes dans l'hôpital, juste au dessus. Mais avant de t'y emmener je veux réveiller la jolie blonde. Est-ce que tu as faim ou b...

Mon attention est rapidement accaparée par l'androïde qui ouvre les yeux. Je ne peux m'empêcher de sourire à elle aussi, j'aime mes sœurs et je n'arrive pas à m'en méfier. Pourtant certaines pourraient encore travailler pour le gouvernement...

- Salut...

Mais pas le temps d'entamer une discussion, voilà que la gamine se met à cracher du sang comme un geyser. L'image est un petit exagérée, certes. Quelques gouttes arrivent sur ma peau mais c'est ma sœur qui s'en prend le plus. Horrifiée, ma main se porte à ma bouche et mes yeux s'écarquillent, le tout avec un naturel déconcertant. Puis je bondis sur mes pieds et trouve une vieux bout de rideau pour essuyer le sang, puis avec un bout propre j'aide Aslinn à se débarbouiller. J'étais sur le point d'enquêter sur son état, de lui trouver à boire mais nous sommes à nouveau déranger. Un grand fracas retentit dans le couloir puis le silence complet, dérangeant.

Je me lève aussitôt, posant un doigt sur mes lèvres de façon significative. Et je chuchote tout bas.

- Ne bougez pas, je vais voir.

Avant de disparaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les Ressacs
Vos nuits sont nos jours...

avatar
Féminin
Age : 12
Fan Club RP : 9

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Sam 17 Jan 2015 - 9:24

Le chiffon ne sent pas bon, mais le geste est doux et je me laisse faire.
C'est bon que quelqu'un prenne soin de moi.
Je me gratte les plaies déjà purulente.
Je me demande à quoi cela peut bien ressembler et je soulève ma manche.
Nyriss sursaute et me laisse.
Je sens comme une alerte dedans
mon cœur s'affole un peu mais mes forces sont bien trop faible pour que je puisse bouger et me protéger.
Le froid ne m'a pas quitté encore alors que je le sens ma peau est bouillante.
Et je ne distingue aucune couverture sur ce lit. En ai-je une?
Aucune idée
Pas le temps de chercher.
Je rampe vers la jolie dame.
Et je me roule en boule sous son bras droit.
Comme crapette, mon chat.

"madame.. j'ai froid. "

Je grelotte et j'ai du mal à respirer.

" Maman..."

Je me souviens encore de ma maman qui me soignait. Elle me faisait boire des tisanes à base de plantes. Toujours délicieuses parce que c'était maman qui les faisait. Lorsque j'étais dans mon lit elle me chantonnait des berceuses. Elle caressait mes cheveux.

Je pense à elle....

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orthodoxe
Esclave de corps et d'esprit

avatar
Masculin
Age : 104
Fan Club RP : 1

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Dim 18 Jan 2015 - 17:25

Assis dans un coin de la pièce, mon blaster à la main, je regarde en silence. Quelle merde cette maladie ! .. Et, rigolons pas, c'est pas avec mon masque pourri sur le visage que j'ai mis quand j'ai vu que la gosse était salement atteinte, et mes manches longues, et mes gants, que j'éviterai le problème.

Enfin. Faut bien crever d'un truc, pas vrai ?

Je dis ça, mais quand la g... Aslinn. Quand Aslinn a toussé, recrachant du sang, probablement un bout de poumon et son repas avec, ben j'ai bondi en arrière, et j'ai failli passer à travers de la fenêtre. Foutu instinct de survie de merde.

Et j'ai même pas proposé d'accompagner la fille-robot n°1 quand elle est allée voir dans le couloir d'où venait ce grand bordel. Je suis un foutu lâche, en fait.

Je sors une clope de ma poche, l'allume.

Et c'est là que je m'aperçois que mes mains tremblent.

- ... Quelqu'un en veut une ?

... Non mais quel con.

_________________


"T'façons, j'm'en fous".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orgienne
Nous sommes ce que vous voulez voir

avatar
Féminin
Age : 117
Présentation du Personnage : Une commande spéciale de Mr Daïre.
Mes RPs : Première nuit.
SUBLIMATION
Nuit pluvieuse.
Rencontre avec un ressac.
Même nuit, au Murphy's, rencontre avec des insurgés...
Journée.
Déguisement.
Deuxième nuit.
L'anarchie s'organise.
Attaque de la prison.
Rencontre avec Melian aux docks.
Troisième nuit.
Réparation de la jambe et papotage.
Retour au Murphy's.
Visite du QG, sentiments et sensualité brute.
Quatrième nuit.
Croiser une soeur...
Et l'embarquer dans un plan foireux, retour à la prison. (annulé)
Chinatown (anim Premier signe)
Plus tard, dans Chinatown, l'épidémie fait rage.
Dans l'hôpital.
Bien après.
Retrouvailles avec Guinea.
Burger Bitch (annulé)
Nuits lambda.
C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui. (annulé)
Des petits trous dans le cerveau.
Un gros trou dans le cerveau (en cours)
Une autre nuit sur les toits.
Que va-t-on faire de toi Nej ?
Encore plus tard.
Little boxes (annulée )
Et une autre nuit.
Essaye de tuer Charmant (en cours)
Des mois plus tard
Pacte avec le diable (projet 1/2)
Adieu Nej (projet 2/2)
Courtes retrouvailles nécessaires
Mélancolie nocturne d'un robot trop humain.
Fan Club RP : 30

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Lun 19 Jan 2015 - 19:36

J'ai suivit les bruits de pas qui s'échappaient du couloir avec une bonne longueur d'avance, m'amenant jusqu'à une fenêtre. De là j'aperçois une personne filer. Rien de grave apparemment. Je peux donc retourner auprès du petit groupe.

Melian est prostrée dans un coin, silencieuse, la gamine s'est fourrée dans les bras de l'autre Orgienne et l'homme est toujours là, noyant son malheur dans la nicotine.

- Non merci, ça va encrasser mes circuits. Fausse alerte sinon.

Zéro intérêt pour une Orgienne.

- Et toi c'est quoi ton nom alors ?

Je regarde encore une fois la scène et m'approche d'Aslinn. J'aime pas son état, j'aime pas la façon qu'elle a d'appeler sa maman comme si c'était moi, comme si c'était elle, la blonde, j'aime pas sa bouille d'ange. Ou j'aime trop. Avec elle, mon empathie atteint son paroxysme. Je voudrais tellement faire quelque chose pour elle... Alors je m'assoies à ses côtés, attendant que l'Orgienne reprenne ses esprits et qu'une idée vienne. J'ai besoin d'une pause en fait. Du bout des doigts je caresse sa joue, si douce. Comme ma voix.

- On va aller voir ce que donne l'hôpital avant de t'y conduire. Je ne voudrais pas qu'ils te prennent pour un cobaye.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orgienne
Nous sommes ce que vous voulez voir

avatar
Féminin
Age : 27
Mes RPs : Je ne communique jamais mes sources!
Fan Club RP : 1

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Mar 20 Jan 2015 - 11:11

J'entend des voix alors que mes yeux s'ouvrent, j'entend des prénoms, Nyriss? Aslinn? La première est claire et assurée, la deuxième est frêle et fatiguée...

Mon regard se plonge directement dans celui de la jeune femme devant moi... Je ne suis pas la seule survivante... Nyriss...

Avant même d'avoir le temps d'ouvrir la bouche, je me retrouve le visage et les vêtements recouvert d'une matière ignoble propre aux humains... Et mes cheveux, non mais ils savent le temps que ça prend d'avoir une chevelure parfaite??

Je cherche du regard d'où est venu ce jet et je vois cette petite chose qui semble mal en point, c'est elle qui était aux mains de ce fou furieux... Je remarque que l'état s'est empiré depuis ma coupure... J'en déduis qu'il s'agit d'Aslinn...

Nyriss nettoies rapidement le sang avant de s'occuper de la coupable de mon horreur capillaire... Depuis quand sommes nous doté d'un instinct maternelle?

...

Quel était l'origine de ce bruit... Je n'aime pas ça du tout!

Une chose est certaine c'est que si j'avais été en pleine possession de mes moyens, autrement dit si mes batteries étaient pleines et que je n'étais pas branchée, je serais sans doute partie dans la direction opposé. Je refuse de me faire attraper! Mais il me manque encore au moins deux heures de charge...

Nyriss se lève subitement et va voir ce qu'il se passe en nous faisant signe de ne pas faire de bruit. En même temps je ne peux pas bouger...

Aslinn se met à bouger, elle s'approche dangereusement de moi, et se cale dans le creux de mon bras... Et voilà qu'elle m'appelle Maman... Y a vraiment un truc qui ne va pas avec cette fille... Elle est tellement brûlante de fièvre qu'elle fini par réchauffer une partie de ma carcasse... Un peu plus et elle me ferait pitié...

Soudain la voix d'un homme me fait sursauté... Décidément je n'aime pas tomber en rade, je suis lente à me remettre après c'est une horreur.
Il est là dans un coin, une arme à la main, et accoutré d'une étrange manière...

Je ne comprendrais jamais les Hommes... murmurai-je

Voilà Nyriss qui revient, elle ne semble pas inquiète et le confirme en annonçant une fausse alerte. Elle demande un nom mais j'ignore si c'est à moi qu'elle s'adresse. Mais je fini tout de même par répondre :

Je me nomme Eyleen.

Elle s'assoit à côté d'Aslinn et lui caresse la joue...

Nous sommes dans un hôpital ? Ça sent pas bon cette histoire...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les Ressacs
Vos nuits sont nos jours...

avatar
Féminin
Age : 12
Fan Club RP : 9

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Mar 20 Jan 2015 - 11:31

HRP:
 



Des calins, des caresses.
C'est bon mais quelque chose de plus grogne dans mon ventre.
J'ai trés faim.
Comment peux t'on avoir faim quand on est malade comme ça.
En tout cas ça grogne vraiment.
Nyriss me caresse la joue, alors que La jolie dame est toute raide, et dur comme une porte.
ça lui plait pas que je sois contre elle.
Peut être elle a peur d'etre malade.
Elle a raison je devrais pas leur donner ma maladie.

" vous allez être malade aussi vous devez me laisser seule parce que sinon je ... peut être c'est trop tard déjà. Pardon"

En même temps depuis que je suis parti de chez moi j'ai tenu des jours entiers. Les autres ont été pire plus vite. Et même certain mort.

" Je suis malade depuis plus longtemps que les gens mort là dehors. Je suis pas bien mais je devrais être plus malade ou morte"

Maman m'a toujours dis je sais réfléchir et malgré la fièvre ça fonctionne encore bien.

" il faut le dire aux docteurs... c'est plus lent chez moi, il faut leur dire"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orthodoxe
Esclave de corps et d'esprit

avatar
Masculin
Age : 104
Fan Club RP : 1

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Mar 20 Jan 2015 - 19:04

La cigarette me fait du bien, j'me détends un peu.
Juste ce qu'il faut pour que mon cerveau se remette en marche.

- Si ça va plus lentement chez toi, alors ouais, ça vaut le coup de faire remonter l'info aux toubibs. ... S'il y en a vraiment un dans ce... cet endroit.

Ouais, parce que qualifier ça d’hôpital, c'est juste se foutre de la gueule du monde. ... Mouroir, ptêt ?


Une nouvelle taffe, et j'ai assez d'énergie pour une question :

- Dites, les filles, je croyais que les cyborgs avaient été détruites il y a des lustres. La nouvelle de votre éradication a été grandement exagérée, c'est ça ? ... J'ai croisé une de vos collègues il y a quelques jours. 3 en moins d'une semaine, ça me semble beaucoup comme coïncidence, même avec ma chance légendaire. ... Vous passez à l'attaque ?


Je mets la sécurité à mon blaster, histoire qu'elles se sentent pas menacées.

- J'm'appelle Dennis.

_________________


"T'façons, j'm'en fous".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orgienne
Nous sommes ce que vous voulez voir

avatar
Féminin
Age : 117
Présentation du Personnage : Une commande spéciale de Mr Daïre.
Mes RPs : Première nuit.
SUBLIMATION
Nuit pluvieuse.
Rencontre avec un ressac.
Même nuit, au Murphy's, rencontre avec des insurgés...
Journée.
Déguisement.
Deuxième nuit.
L'anarchie s'organise.
Attaque de la prison.
Rencontre avec Melian aux docks.
Troisième nuit.
Réparation de la jambe et papotage.
Retour au Murphy's.
Visite du QG, sentiments et sensualité brute.
Quatrième nuit.
Croiser une soeur...
Et l'embarquer dans un plan foireux, retour à la prison. (annulé)
Chinatown (anim Premier signe)
Plus tard, dans Chinatown, l'épidémie fait rage.
Dans l'hôpital.
Bien après.
Retrouvailles avec Guinea.
Burger Bitch (annulé)
Nuits lambda.
C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui. (annulé)
Des petits trous dans le cerveau.
Un gros trou dans le cerveau (en cours)
Une autre nuit sur les toits.
Que va-t-on faire de toi Nej ?
Encore plus tard.
Little boxes (annulée )
Et une autre nuit.
Essaye de tuer Charmant (en cours)
Des mois plus tard
Pacte avec le diable (projet 1/2)
Adieu Nej (projet 2/2)
Courtes retrouvailles nécessaires
Mélancolie nocturne d'un robot trop humain.
Fan Club RP : 30

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Mar 20 Jan 2015 - 21:22

Je ne bouge pas, ça fait du bien aussi de ne rien faire. Après tout ce qu'il venait de se passer, une petite pause semblait amplement mérité.

- Ne t'en fais pas Aslinn, Eyleen et moi, on ne craint rien. On est... différente.


Au pire on aurait quelques bubons, c'était moche mais on n'en crèverait pas. Par contre elle... Non, y penser m'arrachait déjà le cœur. Je m'attachais trop et trop vite, décidément. T'aimes, t'aimes trop.
Mais c'est Dennis que je regardais avec suspicion désormais. Il voulait livrer la gamine, étrange non ? Qui était-il ? A quelle groupe appartenait-il ?

- Non, non, hors de question de leur dire quoi que ce soit. Ils vont lui planter des aiguilles partout, la faire souffrir avant de la dépecer. On ne la descendra que s'ils ont de quoi l'aider. En plus, je ne connais que trop bien le gouvernement, y'a forcément un piège quelque part. Chinatown, minguettes, quartiers populaires...Tous des endroits surpeuplés d'Orthodoxes et de quelques non-pucés... Vous ne trouvez pas ça louche ? Les riches ne sont pas malades eux ? Et ce ciel rouge l'autre nuit...


L'autre nuit ou hier ? Le temps se perdait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ

avatar
Féminin
Age : 27
Présentation du Personnage : [url=LIEN vers le RP]Nom du RP[/url]
Mes RPs : [url=LIEN vers le RP]Nom du RP[/url]
Fan Club RP : 0

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Mer 21 Jan 2015 - 15:09

Des pas rapides dans le long couloir.
La poussière qui se soulève sous ses pas.

Krystina est là.

D'un geste rapide elle ouvre la porte de la chambre, comme si elle savait parfaitement où elle devait aller.
A l'intérieur un groupe de personne entourant une jeune fille bien mal en point.
Elle s'en approche et demande d'une voix posée.

- Depuis quand est-elle fievreuse ?

Machinalement elle retire une paire de gants de la poche de sa blouse blanche et s'en habille les mains.
Index et majeur joints, elle prend le pouls de la demoiselle au niveau de la gorge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Féminin
Age : 30
Fan Club RP : 23

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Mer 21 Jan 2015 - 16:54

J'ai perdu la notion du temps. Dans un état un peu second, j'ai du suivre la joyeuse troupe sans trop m'en rendre compte, ou du moins sans réellement décider de les suivre. Toujours est-il que je ne suis plus dans la rue avec ce prédicateur de malheur, et que je me retrouve avec deux orgiennes, une gamine terriblement malade qui crache du sang, et un homme acrobate qui fume.

Cette odeur de maladie, la tête qui me tourne un peu, je ne suis toujours pas dans mon assiette, mais au moins je reprend un peu conscience.
Cependant, voilà que débarque quelqu'un d'autre qui n'est guère pour me mettre à l'aise. Sa tenue me rappelle trop ceux que j'ai été forcée de côtoyer des années durant.
La crainte maladive que j'ai envers le corps médical (ou soi-disant médical) menace de me submerger mais je m'enferme dans un mutisme courageux et inconsciemment, je me rapproche un peu du dénommé Dennis.

Il semble calme et sûr de lui, ça me va bien pour le moment.
Nerveusement, mes doigts triturent mes avant bras marqués de cicatrices qui resteront définitives, héritage de ma jeunesse et de ce qui a fait de moi la mentaliste que je suis.
Un regard en biais vers l'infirmière, nerveux, suspicieux.
Pourvu qu'elle ne s'intéresse pas à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ

avatar
Féminin
Age : 27
Présentation du Personnage : [url=LIEN vers le RP]Nom du RP[/url]
Mes RPs : [url=LIEN vers le RP]Nom du RP[/url]
Fan Club RP : 0

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Jeu 22 Jan 2015 - 12:47

Elle n'attends pas la réponse des autres occupants de la pièce.

Le pouls de la jeune fille et très rapide et très irrégulier. La fièvre est très forte.
Son teint pâle et les cernes sous ses yeux en sont la confirmation.

Krystina se dirige vers le fond de la pièce et vient chercher un pied métallique prêt à recevoir une poche de sérum à perfuser. Elle revient vers la petite.

- Elle est très deshydratée.
Je vais devoir la perfuser.


Méthodiquement elle sort de sa poche une poche de sérum avec au bout d'un petit tuyau une aiguille.

- Je vais demander aux parents seulement de rester dans cette pièce.
Les autres pouront attendre dans le couloir ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les Ressacs
Vos nuits sont nos jours...

avatar
Féminin
Age : 12
Fan Club RP : 9

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Jeu 22 Jan 2015 - 14:11

Je n'aime pas la manière dont la femme en blanc se déplace.
C'est trop rapide et ça me fait cligner des yeux.
Je lui répond que j'ai de la fièvre que depuis ce matin. Et puis que je suis malade depuis déjà au moins 15 jours... il me semble...
Je saisie la main de Nyriss, surtout qu'elle ne m'abandonne pas.
Mes yeux le lui demande en silence.
Rien qu'un petit mensonge, je n'ai plus de parent mais la dame en blanc n'est pas obligée de le savoir.

Je ne veux pas qu'elle me mette du produit.
Je ne sais pas ce que c'est, j'ai pas compris et je regarde l'aiguille avec des grands yeux, aussi grand que mon visage est petit.

Mais qu'est ce qu'elle me veut!

" NON!"

Je recule contre le mur, je me débat déjà avec le peu d'énergie qu'il me reste.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orgienne
Nous sommes ce que vous voulez voir

avatar
Féminin
Age : 117
Présentation du Personnage : Une commande spéciale de Mr Daïre.
Mes RPs : Première nuit.
SUBLIMATION
Nuit pluvieuse.
Rencontre avec un ressac.
Même nuit, au Murphy's, rencontre avec des insurgés...
Journée.
Déguisement.
Deuxième nuit.
L'anarchie s'organise.
Attaque de la prison.
Rencontre avec Melian aux docks.
Troisième nuit.
Réparation de la jambe et papotage.
Retour au Murphy's.
Visite du QG, sentiments et sensualité brute.
Quatrième nuit.
Croiser une soeur...
Et l'embarquer dans un plan foireux, retour à la prison. (annulé)
Chinatown (anim Premier signe)
Plus tard, dans Chinatown, l'épidémie fait rage.
Dans l'hôpital.
Bien après.
Retrouvailles avec Guinea.
Burger Bitch (annulé)
Nuits lambda.
C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui. (annulé)
Des petits trous dans le cerveau.
Un gros trou dans le cerveau (en cours)
Une autre nuit sur les toits.
Que va-t-on faire de toi Nej ?
Encore plus tard.
Little boxes (annulée )
Et une autre nuit.
Essaye de tuer Charmant (en cours)
Des mois plus tard
Pacte avec le diable (projet 1/2)
Adieu Nej (projet 2/2)
Courtes retrouvailles nécessaires
Mélancolie nocturne d'un robot trop humain.
Fan Club RP : 30

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Jeu 22 Jan 2015 - 19:55

Une infirmière. Qui débarque. Comme ça. Comme si elle savait.
Je balaye la pièce du regard, méthodiquement. Où se cache la caméra ? Le drone ? Autre ?
Je ne vois rien mais il y a forcément quelques chose.

Sinon, comment aurait-elle su ?
J'aime pas ses manières, j'aime pas ses ordres.
Et je réajuste mon pull pour bien cacher mes circuits.

Je lui arrache la poche des mains pour lire l'étiquette, regarder le produit. Méfiante ? Oui. Est-ce que j'en fais trop ? Peut-être. Mais avec la gamine qui me sert la main comme si elle voulait la broyer, qui se débat et qui crie, je ne risque pas de laisser celle là sans approcher. Je fais couler un petit peu du liquide pour le sentir, tout à l'air normal. Je devrais m'installer un truc d'analyse dans un autre doigt, tiens.

J'arrête l'infirmière en tendant la paume de ma main devant elle.

- Stop, je suis docteur, je vais m'occuper d'elle.

C'est un mensonge, mais pas totalement faux. Je prends doucement Aslinn dans mes bras pour la calmer déjà, ma joue contre la sienne, mon souffle chaud et rassurant, je l'entoure et la soulève pour la porter jusqu'au lit, mais je ne la lâche pas. Je l'assois juste, toujours mes bras autour d'elle. J'ai toujours la poche dans une main. Je murmure à son oreille.

- Je vais rester avec toi, je te le promets. Tu as confiance en moi ?

Je recule un peu, à genou devant elle et je lui remontre la poche de sérum.

- Ça c'est pour te donner des forces. Tu veux bien me laisser te le mettre ? Ça va faire un tout petit mal, à peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les Ressacs
Vos nuits sont nos jours...

avatar
Féminin
Age : 12
Fan Club RP : 9

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Ven 23 Jan 2015 - 11:35

Spoiler:
 



J'ai peur mais je vais me laisser faire.
Parce que j'ai confiance en Nyriss, même si elle est un peu différente.

Je relève ma manche et la regarde d'un drôle d'air.

" bon ben alors tu me le mets ton truc?"


je cache ma peur , j'attends la sensation , je ferme les yeux.
Je sens une drôle d'odeur, ce n'est pas celle de l'hôpital, c'est l'odeur d'une cigarette.
J'ouvre mes yeux juste pour dire à celui qui s'appelle Denis " Hey! On a pas le droit de fumer, ici c'est un hôpital! "
Puis je les referme très vite, je ne veux pas sentir la piqûre.

Je pense à ma maman. Encore? oui je pense tout le temps à maman, et à mes frères et sœurs. Car je les aimais le plus au monde. ça me donne du courage.

Puis finalement, avec la fièvre et les émotions je m'endors avant même d'avoir été piqué.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ

avatar
Féminin
Age : 27
Présentation du Personnage : [url=LIEN vers le RP]Nom du RP[/url]
Mes RPs : [url=LIEN vers le RP]Nom du RP[/url]
Fan Club RP : 0

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Sam 24 Jan 2015 - 14:52

- Très bien.
Puisque vous êtes ...

krystina marque une courte pause dans sa phrase puis reprends de suite avec un air ironique.
- ... docteur.
Je vous laisse la perfuser.


Avec un sourire incrédule sous son masque, elle se dirige vers la porte de la chambre et met la main sur la poignée.

- On m'attend à l'entrée.
Je reviens dans peu de temps.


Elle s'en va comme elle est venue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orgienne
Nous sommes ce que vous voulez voir

avatar
Féminin
Age : 117
Présentation du Personnage : Une commande spéciale de Mr Daïre.
Mes RPs : Première nuit.
SUBLIMATION
Nuit pluvieuse.
Rencontre avec un ressac.
Même nuit, au Murphy's, rencontre avec des insurgés...
Journée.
Déguisement.
Deuxième nuit.
L'anarchie s'organise.
Attaque de la prison.
Rencontre avec Melian aux docks.
Troisième nuit.
Réparation de la jambe et papotage.
Retour au Murphy's.
Visite du QG, sentiments et sensualité brute.
Quatrième nuit.
Croiser une soeur...
Et l'embarquer dans un plan foireux, retour à la prison. (annulé)
Chinatown (anim Premier signe)
Plus tard, dans Chinatown, l'épidémie fait rage.
Dans l'hôpital.
Bien après.
Retrouvailles avec Guinea.
Burger Bitch (annulé)
Nuits lambda.
C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui. (annulé)
Des petits trous dans le cerveau.
Un gros trou dans le cerveau (en cours)
Une autre nuit sur les toits.
Que va-t-on faire de toi Nej ?
Encore plus tard.
Little boxes (annulée )
Et une autre nuit.
Essaye de tuer Charmant (en cours)
Des mois plus tard
Pacte avec le diable (projet 1/2)
Adieu Nej (projet 2/2)
Courtes retrouvailles nécessaires
Mélancolie nocturne d'un robot trop humain.
Fan Club RP : 30

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Mer 28 Jan 2015 - 11:07

L'infirmière s'en va et la petite lui offre son bras, presque pressé.
Qu'est ce qu'elle est courageuse.

- Ouais, c'est ça, ciao et bon vent.

Elle offre son plus joli sourire à Aslinn, se demandant ce qu'elle peut bien faire là, à jouer les mamans attentionnés, à s'attacher à cette enfant. C'est pas une bonne idée, vraiment pas. Mais c'est plus fort qu'elle. Est-ce que Melton n'aurait pas fait d'elle l'incarnation de l'amour ? Elle repense à ces moments passés avec lui, comme il la traitait... Comme sa fille. Tout ce qu'il lui avait appris, les surprises qu'il lui avait laissés dans un recoin de ses données. Elle était la fille qu'il n'avait jamais eu, et probablement son cadeau pour la société. Sa façon à lui de réparer le mal qu'il avait fait en travaillant pour des connards comme Daïre. C'était pas un chic type, juste avec elle il l'avait été et elle devait être à la hauteur de ses attentes. Elle n'oublierait jamais sa dernière phrase à son intention. Elle aurait tellement voulu le revoir... Elle l'aimait comme un père, maintenant elle réalisait. Et plus la gamine réclamait sa maman, plus cela lui nouait la gorge. Elle aussi, c'était une enfant, une enfant qui voulait être avec son papa.

Mais elle ne pouvait pas le montrer, pas dans ce corps de femme fatale. Ça serait tellement pathétique. B62 se moquerait bien de moi, elle, elle était mon opposée, mais ma soeur pour autant. Est-ce que Eyleen serait comme elle ? Un vrai frigo ?

Elle avala sa salive et se reprit, son sourire s'était effacé pendant quelques secondes, elle le fit réapparaitre. Et d'une voix douce elle commença une histoire, pour ne pas qu'Aslinn se préoccupe de la piqure et de la douleur. C'était un conte qu'elle avait enregistré parmi tant d'autres, rien d'extraordinaire.

- Il était une fois une petite mouche qui vivait avec sa famille dans une pomme moisie au pied d'un grand pommier. La petite mouche n'était jamais sortie bien loin de chez elle, car elle était heureuse auprès de sa famille.

Il faut dire qu'il n 'y avait jamais personne qui passait près de ce pommier, peut-être de temps en temps une fourmi ou deux qui étaient trop occupées à travailler pour prendre le temps de saluer la famille Mouche.

Par une belle journée d'été, la petite mouche se prélassait au soleil sur le haut de sa pomme pourrie en regardant les nuages bouger lentement dans le ciel bleu. Quand soudain "Flip ! Flap !". Ça alors, la petite mouche aurait juré entendre quelque chose.

Flip ! Flap ! C'était un magnifique papillon, elle n'en avait jamais vu de toute sa vie de mouche.

Le papillon était de toutes les couleurs, ses ailes étaient immenses et dorées, parsemées de taches rouges, bleu turquoise et violettes. Chaque aile était ornée en son centre d'un large cercle noir intense, lui même entouré de vert brillant.

La petite mouche n'en croyait pas ses yeux à facettes, ce nouveau venu était tellement beau ! Elle ne pensait pas que des ailes pouvaient avoir des couleurs, elle avait toujours pensé que tous les autres animaux volants de la terre possédaient des ailes comme les siennes, petites, fines et transparentes.

Le papillon lui adressa alors la parole : "Bonjour, dit-il, je crois que je me suis perdu sous ce pommier, pourriez-vous m'indiquer la direction de la forêt ?"

La petite mouche n'était certes jamais sortie de chez elle mais elle connaissait bien la direction de la forêt pour avoir souvent vu ses parents en prendre le chemin. Sans dire un mot elle montra du doigt le chemin au papillon. Elle aurait bien voulu lui poser des tonnes de questions pour savoir comment il avait fait pour avoir des ailes si jolies mais elle était tellement éblouie par la beauté du papillon qu'elle n'arrivait plus à parler.
Le papillon la remercia et s'en fût d'un vol léger en direction de la forêt.

La petite mouche ne conta rien de cette expérience à sa famille, et quelques jours passèrent. Cependant, elle n'arrivait pas à oublier le papillon. À vrai dire, elle y pensait sans cesse, du matin au soir, et même la nuit.

Comme elle se sentait laide quand elle pensait à lui, avec ses ailes d'or qui scintillaient sous le soleil d'été !


Entre temps elle avait piqué son bras, coincé l'aiguille avec un pansement et accroché la poche, et elle remarqua tout juste que la petite s'était endormie en plein milieu. L'histoire devait être mal choisit. Elle avait du mal à juger de ce genre de choses, il paraissait juste que cela plaisait aux enfants. Elle n'avait rien senti et c'est tout ce qui comptait. Et elle n'avait même pas à conter la fin de l'histoire.

Elle allongea donc la petite et soupira. Regardant chaque personne présente puis balayant la pièce.

- Qu'est ce qu'on fait ?
On nous observe et cela ne me plait pas.


Si ça ne tenait qu'à elle, elle se casserait, au Mirail. Mais elle était beaucoup trop gentille pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les Ressacs
Vos nuits sont nos jours...

avatar
Féminin
Age : 12
Fan Club RP : 9

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Ven 30 Jan 2015 - 12:32

Des rêves dansent derrière les paupières de la petite fille.
Des rêves d'enfant encore malgré l'odeur de mort partout.
Des rêves que l'histoire de Nyriss a appelés.
La ritournelle tourne autour des visions dorées, des ailes de papillons colorés.

" Dors dors ma si jolie
rien ne bouge
plus de bruit
Vole vole mon amie
aux étoiles
endormies
Tu viens voler la lumière
qui dans tes yeux
qui dans tes yeux
brille"

Et les lèvres bougent, là dans le vraie monde.
Le son passe à peine les lèvres craquelées.
Aslinn rêve
Aslinn vogue

Inconsciente de ce qui se passe autour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ

avatar
Féminin
Age : 63
Présentation du Personnage : [url=LIEN vers le RP]Nom du RP[/url]
Mes RPs : [url=LIEN vers le RP]Nom du RP[/url]
Fan Club RP : 0

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Sam 31 Jan 2015 - 10:38

Le docteur débarque à son tour, Krystina à ses bottes.

- Bon vous vous croyez où là ? C'est MON hôpital !
Toi, là, avec le pull, on m'a dit que t'étais docteur. T'enfiles ça et tu vas bosser.


Elle balance une combi à l'Orgienne. (sans savoir que s'en est une)

- Comme on ne sait pas si t'es infectée ou pas, t'en sors pas ou alors tu te casses. On ne veut pas de toi dans la salle de repos. T'as qu'à mourir de faim dedans pour ce que ça me chante. Krystina, donne lui quelques malades à soigner.

Mains sur les hanches encore plus volumineuses dans sa combi, elle balaye les autres du regard.

- Vous trois, rez-de-chaussée. On a des vaccins. Et la gamine, je l'embarque.
Faites place !


Elle s'avance pour récupérer le colis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Féminin
Age : 30
Fan Club RP : 23

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Mar 3 Fév 2015 - 18:52

Je n'aime pas, mais alors pas du tout ce va et vient de blouses blanches entre celle de l'infirmière et celle de la doctoresse qui vient de débarquer avec son air pas amical.
J'ai écouté l'histoire de Nyriss avec un sourire, mais elle n'a pas terminé, la petite s'étant déjà endormie, sans doute épuisée.
Pour autant, cet endroit me donnait la chaire de poule.

Aussi, quand l'Orgienne nous demanda notre avis quant à la suite, je marmonnais vaguement:

Partir, partir d'ici. Danger, choses pas claires...

Et à peine cela dit la doctoresse débarque et me donne des frissons dans le dos. Piégée. Je me sens piégée et d'ailleurs on l'est tous.
Que va faire Nyriss? Voilà déjà la vieille qui s'avance et je recule précipitamment pour m'éloigner. Repartir, n'importe quoi... mais surtout pas de vaccin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orgienne
Nous sommes ce que vous voulez voir

avatar
Féminin
Age : 27
Mes RPs : Je ne communique jamais mes sources!
Fan Club RP : 1

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   Mer 4 Fév 2015 - 8:52

J'observe, mais ne dis mot...

Je n'aime pas du tout ça, mais alors vraiment pas...

Une jeune femme, que j'avais à peine remarqué avant ça dit tout haut ce que je pense tout bas...

Je n'aime pas les humains. J'aime encore moins les gens qui portent des blouses blanches...

Expérience...

Voilà ce qui sort de ma bouche...
Nous n'aurions jamais du venir ici, mais si nous n'étions pas venu je n'aurais pas retrouvé mon énergie et ma force... Si nous n'étions pas venu, la petite serait dans un état pire encore, et serait un poids pour notre fuite...

Notre? Qu'est ce qui me retient de partir seule? Mes batteries sont rechargées maintenant, et je n'ai jamais eu besoin de personne pour quoi que se soit... Pourtant je reste là... Je me débranche tout de même afin d'être maîtresse de mes mouvements...

De la gratitude? C'est un sentiment d'humain...

Mais cette femme en blanc qui s'approche de la petite... Hors de question qu'elle parte avec!
Je me place rapidement entre les deux.

Vous ne la toucherez pas, si vous avez des soins à lui prodiguer, ils seront fait ici, et pour ma part je ne bougerai pas de là.

Je ne dois surtout pas l'écouter, il est hors de question que j'aille ailleurs, surtout pour recevoir un vaccin, les infirmières pourraient être surprise en essayant de me piquer le bras...

Et pourtant... Imaginer leurs visages plein de peur en se rendant compte de ce que je suis me fais sourire...

Mais on ne sait jamais, ce sait maintenant qu'ici, hormis ce qui semble être le personnel de l'hôpital, personne ne me veut du mal, je ne sais pas ce qu'il y a d'autre ailleurs, ni qui, ni quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques étages au dessus, dans une chambre abandonnée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Archives de Novlangue :: Novlangue 2140 :: Bas-fonds et Mirail-
Sauter vers: