AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 Elea ou la fin des automatismes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Automate
Nous sommes Dieu...

Féminin
Age : 38
Présentation du Personnage : http://novlangue-city.forums-rpg.com/t2510-elea-ou-la-fin-des-automatismes#80126
Mes RPs : [url=LIEN vers le RP]Nom du RP[/url]
Fan Club RP : 0

MessageSujet: Elea ou la fin des automatismes   Sam 31 Jan 2015 - 10:01

Née pour diriger
Élevée pour faire plier.
Créatures régnantes.

Elle avait fait ce que l'on attendait d'elle. Et évoluée dans les sphères du pouvoir comme une anguille. Agile, perverse, se plaisant à tuer les désirs de la population.
L'Automate agit, par automatisme.

Et pourtant, malgré le plaisir d'être ce pour quoi elle était faîte, malgré la fierté de ses semblables.
Eléa regardait au delà du dôme.
Elle était fatiguée de Novlangue et de ses hommes sans but.
Quel ennui de voir chaque jours ressembler au précédant.

Les chaînes qu'elle faisait porter aux autres étaient devenus les siennes, et cela pesait lourd sur le corps de la jeune femme.

Alors un jour elle avait tout simplement fait ses bagages, léger. Juste de quoi ne pas avoir froid par delà les cimes neigeuses qu'elle apercevait.
Les espions avaient rapporté la présence de ressacs dans les forêts et lac alentour, mais ce n'est pas vers eux qu'elle souhaitait aller.

Son désir de liberté la portait plus loin.
Contrairement à ce qu'elle et les autres automates avaient fait croire à la population naïve, il restait des populations ailleurs. D'autres villes. Tout un monde.

Elle avait marché des jours, des mois et dépassé les monts neigeux.
Au bout d'un voyage magnifique qui changea son âme et son regard. Elea débarqua au port d'IlHAM.
Aucune technologie, personne ne savait qui elle était, ni les actes qu'elle avait ordonnés.

Une nouvelle vie s'ouvrait devant elle.
Ce qu'elle ne pouvait savoir c'est si l'Automate en elle prendrait les commandes.
Les yeux tournés sur un Horizon sans limite elle espérait. Elle respirait.
Libre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Elea ou la fin des automatismes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Présentation de personnage-
Sauter vers: