AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 Aux premières loges pour l'apocalypse [ouvert]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Masculin
Age : 37
Mes RPs : Il y eu un début.
En mission de reconnaissance ( Hyena )
Un verre de lait parfumé à la cerise ( April )
Coule Oeuvre et Un appartement comme tant d'autres ( liza et mélusine )

Faille, Novlangue vieillit de 100 ans.

Effervescence ( Blanche )
Treglocumox-tripholphene ( Zoltan Gladic )
A la recherche du temps perdu ( Lilith Asimov )
Contemplation ( Léna )
Journée de merde
Journée de merde (Suite) et Duck and Cover ( Avec April, Samuel, Lewis Golden, Dr. Fritzerman, Emilie, Newton, Eldon et Caroline, Hyena, Cornelius Thrope et Llewelyn )
C'est comme il l'avait dit et C'est comme il l'avait dit (Suite) ( Hyena )
Les murs ont des oreilles ( Avec Jade, Anouck, San'o Nyme, Sanay Fleo, Emilie et Karmine )
Fan Club RP : 26

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Aux premières loges pour l'apocalypse [ouvert]   Ven 8 Jan 2016 - 15:36

Elle s'est occupée de lui. Tant mieux, je me sentais mal de le laisser seul, et je ne peux pas l'emmener là où je vais. Ce serait signer son arrêt de mort.
De plus, moins de responsabilité cela ne peut me faire que du bien. Ça et enfin être débarrassé du vieil alcoolique.

J'ai remercié d'un geste de la tête la jeune femme pour ce qu'elle fait, avant d'articuler un merci silencieux.

Il me faut bouger. Si je reste trop longtemps, je prends des risques inutiles. Et je dois voir comment la ville résiste à l'assaut.

Direction le toit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Masculin
Age : 30
Présentation du Personnage : Warren "Wamo" Morgan
Fan Club RP : 14

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Aux premières loges pour l'apocalypse [ouvert]   Ven 8 Jan 2016 - 23:46

« Ben il est raccordé à des fils ducon ».

Waow, mais quel humour, quelle finesse d'esprit. Un commentaire digne des plus grands comiques de cette génération, et peut-être même des trois précédentes.
Ou alors ce n'est pas de l'humour. Peut-être qu'elle est sérieuse. Dans ce cas, la cause est perdue d'avance.

Je décide de considérer qu'il s'agit de la première solution. Ma réaction ne se fait pas attendre : je laisse s'ouvrir à nouveau le logement de mon bras gauche et y plonge les doigts de la main droite pour adapter en vitesse quelques têtes au pif. Une visseuse, une perceuse, une pince, ça fera l'affaire.
Ensuite je darde un regard bien senti dans celui de mon interlocutrice. Je suis peut-être pas un orateur hors paire, mais le sarcasme je connais.


Des fils Ducon ? Je connais pas cette marque. Tu permets que je démonte le bazar histoire de jeter un œil ?

Tiens, voilà qu'en la regardant fixement je comprends ce qui m'a interpellé précédemment. J'aurais du le sentir, c'est pourtant mon créneau : cette bonne femme est une putain de machine ambulante. Et d'un coup me voilà fasciné, une main cybernétique levé en l'air de façon ridicule, avec le majeur et son foret alu qui se mettent en rotation à 600 tours/minutes. Dziiiiiiiiiiiiiiiiiiii.

C'est là que je perds le fil. S'ensuit un coup de latte qui n'aurait pas faire rire une de ces enflures du NOD, puis un concours improvisé de masturbation intellectuelle. Costard s'emballe, Toubib donne son avis, Nœunœil monte au créneau, Brunette essaye de tempérer un peu tout ça, Grognasse revient à la charge après s'être relevée... Bref, c'est le bordel.

Je m'écarte un peu, range les outils, redonne une forme présentable à mes mains, remet mon masque et mes lunettes en place. Si c'est à qui gueulera le plus fort, je préfère passer mon tour. Je n'ai jamais été bon à ce genre de jeu. Et puis je suis trop occupé à observer ces êtres décrits par Nœunœil et dont j'ai beaucoup entendu parler sans jamais en avoir rencontré : des Orgiennes...

Mais quand je réalise vraiment de quoi il est présentement question, le fait de rencontrer ces androïdes exceptionnelles passe réellement au second plan. Et je me raccroche à un truc, un petit truc tout bête qui revient de très, très loin. Une chanson. Une vieille chanson, qui n'a pourtant pas perdu de son actualité. Et je me met à chantonner, discrètement, pour moi plus que pour toute autre personne. Qui tendra l'oreille pourra peut-être m'entendre, peu importe.


C'est le temps des vertiges,
Au mépris du danger
Ca n'a pas l'air d'effrayer
Tous les désespérés.

Candidats à l'exil
Terre Promise en visée
Un Enfer moins hostile,
Mais combien d'élus pour combien de damnés?

Quand l'espérance a un prix
Lourd tribut à payer,
Tous les chemins sont minés
Contre les vents et marées

Il faut brouiller les pistes,
Et tenir dans les cordes,
Passer malgré les risques,
Jouer du corps à corps.

Bientôt l'Eldorado,
Cadeau empoisonné
Qui va panser les plaies?
Combien d'élus entre les mailles du filet?

Brouiller les pistes, passer de l'autre côté,
Mais ça n'a pas l'air d'effrayer tous les désespérés.
Tour de Babel fortifiée, ici défense d'entrer.
«Guardia Civil», la haute sécurité,
La vie tient moins qu'à un fil à l'assaut des barbelés.
Mais ça n'a pas l'air d'effrayer tous les désespérés.


Spoiler:
 

Feu d'artifice.

Eh ben, vu l'ampleur du bordel, on dirait que les fils Ducon fonctionnent très bien même sur de longues distances. Il faudra que je pense à me procurer cette référence. Enfin, si j'en ai l'occasion.

Le filtre auditif de ma combinaison technique se met en route. Très bonne initiative, ça me permettra de garder quelques décibels d'audition.

Tiens, un mur volant. Heureusement que la vitre est solide.

Ah, ben en fait non.

Bon, on va peut-être s'activer un peu, hein ?
Le toit, hum... définitivement non. On rappelle que le dernier bulletin météo fait mention d'une pluie de blocs de béton. Faites comme vouvoul', hein, les aminches, mais perso je vais éviter de me retrouver bloqué là-haut. Le fait est que je hais cordialement ma condition actuelle, mais pour autant je n'ai pas l'intention de la voir se terminer de façon aussi brutale.

Faisons comme dit Madame Grognasse. Ascenseur, s'il te plaît, ouvre-nous le chemin de la rédemption. A défaut, celui de l'espérance de vie ira très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maitre du jeu
Ecoutez ma voix...

avatar
Féminin
Age : 29
Fan Club RP : 4

MessageSujet: Re: Aux premières loges pour l'apocalypse [ouvert]   Sam 9 Jan 2016 - 8:21

Explosions simultanées.

Promesses tenues.

Le sol tremble.
Le dôme s'efface, derrière, le ciel, les étoiles et même la lune.

Il ne pleut plus, fait remarquable.


Comme quelque chose vous a ouvert la fenêtre, vous subissez nettement plus les sirènes et les alarmes.
La poussière s'infiltre avec ce nuage gris qui se soulève.
Attention, ça pique la gorge et les yeux.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Féminin
Age : 30
Fan Club RP : 23

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Aux premières loges pour l'apocalypse [ouvert]   Sam 9 Jan 2016 - 15:25

Ca s'est passé vite, j'ai pas tout compris. Je crois que mon pauvre esprit déboussolé s'est caché derrière ma capuche. Y a comme un bug.
J'ai crié fort à la première explosion, mais j'ai gardé les yeux ouverts. Et j'ai trouvé ça beau, cette débauche de couleur, ces traînées de lumières dans le ciel, on aurait dit des oiseaux de mille feux.
Alors j'ai arrêtée de crier, et j'ai admirée, tout simplement. J'aurais pu tout oublié, tout ce qui me tourmente, j'aurais pu me perdre dans ce ciel de couleur...

Et puis après, ça été pire, des explosions régulières, des bruits assourdis, des vibrations d'un peu partout, les verres qui se cassent et les murs qui tremblent. Je suis restée sous ma capuche, ça n'était plus beau mais je continuais à regarder, à ressentir, un peu comme si j'étais juste spectatrice.
Peut-être que je me réveillerais demain dans ma petite chambrette du Temple, et que j'aurais tout rêvé.

Ca criait et ça s'engueulait beaucoup à côté de moi, je n'ai pas compris grand chose, sauf à un moment il s'est passé quelque chose entre Nyriss et celle qui lui ressemble. J'ai senti ça, ce qui se passait, j'ai absorbé sans le vouloir vraiment, comme quand je m'étais entraînée avec Vélios.
Alors quand Nini est parti vers le toît, je me suis dit que je pourrais suivre l'autre. Et puis les souterrains me tentent plus en ce moment que le toit.

J'ai relevé la tête pour traverser la pièce qui me semble immense tout d'un coup. Direction l'ascenseur, juste au moment où un nouvelle explosion retentit et que la vitre se brise en mille morceau. j'ai eu le temps de poser mes yeux sur ce pauvre gars au joli noeud rouge, aussi rouge que son sang qui le macule désormais. Je grimace, horrifiée, mais mon instinct de survie me pousse à rejoindre la cabine d'ascenseur et à descendre en bas avec les autres.


Direction le hangar, au fond du trou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Aux premières loges pour l'apocalypse [ouvert]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aux premières loges pour l'apocalypse [ouvert]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) :: ♫ ♪♫ ♪ Résonance ♪♪♫ ♪
[ Forum RP et HRP ]
 :: Les Squats [ C'est là qu'on fait dodo ] :: le QG du WAT - We Are Thanatos
-
Sauter vers: