AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 Sur le toit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Masculin
Age : 29
Présentation du Personnage : http://novlangue-city.forums-rpg.com/t2442-l-hopital#78347
Fan Club RP : 42

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Sur le toit   Ven 1 Jan 2016 - 9:47

Quand elle pleure, mon esprit s’assombrit. Mon âme, je crois s’est abimée, sur un rocher invisible, et c’est loin ailleurs, dehors mais plus ici parmi eux. Dehors qu’il faut que j’aille. Ma place est ailleurs. Il est temps de partir, de refaire mon baluchon, d’y ajouter un peu de ci et de là, sans oublier la poudre de perlimpinpin et un chaudron magique rempli d’or, le souvenir de toutes les belles personnes, celles qui chantent des chansons jolies pour faire du bien. Sans  faire mal, jamais. Tant pis pour les promesses abandonnées.
Je n’ai jamais trouvé ma place nulle part, sauf perché dans l’arbre enveloppé de feuillage comme un grand pull-over pour ne pas qu’il s’enrhume.
Seul, ce n’était pas si mal en haut et loin.
Cette fois, j’ai trouvé une place, une petite place au côté d’une petite fille qui parle dans le mur.
Un mur plus attachant que tout le bruit des grands et leur guerre pas très intéressante.

Alors, j’ai écarté les planches pour voir le visage du mur. Un mur apeuré qui crie très très fort. Si fort que j’ai mal aux oreilles. Mais c’est pas important, c’est des douleurs qui passent toujours. C’est pas des douleurs que les grands font.
Dans le mur, il y a une petite fille toute jolie avec un petit nez cacheté de taches de rousseur. On dirait du sucre roux qu’on aurait saupoudré là. En sommes, un petit miracle parce que c’est très joli, et je souris.
Je lui tends la main, une main juste assez timide et culottée pour se faire passer pour celle d’un enfant. Et puis la rassurer, et lui dire : "allez viens, on va voir là-haut tout là-haut sur le toit, les étoiles et la lune !"

Evidemment, s’ils ont décidé de faire tout sauter, alors qui sait, on pourra les voir. Et sinon, on les inventera. Je les ai toutes gardées dans ma tête. Je les ai toutes comptées, enfin presque, il y en a tant ! Mais, elles sont là, enfouies dans mon cœur qui bat la vie, parce qu’elle est belle, je l’ai vu, touché du nez perché sur une branche et libre ! Libre… Quand j’y repense, j’ai toujours cette petite larme qui s’évertue à vouloir s’enfuir de mon œil. Le gauche. Je ne sais pas pourquoi, mais je me dis, qu’elle a droit aussi, à la liberté. Alors, je ne suis pas contrariant, je la laisse couler tranquillement.

Maintenant, il faut partir petite fille au nez parsemé de sucre roux !
Viens vite, sortons, grimpons !
Viens, personne nous verra et si on nous voit, tant pis !


Et on a grimpé, tout là-haut sur le toit. Ça bougeait partout, et c’était bruyant, mais on a atteint le toit et on s’est assis tous les deux côte à côte sur un petit mur pas trop près du bord. On ne sait jamais.

Je l’ai regardé du haut de ma taille, un peu trop au-dessus d’elle. J’ai baissé les yeux pour pas qu’elle croit que je suis prétentieux parce que je suis plus haut qu’elle. Et puis j’ai regardé mes chaussures. Je sais pas pourquoi, mais j’ai toujours des chaussures usées ou qui ne sont pas étanches.
Puis, j’ai regardé loin devant, comme par-dessus une épaule.
J’ai vu les feux, les lumières loin.
C’était joli dans la nuit.
Un feu d’artifice pas très coloré.
J’ai regardé la petite fille à nouveau, comme on regarde ce qui est bon. Et qui ne peut pas faire mal. Ce qu’on veut protéger parce que.
J’ai souri à cause du sucre sur son nez.
J’ai souri parce que c’est un feu d’artifice et parce que.

Et j’ai perdu mon sourire quand j’ai ouvert les yeux. Là-bas, ce sont des gens qui meurent.
Mon cœur est tombé dans ma poitrine. Je ne suis pas sûr de le retrouver un jour et s’il fonctionnera encore.
Pour la première fois, j’ai menti. Je lui ai dit que c’était un très joli feu d’artifice, et qu’il ne pouvait rien lui arriver.
Et puis, je refermé les yeux pour ne plus voir. C’était soudain devenu si laid. Et la nuit n’avait plus rien de beau, et plus rien de bon. Et pour la première fois, je n’ai plus eu envie de connaitre le monde entier. Mais partir aussi loin que j’aurais des miettes de pain dans les poches.
Et j’ai ressenti une étrange impression. Quelque chose que je ne connaissais pas. L’envie de frapper et faire mal.
Mais, je suis vite passé à autre chose. J’ai même aussitôt oublié ce que c’était ce drôle de sentiment. Il m’a semblé si peu intéressant.

J’ai serré les yeux très forts pour pas qu’elle voit toutes les larmes qui voulaient absolument partir de mes yeux. J’ai ramé pour les rattraper. J’ai écopé mes joues et dans mon cou pour les rattraper et toutes les remettre à leur place. Mais, je n’ai pas pu. C’était si difficile. Il en arrivait toujours de nouvelles qui voulaient elle-aussi s’en aller.

Alors, j’ai chanté à mon tour, une petite chanson pour chasser les nuages.

Chupee

"We have gone to the country
In your old car
We have lost our way
So many times

Hello, hello
I take you on a trip
Hello, hello
I take you on a trip

Eating your Chupa Chup
A plane is making a loop
The beavers are so cute
A tree gave me a fruit

Hello, hello
I take you on a trip
Hello, hello
I take you on a trip"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les Ressacs
Vos nuits sont nos jours...

avatar
Féminin
Age : 12
Fan Club RP : 9

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Sur le toit   Mar 5 Jan 2016 - 13:30

Je veux pas...
Mes pieds avance tous seuls parce que je veux pas.
J'veux Pas être là dans le bruit
J'veux Pas être là dans la ville
J'veux Pas être là
Pas être...

Et puis je veux pas voir pourquoi ça fait du bruit.
Je sais pas qui me conduit là où mes pieds suivent.
Ils suivent mais c'est pas mon cerveau qui dit.
Je m'accroche à un morceau de tissu, un manteau?
Je me cache dans un pli, ça sent le tissu et le gateau. ça sent rassurant.
Mais j'ouvrirais pas les yeux.
Les feux d'artifices ça fait pas trembler, et ça fait pas monter des hurlements.
Et là, et ben la ville hurle.
Je sens des vibrations,
j'entends des sirènes.
Je sens un vent trés fort.

Et il siffle à mes oreilles.

Je m'arrête pas de pleurer.
Parce que ça couvre tous les sons.
Même la chanson, elle est loin.

C'est comme quand je veux pas me réveiller, la réalité est loin dans le coton.
J'essaye de rêver en même temps.
Pour couvrir le son du sang

Et si vous voulez me réveiller, bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maitre du jeu
Ecoutez ma voix...

avatar
Féminin
Age : 30
Fan Club RP : 4

MessageSujet: Re: Sur le toit   Mar 5 Jan 2016 - 21:08

Boum

Ça continue, au même rythme.
Comme une musique.
Un ôde à la mort.

BOUM

Celui-là il était proche.
A peine quelques pâtés de maisons.
Ça décoiffe.

Boum

Et pas que.
Un énorme pan de mur vole et s'écrase contre l'immeuble.
Ça secoue. Beaucoup.

Boum

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Masculin
Age : 29
Présentation du Personnage : http://novlangue-city.forums-rpg.com/t2442-l-hopital#78347
Fan Club RP : 42

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Sur le toit   Jeu 7 Jan 2016 - 13:29

Boom… ça fait le même son que mon cœur quand il veut faire comme mes jambes qui courent et suivre le même rythme. C’est beau la nuit, et les feux là-bas. Je sais ce qui se passe, j’ai lu tous les livres. Et les images. J’ai vu tous les morts. Et toutes les vies brisées. Je ne suis pas stupide. J’ai pas de maman, ni de papa. J’ai pas perdu quelqu’un. Puisque j’ai jamais eu personne.

Et j’ai lu, un petit garçon nommé Petit prince, qui disait qu’on ne voit bien qu’avec le cœur.
J’ai eu envie de connaitre sa planète et l’aider à couper les baobabs. Et connaitre sa rose. Celle qui est unique.
Je regarde encore là-bas, les explosions. Mais au lieu de froisser mon cœur et d’avaler des nuages gris, je décide que ça ne sert à rien de plaindre le monde entier. Parce qu’une seule personne seule, ne peut rien faire.
Par contre, je peux aider cette petite fille qui pleure.
Elle a l’air aussi seul que moi.

Jude tiré Z !
C’est mon nom !
Mais, vous pouvez m’appeler Jude tout court, maintenant que je me suis présenté.
Et vous, c’est comment ? Votre petit nom. Parce que c’est pas très important finalement de connaitre le nom tout entier. Je ne connais pas vos parents. Alors je me contenterais de connaitre votre petit nom.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orgienne
Nous sommes ce que vous voulez voir

avatar
Féminin
Age : 117
Présentation du Personnage : Une commande spéciale de Mr Daïre.
Mes RPs : Première nuit.
SUBLIMATION
Nuit pluvieuse.
Rencontre avec un ressac.
Même nuit, au Murphy's, rencontre avec des insurgés...
Journée.
Déguisement.
Deuxième nuit.
L'anarchie s'organise.
Attaque de la prison.
Rencontre avec Melian aux docks.
Troisième nuit.
Réparation de la jambe et papotage.
Retour au Murphy's.
Visite du QG, sentiments et sensualité brute.
Quatrième nuit.
Croiser une soeur...
Et l'embarquer dans un plan foireux, retour à la prison. (annulé)
Chinatown (anim Premier signe)
Plus tard, dans Chinatown, l'épidémie fait rage.
Dans l'hôpital.
Bien après.
Retrouvailles avec Guinea.
Burger Bitch (annulé)
Nuits lambda.
C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui. (annulé)
Des petits trous dans le cerveau.
Un gros trou dans le cerveau (en cours)
Une autre nuit sur les toits.
Que va-t-on faire de toi Nej ?
Encore plus tard.
Little boxes (annulée )
Et une autre nuit.
Essaye de tuer Charmant (en cours)
Des mois plus tard
Pacte avec le diable (projet 1/2)
Adieu Nej (projet 2/2)
Courtes retrouvailles nécessaires
Mélancolie nocturne d'un robot trop humain.
Fan Club RP : 30

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Sur le toit   Jeu 7 Jan 2016 - 23:13

Monter vers le ciel pour trouver le soleil. Monter juste pour prendre de la hauteur, voir plus loin. Lire dans le même temps un avenir incertain dans les failles du béton, dans les flammes et la fumée.
Devin de mauvais augure.

Espérer qu'au milieu de ce grand désespoir, de toute cette tristesse, elle soit là, quelque part. Entière et vivante. Qu'elle puisse la voir et l'entendre.

Et dans tout ce malheur, il y a un peu de chance. Une jolie chance.
Elle était juste là-haut sur le toit à chercher les étoiles.
A espérer quand il n'y a plus d'espoir... Comme Nyriss.
Il fallait y croire non ? Croire qu'il y aurait un lendemain avec de la vie, des sourires parce que sinon comment pouvait-on survivre à la nuit ?

Mais elle pleurait. Et plus que tout, cela brisait le cœur de l'orgienne. Ou le brisait un peu plus, il avait déjà éclaté tel un verre en cristal sous la pression d'un crissement trop violent.

Il y eut une secousse, bien plus forte que les autres et plus de peur encore, plus de larmes, toujours plus.
Nyriss se précipita, entoura la petite de ses bras. Elle ne savait quoi dire, ni quoi faire. Le cœur lourd. Comment lui dire que tout ça, c'était de sa faute ? Pourquoi le lui dire ? Ça n'allait pas la réconforter. Maintenant c'était fait, c'était ainsi, elle ne pouvait rien faire d'autre que la protéger. Les protéger.

Elle tendit le bras et attrapa l'homme au regard d'enfant, celui qui avait dû amener Aslinn ici en espérant voir les étoiles et les lumières. En oubliant naïvement le désastre qui s'opérait autour. Mais l'horreur ne pouvait s'oublier bien longtemps.
Elle l'attrapa et elle le serra contre elles, elle les serra fort tous les deux, comme une maman.

- Je suis désolée...

Un murmure.
Elle était désolée d'avoir délaissée Aslinn, désolée d'être à l'origine de tout ça mais surtout désolée parce qu'elle allait devoir repartir et les laisser encore. Elle devait les protéger, mais seulement eux, tous ceux qui pouvaient encore l'être.
En attendant, elle les serrait dans ses bras, contre son cœur en milles morceaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Masculin
Age : 29
Présentation du Personnage : http://novlangue-city.forums-rpg.com/t2442-l-hopital#78347
Fan Club RP : 42

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Sur le toit   Ven 8 Jan 2016 - 9:54

Jude se laissa porter, entraîné par un bras étonnamment fort. C’est pas ce qui l’interpella, mais la douceur de cette femme qu’il ne connaissait pas. Sa voix, son « je suis désolé ».
Comment l’enfant trop grand qu’il est pouvait-il ne pas être surpris.

Jude et son regard innocent qui sourit toujours, Jude et ses gestes d’enfant, sa naïveté, sa façon si particulière de regarder le monde et les autres. Comme il regarde ce spectacle, les explosions en « décidant » qu’il est beau. Et d’oublier le reste, l’horreur.
Et sourire avec son sourire d’enfant.
Et ce petit air qui lui traverse l’esprit. Une chanson au rythme étonnant, joyeux et moins. Un air qu’il a du entendre quelque part au hasard, son hasard qui le pousse sans cesse vers des histoires étranges.
Un air qu’il retranscrit à sa guise, amusé.
Et qu’il tapote du bout du pied.

Il se laisse aller dans les bras de la femme qu’il ne connait pas. Collé-serrés avec la petite fille qui pleure. Il aimerait bien connaitre son petit nom.
Au milieu, entrelacé, il sourit la bouche arrondie comme une demi-lune. Et ses yeux brillent dans la nuit, sur le toit, devant un spectacle qui change la face de Novlangue.
A l’intérieur pétillent des bulles de champagne.
Il se sent bien avec tous ces bras, entouré parce qu’il ne l’a jamais été. C’est si nouveau qu’il ne peut qu’aimer.
Et sourire et chantonner cet air qui lui traverse la tête.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les Ressacs
Vos nuits sont nos jours...

avatar
Féminin
Age : 12
Fan Club RP : 9

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Sur le toit   Ven 8 Jan 2016 - 11:52

"Aslinn"

ça sursaute dans ma bouche quand je veux parler. J'ai un léger hocquet.
C'est agaçant.
Après la peur, la chaleur.
Et c'est tout chaud entre eux.
Je serre le cou de Nyny entre mes bras et je pose ma tête dans le cou de Jude Toucourt.

" Nyny, j'avais pas trop peur, je suis grande, et Jude Toucourt il m'a rassuré. Mais j'ai pleuré à cause de la fumée. ça pique les yeux"

J'ouvre quand même un peu les yeux et je vois, c'est horrible, et je veux plus avoir peur alors je parle.
Parfois quand on parle ça va mieux.
Et puis il m'a posé des questions, donc je réponds. Faut pas laisser des questions sans réponses, moi j'aime pas quand on me répond pas.
Je pointe l'horizon de flammes et de fumées noires.

" Jude Toucourt, je viens de là bas, derrière les flammes. Je suis née dans un petit village. Avec des arbres verts autour.
Mon papa et ma maman sont mort de la grande épidémie.
C'est Nyny ma maman maintenant "

en disant ça je fais un grand sourire à Nyny, parce qu'elle a l'air triste aussi et je veux qu'elle sourit , elle est si jolie.
Mes lèvres s'ouvrent et je sens un truc bizarre... je passe ma langue sur mes dents et hooooo j'ai perdu une dent! là de côté.

Je souris encore plus fort pour montrer le vide qu'elle laisse. Et puis je retourne me cacher dans le cou de Monsieur Toucourt.
Je marmonne contre sa peau " Je veux partir, retourner là bas dans le village"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maitre du jeu
Ecoutez ma voix...

avatar
Féminin
Age : 30
Fan Club RP : 4

MessageSujet: Re: Sur le toit   Sam 9 Jan 2016 - 8:23

Explosions simultanées.

Promesses tenues.

Le sol tremble.
Le dôme s'efface, derrière, le ciel, les étoiles et même la lune.

Il ne pleut plus, fait remarquable.

Mais attention à ce nuage suffocant qui monte.
Vous êtes encore au dessus.
Pas pour longtemps.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orgienne
Nous sommes ce que vous voulez voir

avatar
Féminin
Age : 117
Présentation du Personnage : Une commande spéciale de Mr Daïre.
Mes RPs : Première nuit.
SUBLIMATION
Nuit pluvieuse.
Rencontre avec un ressac.
Même nuit, au Murphy's, rencontre avec des insurgés...
Journée.
Déguisement.
Deuxième nuit.
L'anarchie s'organise.
Attaque de la prison.
Rencontre avec Melian aux docks.
Troisième nuit.
Réparation de la jambe et papotage.
Retour au Murphy's.
Visite du QG, sentiments et sensualité brute.
Quatrième nuit.
Croiser une soeur...
Et l'embarquer dans un plan foireux, retour à la prison. (annulé)
Chinatown (anim Premier signe)
Plus tard, dans Chinatown, l'épidémie fait rage.
Dans l'hôpital.
Bien après.
Retrouvailles avec Guinea.
Burger Bitch (annulé)
Nuits lambda.
C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui. (annulé)
Des petits trous dans le cerveau.
Un gros trou dans le cerveau (en cours)
Une autre nuit sur les toits.
Que va-t-on faire de toi Nej ?
Encore plus tard.
Little boxes (annulée )
Et une autre nuit.
Essaye de tuer Charmant (en cours)
Des mois plus tard
Pacte avec le diable (projet 1/2)
Adieu Nej (projet 2/2)
Courtes retrouvailles nécessaires
Mélancolie nocturne d'un robot trop humain.
Fan Club RP : 30

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Sur le toit   Sam 9 Jan 2016 - 19:26

Elle les sert encore plus fort dans ses bras, sans vouloir les lâcher. Elle écoute la chanson de Jude, et elle sourit. Elle ne la connait, mais c'est simple et beau.
Et puis qui voudrait lui chanter une aussi jolie chanson à elle alors que la situation est si catastrophique ? Et ça c'est magnifique.

Elle les sert encore plus lorsque le dôme explose, finalement. La déflagration est impressionnante mais elle n'est pas dangereuse, ça c'est bien la seule chose qu'elle sait.

- Regardez !

Oui vite regardez, les étoiles, les vraies ! Et la lune ! C'est... Elle en perd ses mots, elle n'a jamais rien vu de tel, elle n'a jamais rien vu d'aussi beau. Elle sourit elle aussi comme une enfant curieuse, des étoiles plein les yeux. Par chance, les feux d'artifices ont cessé, laissant toute la place dans le ciel pour admirer la voûte céleste. Même si un nuage de mauvaise augure veut reprendre toute l'attention pour lui tout seul.

- Aslinn, ne quitte pas Jude. Je te promets que tu retourneras chez toi, avec Jude ou avec moi. Mais maintenant, il faut se mettre à l'abri.

Elle dépose un baiser sur la tempe de chacun d'eux.

- Il faut que j'essaye de sauver les vies qui peuvent encore l’être. Je reviendrais, c'est promis.

Une dernière caresse sur la joue si joliment perlée de roux et elle se lève, déterminée et imperturbable. Rien n'y personne ne pourra la retenir. Alors elle disparait dans sa jolie robe à fleurs. La ville est détruite mais elle n'est pas encore anéantie, ça vaut le coup d'essayer non ?

Autour de nous, les explosions n'ont pas cessé, elles se sont peut-être même intensifiées. Il n'y a plus de régularité. On se croirait sous un bombardement, une pluie de grenades.

Part seule par là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Masculin
Age : 37
Mes RPs : Il y eu un début.
En mission de reconnaissance ( Hyena )
Un verre de lait parfumé à la cerise ( April )
Coule Oeuvre et Un appartement comme tant d'autres ( liza et mélusine )

Faille, Novlangue vieillit de 100 ans.

Effervescence ( Blanche )
Treglocumox-tripholphene ( Zoltan Gladic )
A la recherche du temps perdu ( Lilith Asimov )
Contemplation ( Léna )
Journée de merde
Journée de merde (Suite) et Duck and Cover ( Avec April, Samuel, Lewis Golden, Dr. Fritzerman, Emilie, Newton, Eldon et Caroline, Hyena, Cornelius Thrope et Llewelyn )
C'est comme il l'avait dit et C'est comme il l'avait dit (Suite) ( Hyena )
Les murs ont des oreilles ( Avec Jade, Anouck, San'o Nyme, Sanay Fleo, Emilie et Karmine )
Fan Club RP : 26

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Sur le toit   Dim 10 Jan 2016 - 16:55

Je l'ai vu disparaître alors que je pose enfin le pied sur le toit. Ne reste que ces inconnus à l'air hébété.
Et c'est là que je l'ai vu. Comme un grand drap noir parsemé d'étoiles sur laquelle l'astre reste accroché obstinément.
La lumière laiteuse qui en émane retombe doucement sur nous, dans une pluie qui apaise et efface toute la douleur.

Mais cela ne suffira pas à éteindre le feu et l'horreur qui pleut encore sur la ville. Jamais elle ne s'en relèvera, tout est emporté par la mort et la vague semble continuer à s'amplifier de minutes en minutes.

La chaleur qui en provient est terrifiante, mais je ne peux que ressentir un frisson d'excitation et d'épouvante mêlées étroitement : Oui c'est absolument atroce. Mais c'est aussi un changement. Ne voulais-tu pas de changement ?

Je repousse mentalement cette pensée qui m’écœure.
Quelques pas sous la lune, et je prends la parole doucement :

Je ne veux pas vous interrompre, mais nous devrions aller nous réfugier. Maintenant que le dôme est détruit, nous aurons tout le temps du monde pour profiter des astres.... A condition de survivre.

Je me suis penché par dessus le toit pour regarder le sol, si loin si loin, presque déstabilisant. Il me suffirait de perdre l'équilibre ne serait-ce que d'un pouce pour faire une chute infinie. Ce qui m'intrigue, c'est cet étrange nuage qui grimpe et rampe le long du building dans lequel nous nous trouvons. Pourrait-il finir par nous atteindre ?

Nous devrions partir. Il y a eu trop de morts ce soir.

J'ignore tout de ces gens, jusqu'à leurs noms. Mais cela ne change rien à rien. Plus maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les Ressacs
Vos nuits sont nos jours...

avatar
Féminin
Age : 12
Fan Club RP : 9

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Sur le toit   Lun 11 Jan 2016 - 14:29

Elle est repartit, on m'abandonne encore.

" les adultes ça fait que nous laisser en nous disant de pas nous inquiéter"

je regarde Jude et je lui tire sur le col de sa chemise pas bien mise :

" et toi tu vas aussi me laisser "

Je sais plus après, quoi faire ou dire. Je me sens toute petite et sans armes.
Je suis venue seule ici, me suis débrouillée pour trouver l'hôpital et tout.
Je saurais bien survivre, mais j'en ai assez.
Je veux quelqu'un qui m'aime et qui me montre le chemin.
Qui me protège.
"J'ai envie d'être une enfant.
Je veux pas qu'on me force à être une adulte alors que c'est pas vrai, tu comprends?
"

Il y a un autre homme qui arrive, un qui a des beaux cheveux.
Je sais pas si il est beau parce que son visage a une drôle d'expression, ni joyeuse, ni triste. C'est vide, une expression sans expression en fait.
On sait pas du coup.
Alors je réagis pas, j'attend que Jude il dise quelque chose.
Est ce qu'on doit partir ou pas.

J'essuie mon nez sur ma manche et je descends des bras de Jude où je me suis perchée quand Nyny m'a lâchée.
Accrochée, décrochée.
Il faut partir, je fais un pas vers la sortie... vers les escaliers.
Mais je veux pas toute seule, plus jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

avatar
Masculin
Age : 29
Présentation du Personnage : http://novlangue-city.forums-rpg.com/t2442-l-hopital#78347
Fan Club RP : 42

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Sur le toit   Lun 11 Jan 2016 - 15:46

Moi aussi, je viens de là-bas. Et je désigne du doigt les laboratoires Mentalistes. C’est pas le même la-bas, mais c’est tout ce que j’ai à lui montrer. Alors, je change mon bras de direction pour montrer la même direction qu’elle. C’est mieux que rien.

Un homme nous rejoint.

Bonjour !


J’ai gardé mon sourire parce qu’il est nécessaire.
Et la jeune femme très forte s’en va.

Au revoir !

Avant de partir, elle m’a confié l’enfant. Il va falloir qu’elle prenne soin de moi. Je suis bien trop petit pour être raisonnable. Les adultes sont tellement raisonnables. Sauf ce soir, on dirait qu’ils se sont tellement retenus de ne pas être raisonnable, qu’ils ont fait toutes les bêtises d’un seul coup.

Merci !

Je l’ai dit parce que je suis poli.
Et puis, un homme est arrivé, et puis le dôme a explosé, et puis… J’ai oublié son nom pour le moment. Celui de la petite. Je regarde là-haut, le ciel… les étoiles… c’est comme quand j’étais dehors. Machinalement, je fouille ma poche… j’ai encore des miettes de pain. Je souris parce que c’est comme sur la branche de l’arbre pull-over.
Et je regarde la petite fille dont j’ai oublié le nom pour le moment. Je lui souris avec les yeux, le regarde et toutes mes pores. Parce que ça sent bon l’air libre. Et les couleurs des étoiles. Et la lune.
Je me demande si on peut voir Mars d’ici.

Et puis, elle tire sur le col de ma chemise...

Bonjour !

Je lui souris, bien sûr. Que pouvais-je faire d’autre.

Pour les adultes, je ne sais pas.
Mais moi, je vais pas vous abandonner. Je ne suis pas un adulte.
Tu veux pas être une adulte ?  Moi non plus. Un jour, j’ai voulu. Et puis non.
Tu connais le gout des pastèques ?
Moi non, j’aimerais bien pourtant. Ça a l’air bon.


C’est un petit singe. Elle me prend pour un arbre ?
Ça fait rien, je prends sa main parce que j’ai promis à la jeune femme.
Maintenant, j’ai quelque chose à faire. Je dois m’occuper de ne pas devenir grand pour ne pas abandonner la petite fille.
Elle s’appelle Aslinn.
Maintenant, que tout a un sens, je me souviens de son prénom.

C’est un joli prénom !
Vous avez raison, il faut partir. L’air sera mauvais dans peu de temps. Y a-t-il des sous-sols ?


Quand je l’ai dit, mon cœur a boudé un instant. J’ai réalisé qu’il fallait déjà quitter la vue de ciel et des étoiles et de la lune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les Ressacs
Vos nuits sont nos jours...

avatar
Féminin
Age : 12
Fan Club RP : 9

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Sur le toit   Mar 12 Jan 2016 - 13:22




Ce n'est pas un adulte? bon... pourquoi pas. Après tout rien n'est impossible sauf quand on ne veut pas que ça le soit.
Alors si il veut rester un enfant c'est pas moi qui vais l'obliger juste parce que je pense que j'ai besoin d'un.
Mais quand même ça serait pratique.
joli cheveux peut être pourrait nous montrer comment on s'en va.
Alors je le regarde insistante, je voudrais d'abord qu'il dise son nom.
Une personne sans nom ça ne se fait pas.
Et si il a pas de nom je le connais pas, et je peux pas suivre un inconnu.

" D'accord Jude, alors si tu es pas un grand je dirais seulement Jude, sinon tout le monde va penser que tu es un adulte, monsieur c'est que pour les adultes. Et toi monsieur au joli cheveux, t'es qui? tu sais par où on s'enfuit?"

Je me dis que si on avait une voiture volante comme les gens là bas dans les quartiers suspendus jusqu'au ciel, si seulement on en avait une on pourrait voler trés haut et sortir de la fumée.
Je pointe du doigt les nombreux véhicules qui semblent se bousculer vers nul part, tous d'un coup, encombrant le ciel.

" Moi je pense qu'il faut qu'on volle"

Et puis j'attends, c'est vrai c'est pas poli de décider pour les autres. Alors je reste à les regarder, j'essaye de lire sur leur visage une idée. Un oui ou un non.
Si j'avais des grandes ailes je pourrais partir vers le vert, plus loin. Et j'emmènerais Jude, pour goûter des pastèques, même si je sais pas ce que c'est.

Je sais que je trouverais des jolies moments après, mais en attendant il faut pas rester sans rien faire. Je ne sais pas si quelqu'un peut réfléchir avec les yeux qui piquent.
Ha oui, en fait les yeux commence à piquer, et je toussote. Il y a du brouillard noir qui nous entoure, et ça monte vite. On voit plus vraiment ce que je montre. On voit rien du tout. Les voitures sont comme des points rouge au milieu de la fumée noire. Et d'un coup je vois tous les points rouges s'écrouler dans le noir vers en bas.
Tous sans exception.
La fumée est trop lourde pour que les voitures volent?

" ha, et bien non. C'était pas une très bonne idée hein.."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orgienne
Nous sommes ce que vous voulez voir

avatar
Féminin
Age : 117
Présentation du Personnage : Une commande spéciale de Mr Daïre.
Mes RPs : Première nuit.
SUBLIMATION
Nuit pluvieuse.
Rencontre avec un ressac.
Même nuit, au Murphy's, rencontre avec des insurgés...
Journée.
Déguisement.
Deuxième nuit.
L'anarchie s'organise.
Attaque de la prison.
Rencontre avec Melian aux docks.
Troisième nuit.
Réparation de la jambe et papotage.
Retour au Murphy's.
Visite du QG, sentiments et sensualité brute.
Quatrième nuit.
Croiser une soeur...
Et l'embarquer dans un plan foireux, retour à la prison. (annulé)
Chinatown (anim Premier signe)
Plus tard, dans Chinatown, l'épidémie fait rage.
Dans l'hôpital.
Bien après.
Retrouvailles avec Guinea.
Burger Bitch (annulé)
Nuits lambda.
C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui. (annulé)
Des petits trous dans le cerveau.
Un gros trou dans le cerveau (en cours)
Une autre nuit sur les toits.
Que va-t-on faire de toi Nej ?
Encore plus tard.
Little boxes (annulée )
Et une autre nuit.
Essaye de tuer Charmant (en cours)
Des mois plus tard
Pacte avec le diable (projet 1/2)
Adieu Nej (projet 2/2)
Courtes retrouvailles nécessaires
Mélancolie nocturne d'un robot trop humain.
Fan Club RP : 30

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Sur le toit   Mar 19 Jan 2016 - 20:36

Revenant de là

Le Cossack... Relique volante, facilement reconnaissable et accompagnée de souvenirs. Bons et mauvais.
Une attaque de prison, une jambe perdue. Mais ce qu'il en reste finalement, ce sont des bons moments passés avec des êtres humains fascinant et passionnant. Des moments trop courts, comme toujours.

Nyriss ne pu s'empêcher de sourire en apercevant sa sœur, sa sœur complètement folle et incroyablement pénible. Pour autant, elle l'aimait d'une certaine façon. Cette nana était attachiante en fait, mais surtout chiante. Elle ne lui répondit pas, de peur qu'il lui prenne l'idée de venir la récupérer.

Une chose bien plus importante que tout l'attendait : Aslinn.

Elle continua sa route sur les toits qui existaient encore. Car malgré tout il y en avait quelques uns, plus ou moins selon les zones. Elle fut très vite obligée de retrouver le sol tant l'espace entre deux pouvait se montrer énorme. Et l'orgienne, un bras en moins, avait perdu force et équilibre. D'autant qu'elle trainait toujours derrière elle le corps robotique inanimé.

[...]

Espoir et inquiétude mélée quand elle touche au but. Quand elle ne la trouve pas. Quand elle fait tous les toits et toutes les rues alentours. L'angoisse qui monte d'une peur justifiée : ne jamais la retrouver. Ou moins : ne pas arriver à temps.

Et puis, elle lâche le corps et court, prenant son cœur dans ses bras. Roux et brun qui se mélange. Des sourires, une larme inexistante de soulagement. Surtout de la joie.

- Je t'avais promis. Maintenant, je ne te quitte plus.

Elle remercie du regard Jude, et puis lui aussi dont elle ignore le nom. Rapide présentation, et l'inconnu devient un ami. Puis elle court récupérer ses pièces détachées, aussi précieuses pour elle que des organes transplantés pour eux.

Dilemme. Comment prendre la main de sa fille lorsqu'on n'a que son bras droit qui tient déjà sa propre main gauche ? Elle lui confie son bras, avec un sourire qui veut dire qu'il ne faut pas s'en faire, elle se réparera facilement. Et elle pose le corps de Prototype sur ses épaules. Voilà, la paume est libre, prête à accueillir celle d'Aslinn.

- Allons-y, partons. Je ne sais pas où, mais dehors, loin de cette ville. Le monde est grand à ce qu'on dit !

Ici bientôt ça devrait être la guerre. Et si elle arrive à sauver trois belles âmes, tout ne sera pas perdu.

Mais en dehors du dôme, elle ne connait rien...

[HRP/ je vous fais faire un petit bond dans le temps et l'espace, désolée]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les Ressacs
Vos nuits sont nos jours...

avatar
Féminin
Age : 12
Fan Club RP : 9

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Sur le toit   Mer 20 Jan 2016 - 10:55

Elle est là! Enfin! Je savais qu'elle reviendrait!
un sentiment étrange en voyant ce bras, en découvrant comment elle est, dedans.

Mais je l'aime, et je sais qu'elle m'aime. Même si elle est pas tout à fait humaine, pour moi elle l'est.
Et puis peut-être ça veut dire qu'elle sera jamais vieille? Jamais morte?

Elle me tend son bras détaché, elle me fait confiance pour ne pas m'évanouir, ni vomir.
De toute façon j'ai rien dans le ventre alors il y a pas de risque.

Mais en même temps je me sens très grande, d'un seul coup j'ai l’impression que les secrets sont terminés. On ne me cachera plus rien parce que je suis petite.
Parce que j'ai vu.

Avant je savais sans savoir, parce que je me doutais, parce que j'écoutais aux portes, parce que j'interprétais leurs murmures, je devinais un peu.
Mais maintenant j'ai vu, et on m'a laissé voir. Alors plus jamais ils ne pourront me dire que je ne suis qu'une enfant.

C'est un sentiment génial en moi. Et du coup ça me donne beaucoup de courage. Je saisi la main de son bras qui est dans sa main.
Je sais qu'elle me mènera en sécurité.
Mais je ne lâche pas Jude.
Elle peut l'adopter aussi celui-là. On ferait une drôle de famille.
Une dame de fer qui se prend pour une humaine.
Un adulte qui se prend pour un enfant.
Une enfant qui n'a plus de famille et qui se choisit la famille la plus étrange de la terre.

Mais si on regarde à quoi ça ressemble autour, plus rien n'est bizarre après tout.

Elle sert la main de Jude et le regarde d'un regard qui pourrait signifier " toi aussi tu viens? Tu veux aussi une famille? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Masculin
Age : 37
Mes RPs : Il y eu un début.
En mission de reconnaissance ( Hyena )
Un verre de lait parfumé à la cerise ( April )
Coule Oeuvre et Un appartement comme tant d'autres ( liza et mélusine )

Faille, Novlangue vieillit de 100 ans.

Effervescence ( Blanche )
Treglocumox-tripholphene ( Zoltan Gladic )
A la recherche du temps perdu ( Lilith Asimov )
Contemplation ( Léna )
Journée de merde
Journée de merde (Suite) et Duck and Cover ( Avec April, Samuel, Lewis Golden, Dr. Fritzerman, Emilie, Newton, Eldon et Caroline, Hyena, Cornelius Thrope et Llewelyn )
C'est comme il l'avait dit et C'est comme il l'avait dit (Suite) ( Hyena )
Les murs ont des oreilles ( Avec Jade, Anouck, San'o Nyme, Sanay Fleo, Emilie et Karmine )
Fan Club RP : 26

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Sur le toit   Dim 24 Jan 2016 - 23:22

Ils n'ont pas besoin de moi. Et je crois bien que je n'ai pas besoin d'eux. Je ferais tâche.

Alors doucement, sans un bruit et le plus discrètement possible, je me suis effacé.

De toute façon, il me faut voir. Voir la ville, ce qu'il reste... Tout reste à faire.


Depuis bien longtemps, j'ai oublié de prendre mes médicaments et pourtant mes muscles ne tremblent plus. J'efface mes larmes et la suie sur mes joues, et je vérifie que mes clés se trouvent toujours dans la poche droite de mon manteau.

Le bâtiment est-il toujours debout ? Est-ce une bonne idée de se balader dans les rues calcinées de cette ville fossilisée par les explosifs ?

J'ai tapoté ma poche et je suis sorti, j'ai traversé le mur de fumée en me demandant ce qu'il resterait de nos vies lorsque celle-ci se décidera à retomber.


Des débris, probablement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orgienne
Nous sommes ce que vous voulez voir

avatar
Féminin
Age : 117
Présentation du Personnage : Une commande spéciale de Mr Daïre.
Mes RPs : Première nuit.
SUBLIMATION
Nuit pluvieuse.
Rencontre avec un ressac.
Même nuit, au Murphy's, rencontre avec des insurgés...
Journée.
Déguisement.
Deuxième nuit.
L'anarchie s'organise.
Attaque de la prison.
Rencontre avec Melian aux docks.
Troisième nuit.
Réparation de la jambe et papotage.
Retour au Murphy's.
Visite du QG, sentiments et sensualité brute.
Quatrième nuit.
Croiser une soeur...
Et l'embarquer dans un plan foireux, retour à la prison. (annulé)
Chinatown (anim Premier signe)
Plus tard, dans Chinatown, l'épidémie fait rage.
Dans l'hôpital.
Bien après.
Retrouvailles avec Guinea.
Burger Bitch (annulé)
Nuits lambda.
C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui. (annulé)
Des petits trous dans le cerveau.
Un gros trou dans le cerveau (en cours)
Une autre nuit sur les toits.
Que va-t-on faire de toi Nej ?
Encore plus tard.
Little boxes (annulée )
Et une autre nuit.
Essaye de tuer Charmant (en cours)
Des mois plus tard
Pacte avec le diable (projet 1/2)
Adieu Nej (projet 2/2)
Courtes retrouvailles nécessaires
Mélancolie nocturne d'un robot trop humain.
Fan Club RP : 30

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Sur le toit   Lun 25 Jan 2016 - 21:34

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sur le toit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur le toit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) :: ♫ ♪♫ ♪ Résonance ♪♪♫ ♪
[ Forum RP et HRP ]
 :: Les Squats [ C'est là qu'on fait dodo ] :: le QG du WAT - We Are Thanatos
-
Sauter vers: