AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 Ratat0skr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Les Ressacs
Vos nuits sont nos jours...

Masculin
Age : 29
Présentation du Personnage : [url=LIEN vers le RP]Nom du RP[/url]
Mes RPs : [url=LIEN vers le RP]Nom du RP[/url]
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Ratat0skr   Jeu 21 Jan 2016 - 13:07

Hé, regardes où tu marches, grand couillon !

Et voilà, juste parce que ça a deux jambes, ça se croit dispensé de regarder là où ça met les pieds. Fais pas le malin, moi aussi j'ai été comme toi autrefois.

Je ne sais même plus qui j'étais vraiment par le passé, mais voilà où j'en suis aujourd'hui : je suis une conscience humaine, coupée de son corps d'origine, placée dans un corps mi-organique, mi-machine. Exosquelette en nano-fibres blindées, dissipateur thermique, synthétiseur vocal qui me permet de produire une voix humaine en plus des cris de mon corps d'accueil, fibres musculaires renforcées, dents et griffes en céramique.
Comble du bonheur, sur une idée de génie de mon créateur : grâce à la microchirurgie, j'ai un doigt opposable aux autres.

Un cyborg d'une toute nouvelle espèce.

Tamiasciurus mechanicus.

Je suis un cyborg ninja avec un télencéphale hautement développé et un pouce préhenseur.

Dans le corps d'un écureuil.

Tout ça à cause d'un chercheur en mal d'occupations, paumé au fond de son laboratoire et croulant à ne plus savoir qu'en faire sous l'argent d'une mégacorporation.

L'idée lui est venue après un séminaire, à l'occasion duquel un éminent professeur présentait ses travaux portant d'une part sur l'insertion de séquences d'ADN dans la programmation logicielle et d'autre part sur l'utilisation de cellules organiques dans la conception de nanobots.
Il n'en fallait pas plus pour que mon « géniteur » se mette au travail. Comme ça, sur son temps libre, pour savoir si oui ou non il était capable de le faire.

Le plus dur a certainement été de faire rentrer toute une structure cérébrale humaine dans un cerveau organique trop petit pour ça. La solution a fait intervenir des cellules de stockage mémoire, propulsées par une technologie quantique à laquelle je ne comprends qu'une chose : c'est trop compliqué pour moi.
Ensuite, il n'y avait plus qu'à utiliser l'une des nombreuses consciences prélevées sur les anciens sujets de test, à la passer au mixeur, et à injecter les algorithmes dans le bazar. Et pouf, je me suis éveillé à ma nouvelle vie.

Le pire dans tout ça ? Ce projet n'était motivé par rien d'autre que l'intérêt égoïste d'un savant fou. Les travaux ayant abouti à ma conception n'ont rien concrétisé, si ce n'est les caprices d'un chercheur anonyme.
Je suis le montre du Docteur Squirrelstein.

Et puis je suis roux. Mais je le vis bien.

Dès que le projet a été terminé, mon chercheur s'est tourné vers autre chose, d'autant plus que sa hiérarchie avait découvert mon existence et désirait recadrer un peu le petit prodige. Ce n'était pas normal pour les financiers qu'un de leurs employés ait pu passer autant de son temps libre sur un projet personnel.
J'en ai profité pour m'échapper. Est-ce que vous avez une idée de la facilité déconcertante avec laquelle on peut fuir et se cacher quand on mesure 35 centimètres et qu'on a des facultés intellectuelles humaines avec des réflexes animaux dopés par la cybernétique ? Franchement, c'est pas si mal.

J'ai commencé par vouloir fuir très loin, là où on dit que se trouvent les rebuts de Novlangue. Et puis, je me suis ravisé. Dans cette ville, je peux aller où je veux. Qu'est-ce que j'en ai à faire des quartiers bien rangés ? Si c'est une question d'appartenance à une caste, je ne serais vraiment à ma place nulle part, alors ma place, ce sera partout. Novlangue sera mon Yggdrasill.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ratat0skr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Présentation de personnage-
Sauter vers: