AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 Capitaine Rourk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

N.O.D
La mort vous va si bien...

Masculin
Age : 31
Présentation du Personnage : Section de la Mort
Mes RPs : [url=LIEN vers le RP]Nom du RP[/url]
Fan Club RP : 1

MessageSujet: Capitaine Rourk   Sam 23 Jan 2016 - 23:36

Un meneur d’homme, un mâle alpha, un vrai. Anthony Rourk est un chien de guerre élevé à la viande d’insurgé dans le chenil du NOD. Ce qu’il est aujourd’hui, il le doit beaucoup à la perte de son frère cadet à l’âge de 16 ans. Il l’aimait beaucoup son petit frère, et quand un attentat lui enlève, Anthony pète une durite. Il est condamné pour coups et blessures aggravés, braquage, détention de drogues, la liste est encore longue et le juge qui l’auditionne conservera toute sa vie le souvenir de ce jeune homme à l’œil et à la barbe noirs comme le charbon.

Son profil l’amène tout droit vers un centre de détention spécialisé du NOD. Là-bas on recycle la racaille, on la dresse jusqu’à ce qu’elle pointe son arme dans la bonne direction, vers les ennemis de l’ordre établi. Le garçon n’est pas facile, pas facile du tout. Mais les instructeurs en ont maté d’autres. Ca rentre ou tu crèves, ça percute ou tu es fini. Antho est intelligent, brutal et furieux mais intelligent. Alors il finit par laisser entrer leur soupe autoritaire, et le poison agit. Il n’a pas 18 ans quand il quitte sa tenue de taulard pour l’uniforme de troufion des rouges. C’est le début d’une carrière, le début de la fin.

Pendant 12 ans il va s’employer à tout repeindre en rouge et noir. Ses rêves, ses belles illusions, son âme enfin. Il croit d’abord tuer en répondant au service commandé de la justice et puis du jour au lendemain, il n’y croit plus. Ce qui ne l’empêche pas de poursuivre sa besogne, régler un problème dans la mort lui apparait en effet tellement plus simple, tellement plus jouissif par ailleurs. Alors il flingue à tour de bras, défouraille en passant la surmultipliée. Un jour il abat un gamin de 13 ans qui vient de ramasser l’arme de son paternel gisant pour le braquer en direction d’un équipier. Il le fait sans hésiter, et c’est pour ça que son dossier arrive sur le bureau d’Heraklios Toungouska, dit Le Boucher.


Alors la Section de la Mort. Il intègre ce groupe de combat d’élite à 24 ans et ne le lâchera plus jusqu’au cataclysme. La Section classifie les traîtres et le gros gibier. Lorsque ces hommes enfilent leurs fameuses armures Punisher ils n’ont qu’un seul objectif : traquer et ventiler leur cible. La Section de la Mort est une unité de choc composée uniquement d’hommes. Ils cultivent des valeurs telles que le racisme, le machisme, le nationalisme, la tolérance zéro et tout ce que peuvent véhiculer le whisky, les armes et les donzelles siliconées. Anthony sais opiner et rire à toutes les conneries que peuvent débiter ses collègues, ses frères guerriers. Mais les mots ne pèsent plus rien pour lui, tu peux bien dire ce que tu veux, te payer le luxe de le penser même, il en a rien à foutre. Tout ce qui compte pour Anthony, c’est ce qu’il y a dans ton regard, ce qu’il y a dans tes gestes. Et s’il s’attarde un peu trop sur ceux de ses partenaires, il y a de quoi chialer à vouloir en crever. Alors autant se borner à les écouter, pour rire.

Anthony rencontre une femme. Avec elle il pourrait laver son âme, elle est exceptionnelle. Elle lui donne un enfant, un fils qui meurt un an plus tard d'une maladie du sang. Rupture, Anthony s'enfonce encore.

Notre homme reprend rapidement le boulot, il le fait si bien qu’il est nommé capitaine lors de cette troisième année d’exercice au sein de la Section de la Mort. Après tous ces cadavres, toute cette merde répandue autour de lui, le feu noir qui brûle et brûle dans sa poitrine n’est toujours pas rassasié. Il exécute opération punitive sur opération massacre et il n’y aurait véritablement qu’un apocalypse pour mettre un point d’arrêt à sa folie meurtrière. Justement, il arrive.

2141, explosion nucléaire en plein cœur de Novlangue City. A cet instant il est engagé dans la traque et l’élimination d’un certain Cyberpool, un traître notoire. Sans son armure et les décombres sous lesquels il est enseveli lors de l’explosion nucléaire, il n’y aurait plus rien à dire du capitaine Rourk. Mais il survit, et le tableau a radicalement changé.

Que fait un prédateur lorsqu’il est confronté au chaos ? Il tente d’y enfoncer les crocs.


Dernière édition par Anthony Rourk le Dim 24 Jan 2016 - 13:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

N.O.D
La mort vous va si bien...

Masculin
Age : 31
Présentation du Personnage : Section de la Mort
Mes RPs : [url=LIEN vers le RP]Nom du RP[/url]
Fan Club RP : 1

MessageSujet: Re: Capitaine Rourk   Sam 23 Jan 2016 - 23:46

Et on reste dans le rouge.  Cool
Nouveau perso pour fêter l'apocalypse. Wink

NOD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Capitaine Rourk
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Présentation de personnage-
Sauter vers: