AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 After all, we are nothing more or less than what we choose to reveal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Automate
Nous sommes Dieu...


MessageSujet: After all, we are nothing more or less than what we choose to reveal   Lun 1 Aoû 2016 - 11:21

___ Extrait Audio 23T56U _ Accession au Conseil Restreint ___

"Population de Novlangue,

Si j'accède aujourd'hui au Conseil Restreint, alors que les temps que nous traversons ne font qu'assombrir tout ce vers quoi nous nous sommes tournés, c'est pour vous rappeler justement que l'avenir ne peut subir plus longtemps l'opprobre de la peur, et la déraison dans les passions.

Je me souviens de l'aube de nos idéaux : vaincre la guerre, repousser la terreur, construire un monde clos et sécurisé, pour que nous puissions tous vivre dans une harmonie digne de l'Humanité choisie que nous représentons.

Ne te trompe pas Novlangue, tu as survécu à la crise financière, tu as survécu à l'avidité des hommes, aux dévorations du pouvoir, tu as survécu à la haine, et à la misère. Si aujourd'hui, le destin voulu par quelques déviants te frappe, tu survivras encore. Car NOUS sommes Novlangue, NOUS sommes l'avenir et eux le passé que nous souhaitons enterrer. Nous représentons ce dont ils ont peur. La lumière foudroie toujours les ombres et s'il le faut, nous les éradiquerons d'un feu salvateur.

Que nos valeurs perdurent. Que nos Lois persistent. Que la Justice veille.
"

***

___ Echange matriciel 243.21 _ @FriedrichTOBothemeInc ___

Oui pour le slogan. Veillez à ce qu'il soit plus policé cependant, n'effrayons pas nos ouailles. Ils sont déjà perdus, ils ne veulent plus de nous, ils goûtent à l'interdit et s'y enivrent. Offrons leur une alternative bienveillante plutôt que froide. Qu'ils reviennent téter le sein de leur mère et ferment leur regard à la réalité crue.

Remplacez le nom du produit XV356 que personne n'osera jamais consommer vu qu'il est peu vendeur. Préférez "Gaïa", comme s'il s'agissait de communier avec la nature ou quelque chose d'exotique. Les esprits faibles s'en trouveront séduits.

À la place du terme "Nous vous encourageons à vous tourner vers", préférez "Soucieux de votre bien-être, nous vous offrons la sérénité lorsque l'angoisse vous guette, etc."

Vous dites que la dose n'est pas obligatoirement quotidienne. Faites en sorte qu'elle le soit. Je comprends votre soucis de production actuelle, nous débuterons uniquement par le secteur 21 avant d'étendre peu à peu lorsque tout sera rétabli.

Que le spot publicitaire soit diffusé dans le quartier Orthodoxe nouvellement créé dès que le générateur sera opérationnel.

***

___ Extrait d'un rapport supprimé par l'agent $*iu89 ___

è!§(à$$*té du déten* Hekt%&(, fils du conseill£ù% F§@%rich
Inculpation : Tortur``£V, S§(stration ??/+rtre
$!çrdre de sortie : V+?9ç!dation Classe A


***

Mon rire s'élève jusqu'à la coupole de verre renforcé qui ceint la salle du conseil, tandis que ce vieux débris qui se croit drôle me raconte que son épouse a choisi des rideaux assortis à leur couvre-lit. J'aime mon rire composé, je suis très doué pour le lancer à tout va, comme si j'étais la dernière personne réellement magnanime sur cette terre. Quel petit fanfaron je suis. Et pourtant...

Ils sont tous veules, ils sont tous impotents, apeurés derrière leur quartier sécurisé, effrayé par leur propre population. Ils craignent presque être allés trop loin, quand il faut frapper plus vite et bien plus fort. Dans deux jours, le produit Gaïa sera distribué dans le secteur 21. Bientôt, quand les laboratoires seront opérationnels, le petit flacon sera disponible à chaque coin de rue, proposé dans chacune des nouvelles cantines ouvrières, puis nous le glisserons dans l'eau potable de leurs quartiers, nous le diffuserons dans l'air de leurs appartements, le temps qu'ils soient de nouveau enchaînés à la servitude.

Et le carcan retombera sur leurs épaules sans que personne ne se rende compte de rien. Eux-même se tourneront vers notre bienveillance paternelle, car ils ont peur, ils ont froid, ils ont mal, ils ressentent, ils s'excitent et cela les terrifie. Nous leur offrons l'alternative la plus douce à la terreur et ces vieillards idiots poussaient encore il y a quelques mois de hauts cris, croyant à la fin du monde tandis que les bombes éventraient les rues.
Ils ne se rendent pas compte à quel point l'humanité se précipite toujours difficilement à la destruction totale. Sous les ruines, persiste encore l'engeance que nous sommes. Et le conseil comprend peu à peu que les feux de la liberté ne sont pas capables de séduire l'ensemble des esprits faiblards d'une population opprimée. Ils le comprennent un peu tard, heureusement que d'autres se chargent de faire ce qu'il faut en temps et en heure.

Si je m'écoutais, je les étoufferais de pilules en tout genre jusqu'à ce qu'ils soient aussi dociles que ceux qu'ils croient avoir l'honneur de diriger. Si je m'écoutais, je les laisserai brûler dans leur angoisse pour n'être plus que l'unique berger du troupeau. Mais il n'est pas encore temps... Non, pas encore temps. Je crois que je peux m'amuser encore un moment.

[Automate]

_________________
User@Friedrich : #(]_ Encrypted data...
User@Friedrich : *$¤_ Level A Granted...
User@Friedrich : print "Hello my brave new world"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
After all, we are nothing more or less than what we choose to reveal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Présentation de personnage-
Sauter vers: