AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 Lien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mentaliste
Le destin bat les cartes, nous jouons

Féminin
Age : 43
Présentation du Personnage : Presentation de KHÂ
Mes RPs : [url=LIEN vers le RP]Nom du RP[/url]
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Lien   Mer 12 Oct 2016 - 23:53

Dissimuler ma presence oui disparaitre dans ces ombres des ruelles....Je me noie dans ce méandre répété de rues. Ces points de repères sur les murs, ces pierres que je marque de mes ongles.
Des minutes, des heures s'écoulent, j'observe, mes doigts se calent dans mes empreintes laissées sur ces pierres devenues familières. Ma peau se souvient de chaque seconde ecoulée.
Comme ce jour, cachée dans cette alcove de pierre, j'obsersais a loisir ces etres passants, devoilant en moi ces sensations basiques si communes maintenant, répétées, succesives de vies decharnées.
Mon regard allait et venait a ma guise, se confortant dans cette vicissitude humaine. Oui si simple, si reconfortant, mes repères. Mais ce jour la, un etre pas comme les autres, s'arreta dans sa course folle,
happer par je ne sais quel instinct, son regard allait dans tous les sens comme s'il cherchait quelque chose, son regard s'est arreté dans ma direction, impossible qu'il puisse me voir, pourtant il n'a pas devié d'un iota ses yeux.
Il s'est ancré au mien, je voulais detourner les yeux, mais je ne pouvais pas. Imperceptiblement il devoila ces couleurs , ses noirceurs, ses nuances vives, sanguines, indigo cette danse charnelle de ses profondeurs, jusqu'a cette tornade sensorielle, son clair obscur d'ame.

Comment a t il percu ma presence ?

Mes pensées se sont faites chaotiques, mon corps entier semblait subir cette tempete, l'air s'est échappé de mes poumons j'étouffais de ses interieurs si denses, si profonds, j'ai ressenti cette peur m'envahir, cette douleur si vive de cet etre, la sienne était mienne.

Ma chair s'est mise a souffrir a s'ouvrir, chacune de ses emotions a lui me laceraient ma chair, je n'avais jamais ressenti de si grands tourments, des déchirements de part en part de lui meme. Je suffoquais de chagrins pour lui. Les larmes sur mes joues coulaient depuis si longtemps,
mes yeux embués se fermèrent quand il detourna le regard, le lien s'était coupé enfin mes poumons s'emplir d'air. Mon front se posa sur la pierre, je ne sentais plus mon corps il glissa le long du mur comme une marionnette sans ses fils, pour s'échouer sur le sol.....
Je n'étais pas prete a ressentir cela, mon corps n'était pas pret il ne pouvait pas contenir cette abime de sens, de contre sens....je n'étais pas programmée ainsi, ma chair saignait de lui, qui était il ? savait il ?

Je le sens encore courir sous ma peau aujourd'hui, il est la present dans mes failles, dans ma chair.....

_________________
Sous la peau gravite l’être affamé.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Discussions sur les RP :: Demande de partenaires-
Sauter vers: