AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 Textes que je ne veux pas perdre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Masculin
Age : 28
Mes RPs : Lalalala... Mes quoi?
Fan Club RP : 10

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Textes que je ne veux pas perdre   Sam 31 Juil 2010 - 0:49

Lettre écrite d'un coup, sous une impulsion, mais qui n'est jamais parvenue à ses destinataires...


Je ne mettrais pas cette photo qui me rend si nostalgique. Je ne la mettrais pas, car vous n'en avez plus rien à foutre, car pour vous tout ça c'est plus que du vent, de vagues souvenirs flous qu'on voudrait enterrer loin au fond d'un jardin, dans un petit coffret fermé à clé, et dont cette clé on l'aurait jetée dans l'eau d'un port, loin, bien loin pour qu'elle coule, et que ces souvenirs ne reviennent jamais. Ces souvenirs que vous voulez tant oublier, moi je suis leur gardienne, celle qui ne peut les oublier car ils sont gravés en moi, dans ma peau, dans mes veines, car ils font que je suis moi.

De nous tous, il reste qui maintenant? Certains sont partis, d'autres sont restés, et vous vous vous enfuyez loin de nous.

Cette photo me rend triste, car je sais que cette époque pleine de vie est révolue, qu'on ne peut plus y retourner. J'ai l'impression de revoir ces moments comme on regarde une diapo, avec ces taches qui passent parfois sur les images délavées par le temps.

Parfois je me dis : qu'est-ce que je vous ai fait pour que vous me fassiez ça? Je vous ai trahies? Non. Je m'en suis prise à vous? Non. J'ai été dégueulasse envers vous? Non. Je vous ai blessées? Non. Alors pourquoi? Certes, j'ai merdé, mais pas avec vous. Ca ne regarde que lui et moi. Alors pourquoi? Si encore je l'avais blessé, et que vous m'en vouliez pour ça, je comprendrais, mais non, même pas. Au contraire, je le rend heureux. Vous pensez que c'est l'autre que j'ai fait souffrir? Vous le connaissiez à peine. Et vous savez, il s'en foutait de moi, du début jusqu'à la fin. Je n'aime pas me mettre en martyre, mais de nous deux, c'est moi qui ai souffert, c'est moi qui ai espéré des choses que je n'avais et n'aurai jamais pu avoir. Alors, vraiment, je me demande, pourquoi?

Tous ces moments, c'est donc rien pour vous? On a beaucoup rit, pleuré aussi, on a vécu ensemble, vous comprenez ça? Ca vous rappelle quelque chose, ou vous êtes décidées à ne pas vous rappeler, comme si vous en aviez honte?

Dites, depuis le début, je n'étais rien pour vous?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Masculin
Age : 28
Mes RPs : Lalalala... Mes quoi?
Fan Club RP : 10

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Textes que je ne veux pas perdre   Sam 31 Juil 2010 - 1:01

Ne regarde pas ces yeux suppliants, cet air désolé, cet être que je blesse volontairement. Ne fais pas cette tête. Arrête avec tes fausses excuses. Je vois ton visage, qui m'était si cher. Tu sembles souffrir. Mais n'est-ce pas mon cas aussi?
Je n'entend pas tes paroles vides de sens. Je n'entend que les battements de mon coeur lacéré qui semble perdre un peu plus de sang à chaque mouvement.
Et je te blesse, encore et encore, tandis que tu tentes de revenir vers moi. Une voix en moi me le crie, je m'y oblige, persuadée que c'est ce qu'il y a de mieux à faire, tentant d'ignorer tes paroles et la souffrance que je t'inflige. Mais chacun des mots blessants que je t'adresse me blesse plus profondément.
Les mots peinent à sortir.
La question dont la réponse me libérerai tout en me détruisant.
Dis, depuis le début, je n'étais rien pour toi?

Encore un rêve. Combien en ai-je fait depuis que tu m'as quittée?
Ton visage a l'air si clair, si réel. Même mes rêves trahissent le fait que je te connaissais si bien. Seuls quelques détails changent. Les cheveux longs te vont bien par exemple.
Mais tes actions dans mes rêves ne sont pas cohérentes. Arrête de pleurer, ne fais pas celle qui souffre, c'est moi que tu as blessé, pas l'inverse.
Mes rêves ne sont que les reflets de mon âme, réunissant mes souvenirs et mes sentiments. C'est pourquoi tes excuses sont aussi creuses, tes paroles aussi vides de sens. Je n'ai pas les réponses que tu me dois, mon esprit ne peut qu'inventer.
Cesse de faire ta victime, c'est moi que tu as blessé.

Je vois ton sourire dans la rue, j'entend ton rire, et je me dis, pourquoi? La fille qui sourit, ce n'est pas toi. Toi, tu es tellement plus chaleureuse, et cette fille est si froide... Cette fille a un coeur de pierre, ce ne peut être toi. Vous semblez tellement différentes.
Celle que je connaissais a disparu et une garce a pris sa place dans son corps. Ce ne sont pas les mêmes. Ce n'est pas celle que tu as connu. Voilà ce que me crie mon âme, quand je suis obligée d'accepter qu'il s'agit pourtant de la même personne.
Une seule question subsiste.
Dis, depuis le début, je n'étais rien pour toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

avatar
Masculin
Age : 28
Mes RPs : Lalalala... Mes quoi?
Fan Club RP : 10

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Textes que je ne veux pas perdre   Sam 31 Juil 2010 - 1:11

Une épée de Damoclès se balance au dessus de ma tête.
Tombera, tombera pas?
Pétrifié de peur, je n'ose pas bouger.
Il le faut pourtant.

J'avance sur l'étendue d'un lac glacé.
Je marche, lentement, sans m'arrêter.
Il y a quelque chose, sous cette glace.
Je ne sais pas quoi, mais il y a quelque chose.
Je m'arrête parfois, et tente de scruter les profondeurs du lac gelé.
Il y a des ombres.
Effet du jour ou menace réelle?
Je ne sais pas.
Il y a tant de choses que j'ignore.
Si je voulais vraiment savoir, je n'aurais qu'à briser la glace.
Je tomberai probablement dans cette eau si froide, me noierais peut être, mais je saurais.
Simplement je n'ose pas.

Attention, la glace se fendille.
Je viens bientot tomber.
Je t'en prie, tiens encore un peu, jusqu'à ce que je sois de l'autre coté.

______________________________


C'est étrange.
Cette glace, dont j'avais si peur avant, sur laquelle je m'avançais si prudemment...
Elle n'a pas du changé pourtant.
Mais à présent, je n'en ai plus peur. Je m'élance, je glisse, prend de l'élan, continue de glisser, encore et encore.
Pourtant rien n'a changé non?
Le vent s'engouffre entre mes doigts, fouette mon visage, me brule les yeux, mais je souris. C'est un vent glacial, mais je m'offre à lui. Je n'ai plus peur. Des picotements m'agitent jusqu'au bout des doigts.
Je vis.
Et suis décidée à en profiter.
Alors je glisse, encore et encore, tandis que la glace sous moi inexorablement se fendille, je glisse et prie pour que cela dure le plus longtemps possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Textes que je ne veux pas perdre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Textes que je ne veux pas perdre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) :: ♫ ♪♫ Jeux de mots et partitions ♫ ♪♪
[ Hors contexte ]
 :: Histoires libres [ Pour un instant d’écrire ]
-
Sauter vers: