AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 Guinea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

Masculin
Age : 25
Fan Club RP : 28

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Guinea   Ven 17 Sep 2010 - 20:31

Jamais aimé et pourtant toujours autant détesté. Certains peuvent vivre d'amour et d'eau fraîche, ou de calomnies et balancé tous les gars qui ne se plient pas à la norme. Ah puis faut le dire tout de suite, c'est même pas la peine de dire ce mot devant lui, que ce soit de près ou de loin, il connait pas, il veut pas connaitre. Vivre sa vie, c'est quelque chose qu'il aura toujours voulu essayer de faire, notre cher Guinea. Seulement, on a jamais voulu le comprendre .. ou alors c'est lui qui n'a jamais voulu comprendre les autres dans leur manière d'être ? Il n'en reste pas moins que toutes ces masturbations philosophiques, il en a strictement rien à faire. Bon, on est quelle jour aujourd'hui ?

- Rien à foutre !

Et il fait qu'elle temps dehors ?

- Rien à foutre !

Il est quelle heure s'il te plait ?

- Euh attends .. un quart d'heure avant que t'ailles te faire foutre ?!

Tandis qu'il marchait tranquillement dans ce qui restait de la splendeur de la ville d'autrefois, même si il faut avouer qu'il a jamais vraiment cette ville et cette société, vous savez, le syndrome du " J'ai 16 ans mon père est un salaud et je vais le buter " mais en plus .. poussé et réfléchi. Oui, qu'il vive ici et maintenant, ou qu'il vive autre part, pour lui ça ne change rien au fait qu'il est besoin de j .. de j .. de jo .. Mais merde quoi encore ?

- On a pas le droit de dire ce mot !

- Ouais d'accord mais imaginons que je le dise pas, mais que je l'écrive, ça change quelque chose ?

- Mais c'est défendu tu le sais très bien ! Tu as envie de ..

- Bêêêêêêêêh ! Bêêêêêêh ! JOUISSONS SANS ENTRAVES !

C'est que ça raisonne assez facilement quand on décide de crier comme le dernier des demeuré. L'autre, on savait pas très bien qui c'était et on s'en fou un peu, le plus important c'est le gars qui se prend pour John Wayne, pas l'autre qui court comme Speedy Gonzalez. Il se déplaça rapidement pour éviter d'avoir d'autres ennuies dans le genre et, alors qu'il était entrain de bien vouloir s'arrêter pour respirer quelques secondes, il fut tirer en arrière par on ne sait qui et surtout pourquoi. Parce qu'on s'en fou encore une fois, on se contentera que du mec qui nous intéresse, l'autre on s'en fou. Moteur et .. action !?

- Non mais t'es complètement débile toi t'as envie de finir avec une balle dans le caisson ?

- Et quand j'aurais besoin d'un idiot utile pour me servir de pense bête, je te ferais signe okay ?

- Y a une Loi ici, quand on est à l'extérieur on essaye de la respecter, c'est pas trop te demander ? On essaye de survivre, si tu veux foutre le bordel, tu vas autre part ..

- Ouais, mais les gars qui me parlent de luttes sans se référer explicitement à la vie quotidienne, sans comprendre ce qu'il y a de subversif dans l'amour et de positif dans le refus des contraintes .. on un putain de cadavres dans la bouche. Alors le bureaucrate résistant, tu me fou la paix.

- On peut vraiment pas discuter avec ses enragés ! J'ai une organisation à mener moi, pas le temps de faire des belles phrases !

- C'est ça ouais casses toi !

Personne ne pouvait le saquer et le supporter, il était comme ça de nature et ça ne faisait qu'empirer depuis pas mal d'années déjà. Lui, sans être vraiment un grand génie, il savait très bien que tout ceci allait arriver, que au final, les dirigeants auront toujours pour préférence de faire tout le monde que de voir leur pouvoir détruit et leur richesse entre les mains de tous. Peut-être qu'il aurait du faire une carrière politique, il serait devenu un grand gourou du peuple, qui l'aurait adulé, puis écouté et lui aurait accordé sa confiance. Bon, la masturbation mentale s'est fini pour l'instant. Si personne voulait avoir à être avec lui, c'est parce qu'il avait des moyens de résistance qui étaient trop .. hum .. extrême pour la majorité des moutons-qui-sont-pas-content. Lui, on lui file de la lessive, une casserole et du chocolat, il fait sauter quelque chose Oh mais qu'il est fou le monsieur que vous devez vous dire ! Bah oui, c'est bien un enragé, on peut jamais avoir une discussion constructive, parce qu'ils veulent tout détruire ! Et lui, il s'en gaussait et s'en gausse toujours, il n'a aucune limite, aucun maitre, aucun dieu et aucune Loi n'est un obstacle pour lui. La seule chose qui pourrait le stopper complètement, c'est la mort. Mais la mort, c'est les autres ..

- Foutez moi la paix maintenant ..

[Insurgé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Guinea
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Présentation de personnage-
Sauter vers: